AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Water world [Shannon]
Invité
Mer 15 Mar - 17:14
Sérénité. Tu la cherchais ces derniers temps, n'est-ce-pas ? Ta vie s'était retrouvée bien agitée en quelques semaines. Et ton esprit te jouait encore des tours. Tu avais découvert des choses intéressantes. Des choses humaines, qui n'avaient jamais peuplé ton univers avant ton arrivée sur l'île. Tu seras toujours surpris par la merveilleuse faculté qu'avait l'Homme d'innover de jour en jour. Des décennies d'existence et tu en avais vu du progrès. Alors pourquoi découvrais-tu toujours des choses que tu es censé connaître ? Tout simplement parce que tu n'y prêtais pas toujours attention. Tes pensées étaient bien souvent axées sur d'autres sujets… Ton humanité, par exemple ? Elle te pesait aujourd'hui. Et un retour à l'état de nature s'imposait. Il t'avait appris à te tenir à carreau, celui qui t'avait ramené sur cette île. Et en même temps… Ne cherchait-il pas à faire que tu restes l'animal que tu es ?

Ton esprit était embrumé. Fatigué d'avoir réfléchi une nuit entière. Lassé. Tu étais lassé, aujourd'hui. La bête parlait pour toi. Et elle rêverait bien d'arracher cette humanité, ce cœur humain qui te rendait si silencieux en ce jour. Où était-il, le joyeux, le souriant Vrål ? Oh, tu souriais. Souriais pour tromper. Un masque parmi tant d'autres. Tu marchais, les visages défilant tout autour de toi. Les regards se posant sur toi et ta drôle d'apparence. Terrien. C'est bien comme cela que l'on te nommait ? Toi qui ne rentrait dans aucune catégorie. Tu en riais toujours, laissant ces appellations te courir après. Tu aimais même en rajouter une couche. Il fallait parfois s'amuser. ~
Le lac. C'était ta destination du jour. Un moyen de te couper de tout ce petit monde. De ne plus voir des buffets ambulants te défiler sous le nez. Ils étaient cela pour toi, actuellement, tous ces visages.

Tu peinais à garder ton humanité présente. Tu haussais les épaules pour toi, n'hésitant nullement à t'envoler sous leurs yeux, te fichant bien de ce qu'il en retomberait. Ta vie, elle ne faisait que commencer. Et ce n'était pas ces hommes qui allaient te mettre le collier au cou. Tu toisais tes plumes de jais interrompre leurs regards tandis que tu t'élevais dans les airs, gracieusement. Voler. Malgré la douleur qui se répandait lentement dans tout ton corps, cela restait un de tes plaisir favoris. Voir le monde sous un autre angle. Appartenir à aucun décor de celui-ci. Liberté. Tu décrivais quelques arcs-de-cercles, les yeux clos, soupirant de contentement. Bientôt le lac se dessinait face à toi et tu amorçais une descente. Vide de monde. Qui irait se baigner par un froid pareil ?

Personne sauf toi. Tu ne ressentais rien de cela. Et tu éprouvais le besoin de mettre tes idées en ordre. Les pieds atteignant le sol, tes ailes te délaissaient et tu te contentais de te dévêtir, ne gardant que pour unique compagnie ton bas, avant de plonger sans aucune hésitation dans l'eau limpide et gelée du lac. Si limpide… Tu en voyais encore le ciel, même la tête dans l'eau. Tes pupilles azurées fixait l'astre qui te faisait face derrière cette barrière d'eau. Réflexions… Pourquoi étais-tu ici ? Pourquoi l'avais-tu suivi ? Pourquoi… Étais-tu devenu humain ? Pourquoi ce poids, aujourd'hui ? Tu fermais les yeux, te laissant lentement couler vers le fond, détendu. Tu ne pouvais mourir. Un plaisir particulier. Que de rester des heures dans l'eau. Seulement, d'autres ne concevaient pas ce plaisir, Vrål.
The mind is like an iceberg, it floats with one-seventh of its bulk above water.

©endlesslove.
Water world [Shannon]
Invité
Sam 18 Mar - 1:37

Comme chaque matin, Shannon s'était levé de bonne heure. Il avait passé un coup de balai, préparé le petit-déjeuner pour tout le monde, et, un peu épuisé, s'était posé quelques instants sur le canapé.

Il aimait tenir sa tasse de café chaud dans ses grandes mains froides et anguleuses. Portant celle-ci à ses lèvres, et il sirotait calmement le liquide amer ; il le préférait noir et non sucré.

La maison où vivait la famille Rose n'était pas bien grande, mais elle avait un côté très chaleureux. Rangée, aménagée et tenue très propre par le jeune homme, l'espace n'était jamais perdu ; les pièces étaient lumineuses et ouvertes entre elles par des arches plutôt que des portes. La cuisine donnait directement sur le salon, où le jeune homme se prélassait, face à ce qu'il préférait chez lui : une splendide baie vitrée qui donnait sur leur petit jardin, tout vert en cette période de l'année. Quelques crocus, jonquilles et tulipes poussaient doucement près de ladite fenêtre, ce qui le fit sourire. Il adorait le début du printemps, cette période de renouveau où tout jaillissait de la terre, où la chaleur et les rayons de soleil chassaient petit à petit la monotonie et les couleurs ternes de l'hiver.

Il porta un petit gâteau sec à sa bouche, qu'il croqua de ses dents de requin acérées. L'éclatement de celui-ci se fit dans un petit crissement bien particulier ; ce crissement propre à la famille Rose dont les trois membres restants avaient une hybridité de requin. C'était dur à deviner au premier coup d’œil, puisque seules ces dents pointues faites pour déchirer la chair pouvaient servir d'indices.

La première personne à descendre de sa chambre fut Tess, sa sœur, qui salua Shannon en lui ébouriffant les cheveux. Encore en pyjama, elle se servit un thé et un croissant, et rejoignit son grand frère sur le canapé face au jardin. Comme chaque weekend, ils restaient longtemps sans rien dire, l'un à côté de l'autre, chérissant cette bulle de confiance qu'ils partageaient. Shannon et Tess savaient que leur relation était étrange, fusionnelle, ils savaient que ce n'était pas forcément commun pour des frères et sœurs de leur âge ; mais ils s'adoraient trop pour s'en priver. Tess se savait être presque le seul soutien de son frère, et Shannon protégeait maladivement sa petite sœur depuis ses onze ans.

Et comme chaque samedi, le jeune requin débarrassa son petit déjeuner, salua Tess et enfourcha son vélo direction le lac. C'était sa seule vraie parenthèse, son seul moment à lui de la semaine et il n'y remédiait jamais. Le vent fouettant ses joues rosies par le froid encore un peu mordant du matin, Shannon souriait à pleines dents, réjoui de bientôt savourer sa liberté. Une baignade salvatrice l'attendait à la clé, puisqu'il pourrait nager sous sa forme hybride, chose qu'il attendait toute la semaine durant. C'était un vrai supplice que d'être maître nageur pour lui ; la piscine d'Ariesten se trouvait sous ses yeux, sous sa surveillance même, mais pour mener à bien sa mission il lui était interdit de se baigner. Pareil lors de ses contrats en tant que coach sportif, où il était forcé de rester hors de l'eau. C'était peut-être une manière, quelque part, de contrôler se tentation de reprendre professionnellement la natation. C'était peut-être aussi pour ça qu'il était si acerbe et aigri en tant qu'entraîneur, alors qu'il était une personne profondément enjouée et agréable en-dehors.

Après un quart d'heure de pédalage, Shannon posa pied à terre et guida son vélo dans l'herbe, jusqu'au bord du lac. La vue était prenante, celui-ci était bordé de quelques arbres ; la vue était belle et le ciel dégagé. Prenant la plus grande bouffée d'air que ses poumons pouvaient contenir, il cala son VTT contre un tronc d'arbre, et commença à enlever ses vêtements. C'était un peu compliqué pour Shannon : il se transformait une fois dans l'eau et s'il ne voulait pas déchirer ses vêtements, il fallait s'en débarrasser avant d'y entrer. Il était habitué désormais, mais il jetait toujours un regard alentours pour ne gêner personne. Et, trop heureux de constater qu'il était absolument seul, il s'était jeté dans l'immense masse bleutée.

Un vrai plaisir. Il ne passa même pas par sa transformation partielle pour se dégourdir, non, Shannon se mua de bas en haut en sublime requin-bouledogue, au top de sa forme. Il descendit le plus bas possible dans le lac, slalomant entre les rochers, laissant les algues caresser sa peau animale qu'il aimait tant. Ô, qu'il aimait cette sensation de liberté, de nager sans brides et sans restrictions.

Shannon avait toujours eu la sensation d'être un requin coincé dans un corps d'humain, lorsque pas transformé, et ça l'avait toujours contraint. Il se sentait tel une bête en cage, ne pouvant se libérer de ce joug qu'une fois dans l'eau. Après une bonne heure de nage, il remarqua rapidement qu'il avait de la compagnie. C'était étrange, car on était encore en hiver, presque en printemps certes mais l'eau était particulièrement froide ; bien que lui n'y soit pas très sensible il était impressionné que l'humain s'y plonge sans rechigner.

Intrigué, il se transforma en triton, un peu à contre cœur mais toujours avide de nouvelles rencontres et de nouvelles expériences. Mais cette curiosité se mua bien vite en inquiétude, constatant que l'humain ne bougeait pas depuis plusieurs minutes.

Le triton paniqua. Ça lui faisait toujours cet effet face au danger, presque face à la mort. Il se refusait de laisser ça arriver une fois de plus sous ses yeux, encore imprégné de la vision de son père accidenté ; toutes les situations lui semblaient s'y superposer. Il se précipita ni une ni deux vers la silhouette qu'il remonta avec une rapidité phénoménale à la surface, dans le but de le traîner sur le bord dans la foulée. Un des premiers gestes à avoir face à une victime était de lui parler et de vérifier sa respiration, Shannon ne le savait que trop bien et appliqua ce principe.

Et, aussi incroyable que cela puisse paraître, après plusieurs longues minutes dans l'eau le jeune homme -car c'était visiblement un jeune homme- respirait parfaitement bien.

- Vous allez bien ?! S'écria l'hybride d'un ton ferme, dans le but de faire réagir le type qu'il tenait dans ses bras. Vous allez bien monsieur ? Répéta-t-il par habitude.



Mais tu sais Shannon, à chacun son pouvoir sur Ariesten...
Water world [Shannon]
Invité
Sam 18 Mar - 17:39
Lentement, lentement ton battement cessait. Lentement ton cœur cessait sa folle course, laissant tes poumons s'emplir d'eau. Tes paupières étaient lourdes, presque soudées. Tu coulais dans une sérénité des plus tranquilles. Ton corps était à la fois si léger et si lourd. T'appartenait-il encore ? Tu inspirais lentement, les bras détendus, l'esprit dans le flou. A quoi pensais-tu ? Qu'est-ce qui te travaillait ? Tu ne savais pas vraiment. Beaucoup de choses. Il était revenu te hanter. Et tu essayais en vain de l'ignorer. D'oublier ce sentiment. Cette sensation qui t'écrasait la poitrine. Pourquoi… ? Était-ce parce que tu étais devenu un humain ? Que tu t'encombrais de cela ? Ou était-ce parce qu'il était tout pour toi… ? Les calmes vagues te portaient, t'attirant un peu plus dans les abysses du lac. La lumière que tu avais pu percevoir au travers tes paupières closes déclinaient doucement, dans une atmosphère apaisante.

Tu en oubliais ce froid qui t'engourdissait les membres. Tu attendrais d'avoir atteint le fond pour rouvrir les yeux. Pour lorgner les profondeurs lénifiantes de cet endroit. Un moment seul à seul face aux ténèbres. Tes propres ténèbres. Une façon de faire le point sur ce que tu ressentais, étais, vivais. Tu t'étais perdu en chemin aujourd'hui. Besoin de faire le vide. Lâcher toutes ces pensées inutiles. Tu te sentais enfin seul. Coupé du monde. Pensais-tu ? De légères vibrations vinrent interrompre le flux de tes pensées. Tu en faisais fi, continuant ton tri intérieur. Tu n'avais pas vérifié. Si tu étais seul dans ces eaux calmes. Que pouvait-il y avoir ? Tu venais ici plus souvent qu'il n'y paraissait. Et à part la seule compagnie des poissons… Tu n'avais jamais croisé d'Hommes. Jusqu'à aujourd’hui. Les habitudes sont faites pour êtres changées. Tu avais pris un temps. A te reconnecter au monde. A faire que ton organisme redevienne opérationnel.

Tu te sentais entraîné. Emporté. Un courant, fort rapide mais si… Léger. Si agréable. Cette même sensation que tu éprouvais lorsque tu volais. Lorsque tu devenais le vent même. Tu avais le sentiment d'être vague. D'être tourbillon. Jusqu'à ce que le froid mordant te ramène dans le monde des vivants. Tu sentais le contact gelé du sol le long de ton échine tandis que tu rouvrais les yeux, vif, laissant échapper un feulement agressif. Qui ? Qui venait de te sortir de cette tranquillité que tu cherchais depuis si longtemps ? Tu ignorais la voix qui te questionnais, ajustant ta vue et ton esprit à la situation du moment. Rouges. Des cheveux rouges. Un regard perçant. Une voix teintée d’inquiétude. Tu cessais d'agiter la queue, réprimant un grognement rauque. Calme. Calme. Tu ne sentais aucune menace venant de cette personne.

Cette voix même te le disait. Tu clignais des yeux la détaillant, comprenant peu à peu ce qu'il venait de se passer. Lentement ton esprit faisait les liens. Venait-il de te sauver ? Pensant que tu allais mourir ? Tu le détaillais sans aucune gêne, un sourire venant se loger sur tes lèvres.

« Je vais bien. Pourquoi m'as-tu tiré de l'eau ? »

Tu soupirais, te redressant en position assise, plantant tes pupilles fendillées dans les carmins du… Un triton ? Tu pensais avoir vu quelque chose comme tel, sous l'eau. Tu te penchais alors sur lui, le reniflant, avant de reprendre de la distance, un sourire enfantin au visage.

« Tu es un poisson ? Quelque chose comme tel ? Ton odeur est différente de celle des Hommes. »  

Tu riais, haussant les épaules, mouvant doucement ta queue.

« Je réfléchissais… Tu m'as coupé dans mes réflexions... »

Tu gonflais les joues, tout gamin que tu étais, te passant la main derrière la nuque, pas plus embêté que cela.

« Mais je suppose que je dois te remercier pour cette inquiétude ? »

Ta tonalité se voulait accueillante, malgré que tu peinais encore à comprendre pourquoi il t'avait sorti de l'eau. Était-ce son territoire… ? Il t'intriguait, dans les faits.
The mind is like an iceberg, it floats with one-seventh of its bulk above water.

©endlesslove.
Water world [Shannon]
Invité
Mer 22 Mar - 23:52
Alors que la panique de Shannon transparaissait dans sa voix, le jeune homme s'était relevé et avait ouvert les yeux, comme revenu d'entre les morts. Shannon en resta interdit, cloué dans ses mouvements, presque terrorisé face à ce comportement surhumain. Qu'était-ce donc que ce pouvoir étrange qui semblait émaner du rescapé ? Il n'avait pas l'air du tout de s'être fait sauver, plutôt de s'être fait... déranger ?

Était-il un autre amphibie ? Shannon le détailla du regard sans pour autant bouger, encore statufié ; mais il n'aperçut ni branchies, ni écailles, rien. Juste une drôle de queue plus ou moins animale, accrochée à son derrière, ce qui ne vérifia aucune de ses hypothèses et le l'embrouilla encore plus dans sa réflexion. Le jeune homme avait les cheveux noirs, pas trop courts et un peu en bataille ; l'eau les maintenaient un peu collés contre son visage, lissés ; ses yeux étaient d'un bleu clair et froid, qui ne le rassura aucunement. A vrai dire, l'atmosphère même était glacée, l'eau ruisselait sur leurs deux torses trempés, mis subitement au contact de l'air froid. Le bas du corps de l'hybride requin, encore sous sa forme de triton, était resté dans l'eau. Mais au bord, l'eau claire et propre du lac ne cachait rien du tout et son identité se trouvait donc totalement à découvert.

Oh, Shannon n'en avait que faire de cela, c'était la dernière de ses préoccupations. Le vent soufflait fort sur son torse meurtri, et le froid fit rougir sa peau sensible de rouquin. Il grelottait, dans l'humidité ambiante ; lui qui ne souffrait pas de l'eau froide n'aimait pas vraiment les courants d'air pour autant. Un frisson lui remonta l'échine alors que son interlocuteur lui répondait.

- Je vais bien. Pourquoi m'as-tu tiré de l'eau ?

Abasourdi, Shannon remarqua l'air interloqué qu'il portait sur le visage. Quoi ? C'était si peu logique que de sortir quelqu'un qui se noie de l'eau ? Qui était ce drôle de type ? Le triton n'eut pas le temps de répondre que le jeune homme se plaça assis face à lui, visiblement en pleine forme ; c'est alors qu'il s'était penché vers lui pour le renifler, ce qui provoqua une raideur soudaine dans les muscles du requin, dérouté.

- Tu es un poisson ? Lui lanca-t-il dans un petit rire enfantin. Quelque chose comme tel ? Ton odeur est différente de celle des Hommes. Il marqua une pause, et reprit. Je réfléchissais… Tu m'as coupé dans mes réflexions...

Derrière lui, sa queue s'entortillait sur elle-même, intriguant beaucoup trop Shannon pour porter son regard sur le visage du jeune homme. Pourtant, lorsqu'il entendit distinctement des remerciements à son égard, il s'obligea à le regarder à nouveau. Encore un peu interdit, il sembla soudain se rappeler qu'il était également doté de parole, et répondit.

- Oh ! Euh... De rien. Je ne saisis pas tout, je pensais que tu allais te noyer, alors je t'ai sorti de l'eau. Je ne voulais pas te déranger, ça tenait du réflexe.

Il se racla la gorge, un peu gêné d'avoir eu un geste visiblement déplacé envers un autre individu, convaincu à ce stade qu'il faisait face à un autre hybride aquatique. Sa queue était peut-être celle d'une raie manta... ? Ah, c'était étrange tout de même. Et quel était cet incroyable flair dont il semblait disposer ? Il ne sentait pas le poisson aux narines de tout le monde ; tout de même, on lui aurait dit plus tôt si c'était le cas ! Qu'était-il ? Pas un simple humain, ça, c'était clair et net.

Shannon décala un peu son torse, déhanché tel une sirène échouée, et montra d'un coup de tête son corps de triton.

- Je suis une hybride requin, et là c'est ma forme de triton. Je viens souvent nager ici, lui confia-t-il pour toutes explications.

Le requin marqua une pause un petit peu longue, comme attendant une réponse, laissant sa phrase en suspens. Mais, impossible de réprimer sa curiosité, il fallait qu'il demande.

- Et toi alors, c'est quoi cette habilité surprenante que tu as ? Je te pensais amphibie, mais tu n'as pas l'air d'avoir de branchies ! S'exclama-t-il sur un ton très enjoué, amusé et ravi d'avoir peut-être trouvé une autre personne partageant ses habilités.

Et il attendait là sa réponse, intrigué. La curiosité est un vilain défaut, Shannon Rose...
Water world [Shannon]
Invité
Jeu 23 Mar - 22:23
Tu continuais de détailler la tête carmin, le sourire aux lèvres. Il était rudement grand. Bien plus grand que toi. Pris dans tes pensées, tu mesurais votre différence de taille par des gestes de main, sans la moindre gêne. Tu étais un nain, c'était un fait. Ou lui un géant. Tu ne savais point. Tu te sentais aussi détaillé par ton sauveur, te faisant prendre une moue enfantine, les joues à moitié gonflées. Il n'avait pas l'air d'être une mauvaise personne. Tu ne le sentais pas ainsi. Il t'avait sauvé, toi, cas qui s'était mis dans les profondeurs glaciales d'un lac pour réfléchir. Réfléchir… Tes mauvaises pensées te laissaient en paix alors que tu voyais en ton interlocuteur une nouvelle tête, distraction et rencontre. Tu étais très curieux à son sujet, vraiment. Tu remarquais les légères rougeurs qui apparaissaient sur sa peau, te faisant te pencher un peu plus lui, pour observer celles-ci. Avait-il froid ? Tu supposais.

Toi aussi, tu avais été gelé, quand tu avais pris conscience que tu avais les pieds sur la terre ferme. Tu te reculais alors, te penchant en arrière pour attraper ta veste, la jetant à la figure de la tête rouge, enfantin.

« Tu sembles avoir froid ! »

Tu riais, posant ton menton au creux de tes paumes, tes pupilles azurées plantées dans les siennes. Tu semblais le déstabiliser et l’intriguer et cela n'était pas pour te déplaire.

Tu restais un joueur. Un joueur et casse-pied, derrière tes airs si innocents et curieux. Il semblait timide et contrit, le géant. Tu ne l'avais pas tout de même mis mal à l'aise ? Tu l'espérais. Un requin ?! Rien que cela ?! Ton regard s'illuminait tandis que tu te redressais promptement, t'approchant un peu plus de lui pour le détailler. Sa forme de triton ? Tu étais tel un gosse, découvrant l'inconnu. Tu le détaillais sous toutes ses coutures, allant jusqu'à plonger la tête dans l'eau pour mieux voir son corps de requin. C'était quelque chose ! Beau. Tu le trouvais beau. Il était quoi comme requin… ? Tu sortais vivement la tête de l'eau, secouant celle-ci pour évacuer le trop plein d'eau.

« Un requin !C'est génial ! Tu es quel type de requin ? Tu peux faire quoi ? Tu peux devenir un requin en entier ? Tu peux nager super vite ? Tu as une mâchoire d'enfer... ? »

Tu ne t'arrêtais plus, excité comme une puce, dodelinant de la tête à chaque questions et réflexions que tu voulais lui poser. Puis tu te rendais compte que tu étais peut-être un peu trop énergique et indiscret. Tu soufflais, laissant ta queue retrouver le plat du sol.

« Pardon… Je n'ai jamais vu d'hybrides comme toi ! »

Tu riais, cristallin, restant à ses côtés. Du moins, il était enjoué, le requin. Il semblait ravi d'échanger avec toi ? Tu ne savais pas trop et n'y pensais pas plus dans les faits. Tu te souvenais subitement qu'il t'avait posé des questions et que tu avais bien failli l'ignorer. Tu frappais alors dans tes mains, jovial que tu étais.

« Ne t'excuses pas pour m'avoir sauvé ! Je crois que tu as bien fait, non ? C'est ce qu'il faut faire quand quelqu'un ne sort pas la tête de l'eau ! »

Tu étirais un sourire insouciant, loin de tout, contrairement à ses mots qui s’adressaient plus à toi qu'à une constatation générale. La tête dans l'eau, tu l'avais. Depuis quelques semaines. Et celui qui te hantait, te la maintenait encore et encore, jusqu'à ce que tu te noies. Pour de bon.

« Je ne suis pas amphibie, non ! »

Un rire, plus franc, ton regard trouvant le ciel, ta queue battant doucement la terre.

« Je suis juste un animal, rien de plus ! »

Toi et tes énigmes. Tu ne mentais pas non plus. Lui dire que tu étais humain serait le plus gros mensonge que tu aurais sorti en des siècles d'existence. Un type de mensonge que ton ego n'aimait guère.

« Disons que je ne passe pas l'arme à gauche facilement ! C'est comme cela qu'ils disent les hommes, non ? »

Un autre sourire, tout aussi candides que les précédents.

« C'est quoi ton prénom, Monsieur Requin ? Vrål pour ma part ! Enchanté ! ♥ »

Tu lui tendais la main, politesse faisant. Tu étais ainsi, un peu trop… Direct.

The mind is like an iceberg, it floats with one-seventh of its bulk above water.

©endlesslove.
Water world [Shannon]
Invité
Ven 31 Mar - 21:20

La brise fraîche faisait frissonner son corps, recouvert d'eau ; il sentait de petits poils sur ses bras se tirer un peu, une chair de poule légèrement disgracieuse gagnant ses membres, lentement. Les muscles de sa nuque et du haut de son dos se contractaient sous le froid glacé.

Mais Shannon n'y prêtait qu'à moitié attention, en fait. Intrigué par son interlocuteur plus qu'étrange, il ne savait plus où poser son regard ; il lui donnait un peu de fil à retordre. L'individu n'arrêtait pas de gesticuler, poser plusieurs questions en quelques secondes seulement ; il avait même plongé la tête dans le lac pour mieux observer sa forme de triton. Qui était-il, à la fin ? Ses réactions juvéniles et son physique assez fins lui rappelèrent certains amis qu'il avait pu avoir, adolescent. Un enthousiasme hors du commun freina Shannon, c'était étrange. D'ordinaire, il adorait se laisser porter par les autres, mais là, il était un peu... perdu ? Il ne saisissait presque plus ses mots, énoncés rapidement, il arrivait à suivre mais avec beaucoup de mal.

Mais ce décalage, bien que perturbant, ne lui déplaisait pas. L'hybride affichait un énorme sourire, toujours silencieux alors que le jeune homme lui semblait redoubler d'énergie. Son regard pétillant, semblant admirer son hybridation, le flatta quelque peu. Cela faisait longtemps que quelqu'un l'avait découvert sous cette forme. Et ce genre de réaction était peu commun, souvent les gens prenaient peur malgré le visage doux de l'hybride qui faisait tout pour se montrer rassurant.

Il avait des petites attitudes entraînantes, amusantes, comme celle de frapper dans les mains quand il se rappelait soudain de quelque chose, par exemple. Ses yeux s'ouvraient tout grand alors qu'il changeait de conversation, marquant son intérêt encore plus marqué pour ce nouveau sujet.

- Ne t'excuse pas pour m'avoir sauvé ! Je crois que tu as bien fait, non ? C'est ce qu'il faut faire quand quelqu'un ne sort pas la tête de l'eau ! s'était-il écrié après un temps.

Shannon leva les mains devant lui et les secoua un peu gêné, comme pour lui dire que ce n'était rien de grave, mais aucun son n'eut le temps de sortir de sa bouche, car son interlocuteur enchaîna bien vite, se présentant enfin. Il s'appelait Vrål, et selon lui, n'était qu'un animal plus résistant aux dangers courants que l'humain ne l'était. L'hybride ne fut qu'à demi-satisfait. Animal ? Oui, d'accord, mais quel type d'animal... le mettait-il au défi de deviner ? Lui avait été franc en se présentant comme hybride requin et triton, mais sans doute le dit Vrål aimait-il jouer. Le regard de Shannon se posa sur la queue bestiale du jeune homme en face, se mouvant avec aisance. Il s'interdit alors toute remarque sur les informations qu'il lui avait donné, hésitant.

- Je m'appelle Shannon. Ravi de faire ta connaissance, Vrål.

Il lui tendit alors, peut-être un peu par réflexe, une main amicale et chaleureuse. Aussi étrange soit-il, Shannon se fit la réflexion qu'il appréciait le personnage. Il n'était pas reposant certes, et il fallait suivre son rythme de parole, mais sans doute était-il de bonne compagnie ? Il avait l'air intéressant à fréquenter, plein de malice et surtout, le requin était intrigué. Qu'avait-il au fond de lui ? Quel secret portait-il ? Quel rêve imprégnait son être, qu'est-ce qui le faisait avancer dans la vie ?

Shannon était désireux de faire plus amplement connaissance. Inconsciemment, il l'enviait aussi un peu de baigner dans une telle joie de vivre, si affirmée. Le requin aurait bien aimé être un adolescent comme lui. Mais comment était-il vraiment au fond, il n'en avait aucune idée.

- Ah, il fait froid. Je retourne dans l'eau, ça te dérange pas ? Il demanda en pointant la surface du lac derrière lui.

Ni une ni deux, il s'y jeta dans un éclaboussement salvateur. L'eau lui parut infiniment plus chaude que l'air glacial de la surface, infiniment plus rassurante. Ne dit-on pas, après tout, "se sentir bien comme un poisson dans l'eau ?" ... certes, il n'était pas exactement un simple poisson, mais ce proverbe s'appliquait merveilleusement à son ressenti à chaque fois qu'il se baignait. Il sentait ses muscles se détendre un à un, et remonta à la surface en projetant beaucoup d'eau autour de lui, fièrement.

- Tu me rejoins, Vrål ? L'invita-t-il joyeusement.

Shannon avait rarement souri sincèrement comme ça pendant une première rencontre. Était-ce le début d'une amitié ?
Water world [Shannon]
Invité
Sam 1 Avr - 16:33
Tu parlais trop, Vrål, bien trop. Regardes-toi, tout énergique que tu es. Il peinait à te suivre et toi, tu peinais à comprendre qu'il ne puisse pas. Mais tout le monde n'était pas toi. Tout le moment ne parlait pas à cent à l'heure et ne s'exprimait pas si aisément. Tu laissais alors ta langue prendre congé, te murant dans le silence un moment pour laisser le requin respirer. Il avait toujours froid. Tu n'allais tout de même pas devoir le frotter, si ? Cette idée te fit sourire et rire. Shannon. C'était rudement joli comme prénom. Tu avais bien envie de le lui dire mais te retenait du mieux que tu pouvais, voulant lui laisser en placer une. Ce que tu ne lui permettait guère depuis le début de votre rencontre. Il te soulevait de nombreuses questions. Comment était-ce, d'être un requin ? Vivait-il plus avec la partie animale ? Ou sa conscience humaine gérait le tout ?

Vu ses habilités… Était-il un pro de la nage ? Une personne travaillant dans le milieu… ? Tu avais tellement de questions pour lui ! Tellement qui te brûlait le bout de la langue, que tu t'en mordais celle-ci, agitant joyeusement la queue. Tu l'observais se jeter à l'eau après avoir constaté la différence de température. Tu te reculais, te prenant une bonne partie de celle-ci sur la figure, riant. C'était quelque peu poétique, pour toi. De voir l'eau se soulever, gouttes par gouttes, chacune traversées par les rayons de l'astre, brillantes. Et de le voir lui, qui se fondait si naturellement dans le décor, comme s'il en faisait naturellement parti. Était-ce son hybridité qui lui donnait une telle… Aisance de paraître avec l'eau ? Tu restais un instant sur la rive, le détaillant, le regard rêveur. Tu trouvais tout cela fort joli. Il t'invitait alors à le rejoindre et, à ton tour, tu ne te faisais guère prier, plongeant immédiatement dans l'eau pour venir le rejoindre après quelques brasses.

Tu soufflais, te mettant sur le dos, prunelles portées au ciel.

« On est tranquilles ici, tu ne trouves pas ? »

Tu lui rendais un sourire sincère à ton tour, détendu, toutes pensées sombres au fond de l'eau.

« Désolé pour mon engouement. J'aime juste échanger ! Et puis je n'avais jamais vu d'hybride aussi impressionnants que toi ! Tu as déjà pensé à… En jouer ? A moins que ce soit déjà le cas ? Je te vois bien être nageur, ou une chose comme telle... »

Tu te perdais dans tes pensées, levant un bras pour attraper l'astre de tes doigts.

« Moi je ne peux pas nager aussi bien que toi… On va encore croire que je me noie ! »

Tu lui tirais la langue, railleur, avant de faire quelques mouvements dans l'eau histoire de ne pas rouiller sur place. Un truc clochait chez le requin. Quelque chose que quoi tu étais incapable de mettre clairement le doigt. Quelque chose qu'il faisait peut-être comme toi. Ce sourire, cette joie, pour faire belle figure. Tu te demandais bien pourquoi. Toi et ta curiosité.

« Tu sais, si je cause trop… Dis le moi ! Et puis si tu as des questions, n'hésites pas. Tu sembles t'embarrer vite, il ne faut pas avec moi. Et aussi, détends-toi. Toi aussi, tu as l'air de te prendre la tête avec des sombres pensées. »

Tu soupirais, changeant ton sourire amical pour un sourire plus compatissant. Et étrangement vrai. Tu avais tes jours et tes humeurs. Il fallait croire qu'aujourd'hui, ton empathie revenait sur le tas. Empathie si souvent délaissée et oubliée. Si détestée.
The mind is like an iceberg, it floats with one-seventh of its bulk above water.

©endlesslove.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Waterworld [1624]
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: