Invité


 Tant que c'est pas vu, c'est pas pris ! [Pv Nathanaël]

 :: Cimetière RPs

   
   

No love lost no love found

Nathanaël Skylar & Frisk Conty


   Reste pendu à ton fil est attend tranquillement, tu ne pouvais pas t’empêcher de rechuter dans ce genre de chose. La voisine t’a plusieurs fois envoyé devant les flics pour harcèlement, mais t’y peux rien c’est presque obligatoire de faire cela, tu as besoin de le faire, c’est comme une drogue. Telle une voltigeuse dans un arbre, tu es entrain de prendre des photos la tête en bas. C’est vrai que la tête en haut serait beaucoup trop normal, mais l’originalité est un peu trop dans ta tête. Tu prends des tonnes de photos, de la manière dont elle fait son chignon, combien de pince elle met dans ses cheveux, tout doit être pareil.

Elle devient populaire cette personne par son sourire.

Pourtant, elle n’a pas demandé pourquoi cet appartement était libre. Un appartement comme ça aussi bien placé. Tu t’intéresses pas mal à la nouvelle voisine, tu apprends à la connaitre, à ta façon. Il est vrai qu’aller juste toquer avec des biscuits et un grand sourire serait trop facile. Puis les gens ne sont pas au naturel devant les autres personnes, donc tu agis de cette façon.  Bon, il est vrai que tu risques beaucoup, après tout tu pourrais finir en taule. Te redressant rapidement dans ton arbre, pour ne plus avoir mal à la tête, tu regardes toutes tes photos, la lumière n’est pas génial en vrai, cela te fait soupirer, l’après-midi le soleil ne donne pas du tout comme il faut, cela t’agace, tu ne vois pas tout les détails ! Roulant des yeux, tu prends ton carnet pour noter l’heure et tout ce qu’elle a fait, rien de palpitant en vrai, juste se préparer à sortir.

Tu attendais que la demoiselle ta victime sort du bâtiment pour la suivre, ce qu’il y a de plus naturel pour la suivre, heureusement qu’il fait un peu beau pour qu’il est du monde. Suivant discrètement la pauvre fille qui doit te supporter, tu regardes sa façon de marcher, ton objectif toujours pointé sur elle. Au fond, tu pourrais faire quelque chose de plus passionnant en vrai. Genre une lessive ? Non. Visiter ton frère ? Non.  Aller faire les courses ? Non. Plein de chose à faire, mais c’est tellement plus cool de suivre une personne au point de passer pour une grosse harceleuse. Enfin bref, tu observes ses habitudes, elle est partie pour acheter un café, avec une petite salade car elle n’a pas mangé ce midi, elle compte les calories en plus de cela. Elle l’a trie de façon à ne pas manger les tomates, elle garde toujours un grand sourire sur son visage.

Restant sur ton banc, tu continues de prendre en photo, bien que parfois c’est plusieurs fois la même pose, elle est ennuyante la voisine ? Non, elle est tellement amusante à regarder, sa façon de trier les aliments gras, de faire attention à sa taille, elle est plus cool que l’ancienne que tu as fait finir en dépression, ce n’est pas ta faute si son copain la plaqué. Toute façon il l’a trompé depuis longtemps et tu savais trop de chose d’elle, donc c’est bien de changer de jouet. Bien qu’en regardant tes photos tu remarques alors quelques choses, un tout petit détail qui attire ton attention. Levant un peu la tête, tu remarques alors une personne. Bien que ce n’est pas la personne que tu remarques, surtout quelque chose qui t’attire. Tu avances très rapidement, comme une prédatrice, comme une lionne affamée. Chaque petit pas te rapproche de ton objectif.

Tendant délicatement la main, d’un geste parfaitement délicat, bien qu’alors que tu tends cette main baladeuse, tu sentis te saisir de ce que tu voulais, laissant la personne s’avancer pour la laisser tomber entre tes mains, bien que tu entends alors un gros bruit qui te fait lâcher ce que tu cherchais à voler, c’est bien le moment d’avoir peur, surtout que par réflexe tu as bousculé cette personne, cela t’énerve un peu, d’où on Klaxon comme ça en pleine rue ? Affichant un sourire, tu cherches tout de suite une parade.

« Hellow, je suis photographe et j’adore ton visage ! »

C’est clairement stupide comme réaction, non ? Bah ce n’est pas faux dans le fond, donc on tente ce qu’on peut, bien que tu regardes ton larcin sur le sol, tu en as tellement envie


   
awful pour Epicode
Invité


 Tant que c'est pas vu, c'est pas pris ! [Pv Nathanaël]

 :: Cimetière RPs
Elle était en retard… Il s’en doutait un peu après tout. Elle l’avait prévenu à l’avance qu’elle n’était pas sûre de pouvoir venir. C’était presque habituel avec elle. Et puis même si elle me contestait avec véhémence, elle pouvait ses montrer tête en l’air. Mais il n’avait pu s’empêcher d’espérer pouvoir passer l’après-midi avec elle. Depuis qu’ils travaillaient tous les deux, ils ne se voyaient plus autant qu’ils en avaient eu l’habitude. Il faut dire que leurs horaires étaient aussi drastiquement différents. Mécanicien employé dans une petite entreprise s’occupant essentiellement de voitures, mais touchant aussi à tout le matériel électrique et ce qui pouvait s’en approcher, il avait droit à un horaire normal. Lever aux petites heures, finir en fin d’après-midi. Et la soirée de libre. Loreley pour sa part était serveuse. Alors si elle s’occupait du service de midi, elle pouvait parfois être libre pour le soir, mais c’était justement lorsque lui terminait son boulot que le sien commençait le plus souvent. Si bien qu’ils ne pouvaient guère se voir que lorsqu’ils ne travaillaient pas, et ce n’est pas comme s’ils avaient droit à tant de vacances que cela… Du coup il allait parfois l’attendre à la fin de son service pour passer un peu de temps avec sa chère amie, mais il avait à chaque fois du mal à se lever à l’heure le lendemain, alors ce n’était pas la solution idéale.

Nathan avait vraiment espéré qu’elle réussirait à se libérer, mais comme il le pressentait, il eut à la place droit à un message le prévenant qu’elle ne pourrait pas venir. Simple et direct. Dépité, il regarda son téléphone quelques instants avant de le fourrer à nouveau dans sa poche. Tant pis. Il allait passer à la supérette prendre quelque chose à grignoter, il n’avait pas envie de cuisiner ce soir, et il retournerait chez lui. Il avait une demi-douzaine de projets entamés. S’il s’y mettait sérieusement, il pourrait peut-être en terminer un d’ici ce soir. Ou encore bousiller ce qu’il tâchait d’améliorer et être bon pour le jeter dans la plus proche poubelle. Il sortit de son autre poche un casse-tête. Un de ces étranges assemblages métalliques dont vous deviez réussir à séparer les deux parties. Celui-là était assez difficile. Le jeune homme aimait beaucoup ce genre d’objets. Il avait compté tenter de défier la dérivée à réussir à le résoudre, sachant pertinemment que son orgueil la pousserait à accepter le défi, mais qu’elle maudirait le casse-tête après deux minutes. Tant pis. Il le lui proposerait une autre fois.

Fourrant l’objet dans la poche de son manteau, Nathanaël pousse un petit soupir et se met en mouvement. Avant de se retourner l’instant d’après. On vient de le bousculer. Se retournant pour voir qui se montre aussi brusque alors que la rue n’est pas bondée, il se retrouve nez-à-nez avec une jeune femme. Un peu plus petite que lui, long cheveux clairs, grands yeux brillants… Et deux antennes qui manquent de lui chatouiller le nez. Une hybride ? Reculant d’un pas, la jeune homme cille en l’entendant. Elle adore son visage ? Il a bien entendu ? Non parce que c’est bien la première fois qu’on l’aborde ainsi avec une telle raison.

Etonné, Nath’ la regarde sans vraiment comprendre quelques instants, notant au passage qu’elle semble fixer le sol. Inconscient que le casse-tête se trouve en ce moment-même à ses pieds, il met cela sur le compte d’une légère gêne ou timidité de l’avoir abordé aussi familièrement. Il n’empêche qu’il hésite un peu quant à la conduite à tenir. Qu’est ce qu’elle lui veut ? Pas lui proposer un shooting photo quand même ? Déjà elle ne semble pas exactement du type « photographe professionnelle » ou à tenter de trouver de jolis minois dans la rue. Alors soit il a affaire à une fille à qui il plaît et qui tente de l’aborder en lançant un gros mensonge, soit elle lui dit la vérité, même s’il a des doutes à ce sujet, notamment vu l’absence d’appareil photo ou de carte de visite pour étayer ses dires, soit il est totalement à côté de la plaque. Il espère juste qu’on n’est pas en train de se moquer de lui ou de tourner une caméra cachée. Ce serait gênant.

« Je… vois. » répondit-il enfin d’un ton peu assuré. « Je peux faire quelque chose pour toi dans ce cas ? »

Il hésita un instant à la vouvoyer, mais vu qu’elle l’avait approché familièrement, la tutoyer était plus d’usage. Il est malgré tout un peu mal à l’aise. Pas parce qu’elle est hybride, il aurait même plutôt tendance à trouver les hybrides plus jolies que les humaines. Mais juste parce qu’il n’a aucune idée de la façon dont la conversation pourrait tourner et des tenants et aboutissants. Il sent que la jeune femme souhaite quelque chose de sa part. Elle ne l’aurait pas abordé sinon. Mais il est troublé quant à ce dont il s’agit.
 
Tant que c'est pas vu, c'est pas pris ! [Pv Nathanaël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PC peu compétant ...
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Tu m'aimes ? Tant mieux. Tu ne m'aimes pas, moi non plus.
» Bon ou mauvais, tant qu'on est loyal, on reste le même.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: