Invité


 Une rencontre rafraichissante [w/ Velvet]

 :: Cimetière RPs
La journée étant déjà bien entamée, les habitants d'Ariesten ont, pour la plupart, d'ores et déjà commencés leur activités quotidiennes respective, cependant, l'obscurité qui s'était emparée de la bibliothèque durant la nuit y est toujours installée. Dans le silence de la grande salle retentit un grondement sourd et régulier pareil à celui d'une bête sauvage guettant sa proie. Est-ce là ce dont parlent les résidents du quartier depuis plusieurs semaines ? La légende du monstre de la bibliothèque dont les habitués sont si friands serait-elle avérée ? Les rumeurs racontent qu'un mal habite ces lieux et que chaque matin, si l'on y prête l'oreille, un son terrifiant viendra vous glacer le sang et vous laissera cloué sur place de terreur. Les plus indiscrets s'aventureront à raconter que le diable en personne hante cet endroit et qu'il se serait accompagné de créatures innommables prêtent à vous dévorer au prochain recoin sombre...
En réalité, ces bruits étranges ne sont autres que les ronflements du propriétaire, qui, comme chaque jour, se lève tardivement. Cette histoire, créée pour faire peur aux enfants ainsi qu'aux plus crédules l'amuse beaucoup même si ce dernier ne semble pas être au courant qu'il en est la source ...

"Pourvu que cette journée soit fructueuse" C'est avec cette idée en tête que Zanmai se lève chaque jour trouvant ainsi la motivation de sortir de son lit sans avoir à insulter son réveil pendant de longues minutes. Après une bonne douche pas trop chaude et un petit-déjeuner copieux, il quitte son studio en direction de la salle principale et s'en va terminer son rituel matinal; adossé au mur du fond avec un café en main, il observe la pièce pendant plusieurs minutes sans rien dire. L'effervescence du matin est une chose précieuse pour lui et c'est le seul moment de la journée où ses pensées peuvent vagabonder sans aucune perturbation extérieure. Malheureusement aujourd'hui, quelque chose allait venir déranger ce moment de calme si salvateur ... Alors en pleine réflexion, un énorme bruit sourd fait sursauter le jeune rêveur hérissant par la même occasion tous les poils de son corps. Sans chercher à comprendre l'origine du bruit, une colère sans nom l'envahit instantanément à la vue du café renversé sur le sol. Il se dirige alors d'un pas lourd et bruyant vers la porte d'entrée de la bibliothèque puis l'ouvre furieusement...

"HEY ! C'EST QUOI CE BOR-"

La simple vision de ce qui se trouvait dans la rue lui suffit à comprendre, c'était le jour de la livraison des nouvelles étagères et les personnes sur qui il venait de crier sans réfléchir n'étaient autres que les deux livreurs habituels.

"Salut Zan ! Me dis pas que t'as encore oublié la livraison ?"

Déconcerté par la situation Zanmai laisse tomber sa tête vers le sol et se rattache à la porte de désespoir, sa mémoire lui avait encore fait défaut et ainsi gâcher le meilleur moment de sa journée. Tandis que le jeune livreur continue de se moquer de lui pour la énième fois, il soupir et lui répond d'une voix déprimée.

"Allez-y, rentrez..."

Après avoir péniblement installé les nouvelles étagères et remercié les livreurs de leur aide, les premiers clients du jour franchissent les portes de la bibliothèque, parmi eux, des visages familiers et quelques réguliers qui viennent toujours à la même heure. Trop épuisé pour s'attarder sur les nouveaux visages, Zanmai se pose à l'accueil comme à son habitude; allongé sur sa chaise flexible; les jambes croisés posés directement sur le bureau et un livre ouvert sur le visage pour empêcher la lumière du jour de venir déranger sa sieste.

*Soupir* "Cette journée commence bien ..."
Invité


 Une rencontre rafraichissante [w/ Velvet]

 :: Cimetière RPs

hey book where u at

ft. Zanmai Valestein
835 mots
www iselin solheim - oracle

Le stylo que Velvet tenait dans sa main gauche grattait le papier à une vitesse impressionnante. Ce n’était même pas des mots entiers qu’elle écrivait, mais une suite d’abréviations parmi lesquelles l’on retrouvait parfois des formules notées de façon aussi brouillonne que le reste. Cela faisait longtemps qu’elle avait oublié son écriture de jeune fille, arrondie et légère, pour passer à une écriture de médecin, incompréhensible parfois même pour sa propre personne. Les seuls moments où elle s’appliquait étaient les moments où elle savait qu’elle allait devoir prêter ses cours à quelqu’un – dans quel cas elle le ré-écrivait de toute façon – ou lors de tests, histoire de les professeurs aient un minimum idée de ce qu’elle écrit.

Elle pointa un dernier point du bout de la mine de son stylo-bille, cessa complètement de bouger pendant une demi-seconde puis alla s’appuyer contre le dossier de sa chaise, levant les bras pour s’étirer. Elle en avait enfin fini avec le bouquin sur lequel elle était en train de plancher, ce qui part extension signifiait qu’elle en avait presque fini avec ses révisions. Presque. Elle regarda le post-it collé sur son frigo puis se leva pour aller barrer le livre qu’elle venait de terminer. Plus qu’un, il n’y en avait plus qu’un à se faire pour avoir officiellement terminé. Un sourire satisfait étira les lèvres de la jeune fille. Elle avait beau aimer ce qu’elle étudiait, cela restait quelque chose de plaisant que de savoir qu’elle allait enfin pouvoir souffler un peu. Cependant, une petite flèche menant à quelques mots calligraphiés dans une écriture bien plus propre et douce que celle de Velvet indiquait un « Tu le trouveras à la bibliothèque ; ) ». Elle sourit, remerciant intérieurement l’amie qui avait pris le temps d’écrire cette liste ainsi que ces petites indications, au moins elle savait qu’elle n’aurait pas à courir les librairies pour s’en procurer un exemplaire.

Avant de partir en quête de l’objet, elle prit la décision de s’avaler un grand thé chaud en guise de récompense pour être enfin arrivé au dernier des quatre ouvrages qu’elle devait étudier. A y réfléchir, elle devait avouer que savoir que déjà, si tôt dans ses études, elle avait autant de choses à étudier, ça ne la rassurait pas pour la suite. Qu’est-ce que cela serait dans un an ou deux ? Elle secoua la tête, chassant cette pensée de son esprit. Ce qui compte, c’est maintenant, pensa-t-elle pour se redonner confiance. Son thé vidé, elle alla passer des vêtements un peu plus chaud que ceux qu’elle portait déjà, pour se préparer à faire face à la fraîcheur extérieure, la demoiselle craignant quelque peu le froid.

Un des critères principaux lorsqu’elle cherchait un appartement pour se loger était que celui-ci ne soit pas trop loin de la bibliothèque, pour qu’elle puisse s’y rendre avec facilité un peu à chaque fois que l’envie lui prenait. Elle n’eût pas à marcher bien longtemps pour arriver devant l’entrée du bâtiment. Avant de passer la porte, elle s’arrêta un instant, vérifiant le nom du bouquin qu’elle allait devoir trouver. Elle se fit alors la réflexion qu’il y avait vraiment trop de mots dans les titres des livres à visée scientifique, ça en devenait ridicule. Elle fronça les sourcils avant d’entrer enfin dans la bibliothèque, en même temps que d’autres clients, gardant entre ses doigts la liste qu’elle avait emportée de chez elle.

L’endroit était grand, accueillant de nombreuses rangées d’étagères prêtes à craquer sous le poids des livres. Si un nouveau venu pourrait avoir tendance à se perdre, Velvet savait exactement où aller. Il n’y avait pas trente-six allées qui comportaient des livres comme celui qui l’intéressait, elle s’y hâta donc, sûre d’elle. Elle n’eût même pas besoin de vérifier l’intitulé de l’allée pour s’assurer qu’elle était au bon endroit, elle était cent pour cent sûre d’elle, ayant fait le chemin plus de fois déjà que n’importe qui actuellement présent dans la bibliothèque.

Elle balada son regard sur chacun des livres, en reconnaissant certains qu’elle avait déjà eu l’occasion de feuilleter, mais jamais ses yeux ne croisèrent celui qu’elle désirait à ce moment-là. La jeune fille leva un sourcil, vérifiant une fois de plus le nom qu’elle devait trouver, et recommençant à chercher, bien plus attentive cette fois-ci. Il n’y était pas. Et c’était très, très ennuyeux.

Après deux secondes d’hésitation, elle se dirigea vers l’accueil, se disant que peut-être, la personne travaillant ici serait capable de l’éclairer sur la situation dans laquelle était l’objet convoité. Bien que sa cible semblait ouvertement siester pendant ses heures de services, Vel’ se pencha au comptoir de la réception, gardant sa voix assez basse pour ne pas déranger.

Excusez-moi, vous êtes le responsable il me semble, je cherche ce livre. elle tendit sa liste vers l’intéressé Je pensais que vous pourriez me dire où il est. C’est celui qui n’est pas barré.

Maintenant il ne restait plus à espérer qu’elle ne se prenne pas un vent monumental s’il était réellement en train de dormir.

 
Une rencontre rafraichissante [w/ Velvet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Velvet Sky Vs Maryse Vs Michelle
» Balade rafraichissante [pv]
» Mélina vs Velvet Sky vs McCool vs Maryse vs Mickie James
» Maryse Vs Layla Vs Vickie Vs Velvet Vs Ashley
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: