Invité


 Un médecin s'il vous plait [PV. Lewis Hohenhart

 :: Cimetière RPs
Je me réveille, dans un lit à moitié défait. Je m'étire et tremble vaguement à cause du froid. Je me lève et attrape mon jean qui traîne sur une chaise. Je met un T-shirt. Je me sens un peu mieux. J'attrape aussi un reste de repas qui traine sur une commode. C'est froid mais ça fera un bon petit-déjeuner. Ce "repas" fini, je passe sous la douche. Une douche bien chaude, ça fait du bien.

Une fois sorti, je réfléchis. J'ai pas mal d'argent de côté et puis je travaille pas aujourd'hui. Alors pourquoi pas faire un resto. Je m'habille bien, un jean avec un t-shirt et un pull en laine bien épais. Je met aussi ma veste la plus chaude et mon habituelle écharpe.

Je marche dans la rue. Tout est gelé, je me dis que je devrais faire attention mais je me retrouve finalement à courir, en me disant que je n'arriverai pas à temps. Alors une plaque de glace devant moi me fit déraper.

Je chute et me râpe la peau contre les pavés. Un bruit assez étrange sort aussi de ma jambe. Je me met à genou pour constater les dégâts. Je vois que sur mes bras, on voit vaguement ce qui fait de moi un cyborg. J'essaie de me relever et je ne parviens pas à poser ma jambe droite. Lorsque je tente finalement, je chute aussitôt de ce côté et une douleur se diffuse dans toute la jambe. Je crie alors. Je masse là où j'ai mal et je crie de rage :

"Putain ! Pourquoi il a fallu que je me dale maintenant ?! A tout les coups je me suis pété quelque chose !"
Invité


 Un médecin s'il vous plait [PV. Lewis Hohenhart

 :: Cimetière RPs

Les rayons du soleil passaient par la fenêtre, illuminant toute la pièce où je me trouvais. Eveillé par la lumière, mes yeux s'entrouvrirent lentement. Je pouvais sentir le dur bois de mon bureau contre ma joue, apparemment je m'était tout bêtement endormis en plein travail. Je me redressais non sans-mal à m'extirper de mon sommeil avec un léger filet de bave sur la joue. Je m'appuya en arrière contre le dossier de ma chaise, puis je jeta un petit rapide coup d'œil aux documents sur lesquels je travaillais mais rien de bien important. C'était des documents qui appartenaient à mon mentor décédé, comment cet homme faisait-il pour s'y retrouver dans ce bazar qu'était son cabinet? Enfin c'était le mien maintenant. Pour moi, tout devait être parfaitement rangé pour que je puisse m'y retrouver. Selon mes calculs je devais en être à environ 70 pourcents mais je verrais plus tard.

Mes pas me trainèrent jusqu'à ma salle de bain, je jeta un rapide coup d'œil dans le miroir pour voir de quoi j'avais l'air et laissa un long soupir s'échapper de mes lèvres. Mes cheveux étaient coiffés n'importe comment, j'avais une partie de texte sur la joue et il fallait que je me rase aussi, hors de question de sortir dans un si piteux état. Je passa par la douche, elle était certes étroite mais c'était suffisant. Je laissais l'eau chaude couler le long de mon corps, c'était tellement agréable que j'aurais pus rester là pendant des heures mais ce n'était pas recommandé pour mes finances.

Une fois propre je me rendis dans la cuisine me préparer un petit déjeuner, à mes heures perdues j'aimais apprendre de nouvelles recettes et sans vouloir me vanter j'étais assez doué dans ce domaine. J'engloutis rapidement ce petit repas du matin et retourna dans la chambre pour m'habiller, une tenue d'un style classique habituel. Par dessus j'enfila l'une de mes blouses blanches. Les médecins étaient assez rares à Ariesten ce qui faisait que je n'avais pas à craindre une quelconque concurrence mais en échange cela me donnait une quantité de travail importante, au moins j'étais relativement bien payé. Je jeta un rapide coup d'œil aux dossiers qui me seraient utiles au travail, ça n'allait pas être une très grosse journée, du moins temps qu'une urgence ne se présentait pas. Je me dirigea vers la porte d'entrée et quitta mon appartement.

Je marchais d'un pas tranquille, rien ne me pressais, j'étais même un peu en avance sur mon emploi du temps. Plutôt que de rejoindre directement mon cabinet je décida de passer faire un petit détour par le parc. J'aimais cet endroit et le bien-être qu'il me procurait, je m'assis sur un banc pour mieux profiter du calme ambiant, j'observais le ciel, pas un nuage à l'horizon mais un grand soleil qui venait réchauffer mon corps. Il n'y avait pas grand monde aujourd'hui mais ce n'était pas une mauvaise chose, à défaut d'avoir des gens avec qui parler je pouvais laisser mon esprit s'envoler.

Mais alors que je pensais être un peu tranquille pour un petit moment de détente, je vis un garçon, sans doute plus jeune que moi, se mettre à courir. C'était stupide et très dangereux de sa part au vu de la glace qui s'était formée sur le chemin. Comme je m'y attendais, il glissa et tomba bien comme il fallait. Je me relevais de mon siège pour l'aider à se relever mais fut très surpris lorsqu'il se mit à crier, apparemment la chute avait fait de gros dégâts. Je le rejoins d'une marche plus rapide, je ne voulais surtout pas glisser à mon tour. Une fois à ses côtés je remarqua immédiatement sa véritable nature, c'était un cyborg tout comme moi. Mais peu importe il semblait gravement blessé à la jambe.

- N'essayez pas de vous relever, cela risquerait d'aggraver votre blessure. Ne vous inquiétez pas je suis médecin. Pas de dégâts à la tête...De petites égratignures au niveau des mains...mais une jambe apparemment cassée...ça devrait le faire.

J'avais toujours avec moi ma sacoche de secours au cas où. J'en sortis une petite seringue et lui injecta son contenu. Il s'agissait d'un anesthésiant particulièrement puissant, ça ne réparerait pas la jambe mais au moins il n'aurait plus aussi mal. J’observa cette jambe puis commença à bidouiller quelques petits composants à l'intérieur. C'était un peu plus complexe qu'avec un corps humain mais j'étais sur de pouvoir m'en sortir
Invité


 Un médecin s'il vous plait [PV. Lewis Hohenhart

 :: Cimetière RPs
Après mon cri, je vis un homme se dépêcher vers moi. Quand il fut à côté de moi, il m'observa à peine quelques secondes avant de me dire de ne pas me relever, il annonça aussi qu'il était médecin et fit un rapide diagnostic oral. Il portait une sacoche duquel il sortit une seringue et me l'injecta dans la jambe. Il se baissa ensuite un peu plus et toucha les composants à l'intérieur.

La sensation était bizarre, particulière, je n'étais pas vraiment encore habituée à ma condition de cyborg. Sentir quelque chose qui n'est pas nous à l'intérieur de soi, c'est étrange. En fait, mon ressenti exact, c'était que j'endurais des pièces métalliques qui bougeaient dans ma jambe. Les connexions nerveuses avaient disparu, je ne sentais plus que la peau et peu à peu ma jambe se figeait, comme glacée. Et je dis au médecin, un brin de panique dans la voix :

"Je... je sens plus rien. Peu à peu toute ma jambe s'est détendu, je suis incapable de bouger quoi que ce soit. C'est... normal ?"

Je m'enfonçais un peu dans mon écharpe. Je ne pouvais réellement m'empêcher d'être froid, lorsque je ne l'étais pas, je devenais extrêmement timide. Etre distant, ne pas se rapprocher des gens, une règle d'or pour moi. Souvenirs noirs du passé... Je me souviens d'avant, je me souviens de choses que les autres ne devraient pas vivre. Je porte en moi une douleur, incroyable mais impalpable, une blessure infligée directement à mon coeur...

Je ne portais jamais de sourire, mon visage était comme l'hiver : gelé, esquisser un sourire est bien trop dur pour moi... Le seul qui soit capable de me comprendre c'est mon seul ami. Je laisse une larme s'échapper sans que je n'y fasse attention, je l'enlève d'un revers de manche et me remet dans l'instant présent.

Ma lassitude avait laissé place à mon brin de panique. Je n'attend plus que les ordres du médecin, à tout les coups, ça ne se réparera pas en cinq minutes. Vu ma chance...
Invité


 Un médecin s'il vous plait [PV. Lewis Hohenhart

 :: Cimetière RPs
De ce que je pouvais voir dans l'immédiat l'état de la jambe du garçon n'était pas catastrophique, quelques pièces avaient effectivement bougé mais c'était tout à fait récupérable avec un peu de temps. Sa jambe était assez sophistiquée et ressemblait fortement à celle d'un être humain normal, mais avec des pièces mécaniques, ce qui m'aidait dans ma tache, la personne qui avait effectuée l'opération était doué, vraiment doué. Peu à peu je pouvais sentir sa jambe se relâcher, heureusement l'anesthésiant semblait avoir fait son effet, j'avais eu des doutes quant à son fonctionnement sur un cyborg mais finalement il marchait très bien. Un peu trop bien peut-être, au point que mon patient me sembla nerveux tout d'un coup. Il n'y avait pas de quoi mais je me devais de le rassurer. Je lui répondis, le regard toujours fixé sur sa blessure

- Oui tout à fait, ne t'inquiète pas. Pour faire simple, le produit que je t'ai injecté a simplement endormis les connexions nerveuses à l'intérieur de ta jambe. C'est pour ça que tu n'as plus mal mais tu vas devoir rester tranquille un petit moment avant que les sensations ne reviennent.

Je continuais à bricoler comme je pouvais sa jambe pour essayer de la réparer mais c'était difficile sans le matériel adéquat, en plus nous étions assez loin de mon cabinet alors impossible de l'y emmener dans l'immédiat. Je devais faire avec les moyens du bord, c'est à dire très peu de choses. Je mis un petit moment avant de remarquer son attitude. Il semblait assez gêné, surement que se faire réparer l'intérieur de la jambe par un inconnu le dérangeait. Mais c'est quand je vis une larme couler le long de sa joue que je me sentis mal pour lui, je ne ressentais rien pour moi même mais les émotions des autres pouvaient me transpercer au plus profond de mon âme

- Eh, ce n'est pas grave tu sais. Quand j'en aurais finis ta jambe sera comme neuve et tu pourras remarcher comme si de rien n'était.

Je sentais bien que son problème était plus profond mais préférais ne pas le questionner à ce sujet. Je ne le connaissais même pas après tout alors je devais à tout prix éviter de le brusquer. Je cherchais quelque chose à lui dire, quelque chose qui le rassurerait, puis une idée évidente me vint à l'esprit. Nous étions similaires et peut-être que de savoir que j'étais comme lui pourrait lui remonter le moral, ne serait-ce qu'un petit peu.

- Je sais ce que tu ressens, j'ignore si tu l'as remarqué mais je suis comme toi. Je n'ai presque plus rien d'humain mais je préfère voir le bon côté des choses, je suis en vie et c'est tout ce qui compte. Je peux marcher, toucher des objets, voir, entendre et ressentir des choses uniquement grâce à mon corps métallique.

Je voyais les choses de cette façon, Je n'avais presque plus rien d'humain mais je continuais d'avancer malgré tout, de toute façon plus rien ne me rattachait à mon passé, pas même mes souvenirs qui avaient disparus. Au début ça avait été difficile mais avec le temps j'en étais arrivé à la conclusion que j'étais humain malgré les pièces métalliques qui remplaçaient mes os et mes organes.
 
Un médecin s'il vous plait [PV. Lewis Hohenhart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION] L'addition s'il vous plait!
» Un moment s'il vous plait
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]
» Tavernier, je voudrais une rousse, s'il-vous-plait! (PV Gil et Lib)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: