Invité


 L'eau du lac {Azakheem}

 :: Cimetière RPs


feat. Azakheem


L'eau du lac

« the water sparkles, but not my soul »


En cette belle nuit, je regardais l'eau scintiller.
Et puis, il y avait un visage, à la surface de l'eau. Un visage qui était hideux et difforme.
C'était le miens.



« L'eau est belle. »

Vendredi 25 Novembre - Belle journée.
Cher papa,
Comme tu le sais, ce matin je me suis levée avec une seule idée en tête : tenir une nouvelle fois la boutique de kimonos de maman. Après son départ brusque de la maison, elle m'a laissé la boutique, que je gère depuis un an. Tu t'en souviens, je t'ai raconté la dernière fois sur une autre page, qu'elle était partie pour mieux vendre ses tissus, et qu'elle reviendrais assez vite. J'espère encore aujourd’hui, et je pense qu'elle revendra assez vite, comme elle me l'a promis. De mon côté, je reste optimiste et ne lâche pas l'affaire, malgré le fait que je me suis levée de bonne heure ce matin, pour préparer les commandes. La journée était comme toutes les autres ; monotone mais agréable. Un quotidien qui ne doit pas être changé. Du moins, si ta fille ne fait pas de bêtises. Oui, j'ai encore dit sincèrement les choses, et c'est cet après-midi que l'histoire à commencé. Une vieille dame venait prendre le kimono qu'elle avait commandé une semaine à l'avance, et que j'avais bien fait à la sueur de mon front. Une seconde cliente, plus jeune de dix ans, sûrement, dommage que je puisse pas la vieillir, celle-là. Elle a outrageusement bousculé ma première cliente, pour venir demander sa pièce. Car je cite :
« Je vais être en retard. »

En retard, certes, mais pour un soi-disant retard, bousculer une veille dame n'est pas masse à faire. Je le sais, papa, que je suis peu communicative et expressive, mais j'ai toujours respecté les personnes âgées. Maman et toi ne me diront pas le contraire. J'ai donc un peu brusqué la plus jeune, qui se mit à me faire tout un scandale sur sa pièce qui devait lui arriver de toute urgence - et ça, je lui ait demandée bien gentiment d'aller se faire voir dans la boutique d'en face, proposant les mêmes contenus que les miens. Si tu avais vu sa tête ! Si déconfite, à en éclater de rire. Elle ferma violemment la porte, à en faire trembler la terre. Cette journée était très mal partie, et pour dire, mon problème d'honnêteté venait de refaire des siennes, mais pourquoi regretter ? Elle n'a eu ce qu'elle méritait, cette vioque. Un sentiment de bonne action venait de me parcourir, mais cette journée infernale ne faisait que commencer.

Cette page n'est rien comparé à l'affront qui a été fait dans la boutique. Vers la fin de l'après-midi, un jeune homme est venu prendre commande. Je lui ai en premier lieu dit que mon magasin ne vendait que des kimonos pour femme, mais il avait l'air comme... Indifférent. Un humain un don, peut-être ? La boutique était à ce moment là vide, et bien que je lui demandait de sortir, il ne bougeait pas. Tu te rends compte ? Il ne voulait pas m'écouter, et il faisait les cent pas dans la pièce. Bien qu'il n'avait fait rien de mal, il enleva sa capuche, et il avait des oreilles de chat, et des vraies. Je venais de me rendre compte qu'il était peut-être ton assassin, et pire, était-il venu tout me raconter. Dans ce moment là, papa, j'ai dû employer la manière forte, en sortant de mon dos cinq chaînes, qui venaient l'entourer de tout son corps. Je l'expulsa de la pièce, et ferma la porte d'entrée. Je sais, c'était violent et même, inapproprié pour une vendeuse de vêtements comme moi. Mais que veux-tu, c'était peut-être lui ? Mais non, il voulait juste commander un habit pour sa femme. La police est donc venue, et m'a suspendue de mes activités pendant une semaine. Une semaine... Je n'arrive pas à y croire, et surtout, comment puis-je avoir si peur des hybrides au point d'attaquer des innocents ? Tout ce que je sais, c'est qu'un hybride t'a froidement assassiné et que je me vengerai.

Je suis donc partie au lac, pour me changer les idées, et me voilà, depuis au moins deux bonnes heures, à regarder mon reflet dans l'eau. Tantôt il est clair et distinct, on peut voir mon visage et on devine que je suis humaine ; tantôt j'ai l'impression d'avoir un visage hideux et sans émotions. Le suis-je ? Suis-je bien la fille enchaînée ?


Extrait du journal - La fille enchaînée.

© Code de Anéa pour N-U
Hybride
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2016


 L'eau du lac {Azakheem}

 :: Cimetière RPs


Don't worry little girl, I'm worse than you...

Quel temps fait-il en dehors de l'eau? Voilà une question que tu te poses bien souvent...Tu restes les trois-quart de ton temps au fin fond du lac qui, d'ailleurs, était aussi noir que les abysses sur Terre...L'eau est différente, l'eau d'Ariesten est moins confortable pour le monstre marin que tu es... Car, il ne fait pas si noir quand tu es dans l'eau et pour cause, tes luminions qui te servaient à attirer les proies quand tu étais sur Terre, ces jolies petites lumières roses et bleues t'éclairent bien que tu n'en ai pas besoin. Le lac est tout petit par rapport aux mers qui sont sur Terre... De toute façon, tout est mieux sur Terre que sur cette île... C'est pour cela que tu dois te dépêcher de la détruire en poussière afin de pouvoir redescendre... Au plus vite.

Du long de tes seulement 6 mètres, le dragon des mers que tu es lèves la tête vers la surface... Tu ne vois rien... Bon, il est temps de sortir non? Tu te mets en mouvement, faisant onduler ton corps serpentin et de sortir le monstre de l'eau. En échouant sur la terre ferme, tu rapetisses, retrouve ton petit corps difforme au niveau du visage. Ton visage est magnifique, ta partie monstre mets en valeur tes cheveux, les Ariestenniens ne peuvent pas comprendre vu leur mocheté. Tu allas chercher tes vêtements en les enfilant en tremblant doucement, le froid picotait ta peau alors que tu allais remettre le morceau de masque que tu portes, tu vis ton reflet dans l'eau... Tantôt tu te trouves magnifique, tantôt tu trouve ta moitié humaine horrible...
 

▬ ...

Tu voulais dire quelque chose mais tu ne fis rien. Alors tu te levas et tu te dirigeas vers la forêt...
Tu revins deux heures plus tard, l'esprit complètement changé, vidé de tout ces doutes sur ta nature de monstre. Tu es un terrien et tu en es fier! Tu es là pour une mission que Yang l'incompris t'as ordonné. Tu dois détruire cette île, coûte que coûte. Tu allais d'abord te détendre à nouveau dans le lac!
Tu laissas ta forme semi-animale prendre le dessus, tes yeux étaient devenus tout blanc, ta peau remplacée par des écailles blanches avec des runes couleur sang, tes tentacules avec le bout lumineux poussèrent et bien sur, tes crocs ainsi que ta langue de serpent! Mais...

Une jeune femme était accroupie vers l'eau, se regardant dedans... Tu n'avais qu'une envie, la faire chier. Tu étais d'humeur emmerdante aujourd'hui~
Lentement, tu te glissas dans l'eau, sans aucun bruit, tu peux respirer sous l'eau alors aucun problème pour toi d'attendre le moment opportun. Tu regardais son visage sous l'eau, elle elle ne pouvait pas te voir et puis, tu as gardé tes vêtements puisque tu n'est que sous ta forme semi-animale. Son visage était triste? Non, neutre? Non plus... Comme si elle était dégoûté de quelque chose... D'elle-même... Lentement, tu sortis ton visage de l'eau, juste sous le sien, tu aurais monté un peu plus, tu aurais pu l'embrasser. Tu pensas immédiatement à un film d'horreur, car avec tes yeux tout blanc, tes écailles blanches et rouges, tes crocs et tes tentacules, tu étais clairement le monstre du Lac... Mais pour le moment, une phrase inattendue sortie de tes lèvres, étirées par un rictus soucieux.
 

▬ Quelque chose vous tracasses?
© By Halloween sur Never-Utopia

Invité


 L'eau du lac {Azakheem}

 :: Cimetière RPs


feat. Azakheem


L'eau du lac

« the water sparkles, but not my soul »


En cette belle nuit, je regardais l'eau scintiller.
Et puis, il y avait un visage, à la surface de l'eau. Un visage qui était hideux et difforme.
C'était le miens.



« L'eau est belle. »

Vendredi 25 Novembre - Belle journée.
Alors que je regardais l'eau; un fin remous me fit trésailler. Une chose difforme sorti de l'eau, et mon coeur ne fit qu'un bond avant que je ne pousse un cri de peur. Il m'avait surpris, et il n'était sûrement pas humain. Un Hybride. Mais il était hors de question de refaire la bêtise que j'avais faite avant. Je tournais la tête, pour ne pas le regarder dans les yeux. Il me posa une curieuse question :

« Quelque chose vous tracasses?»


Non, rien ne me tracassais. Si à part sa tête et ses tentacules qui me donnaient une envie malsaine de les couper. Cependant, passons. Il avait vraiment une tête de déterré, et même, il faisait peur. Ses yeux blancs et ses écailles lui donnaient un air de monstre. Je me souviens avoir entendu un racontar sur le monstre du lac, je pense que c'était lui. Oui, aucun doute. Je le regardais en plissant un peu les yeux et en me penchant un peu plus de lui.

« Ta tête me pose un souci.»

Je pense que je devais être énervée à ce moment là, avec tout le stress de la journée accumulée qui devait être relâché sans aucune exception. Mais quand même, sa tête me posait un grave soucis. Je sais, je sais, juger sur le physique ne mène à rien ; mais tu as déjà vu un homme mi-calamar et mi reptile dans ta vie ? Non ! Ses parents étaient une humaine et un truc dans le genre calamar-crocodile ? Non, je ne préfère pas y penser.



Extrait du journal - La fille enchaînée.

© Code de Anéa pour N-U
 
L'eau du lac {Azakheem}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: