Invité


 Des sources un peu trop chaudes ? [pv : Chung Hee Park]

 :: Cimetière RPs
Le soleil vient tout juste de se lever, ses rayons pénétrants ma chambre entre les rideaux de la fenêtre et arrivant par hasard sur mon visage endormie. Me voila donc entrain de quitter de force les bras de Morphée, moi qui y comptait rester une ou deux heures de plus pour compenser la nuit de travail sur un fichu condensateur de mon crû, qui refusait de fonctionner. J'ouvre les yeux difficilement, comme si mes paupières étaient une machine rouillée, regardant autour de moi. Meubles décorés, parquet ciré, mur orné de tableaux, drap en soie, lit 3 place et pourtant... Je suis fatiguée ! Comme quoi, c'est pas le luxe qui peut te faire passer une bonne nuit. J'arrive finalement à soulever ma couverture après un effort surhumain, me mettant debout mais chancelante. Je (re)met ma culotte qui traînait par terre, mais impossible de trouver mon débardeur, même si le mettre reviendrait à sauter directement dans un bac d'huile. Tant pis.

Etant énervée par l'état actuel dans lequel je suis, je décide de résoudre le problème par la force brut en allant directement face au soleil, sur le balcon. Comment vous avouer que, des fois, mes solutions ne sont pas forcement des plus diplomatique, mais que leur efficacité ne sont pas à prouver ? Sauf que la non. L'air frais me fouette le visage, le bruit des arbres autour est agréable à l'oreille, l'odeur de la nature environnante me change de celui de la mécanique, le gout sucré d'une sucette goût fraise prise au préalable me réveille... mais mes yeux... ils brûlent ! Face à cette défaite face aux photons, je croise mes bras et les posent sur le bord du balcon avant de poser ma tête dessus. Du noir ~~~

"Eeeehhh. j'ai besoin de beaucoup de café. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de caféééé !" Criais-je.

Je m'accoude alors au balcon pour éviter de devoir ré-affronter mon ennemi le soleil. Je devrais me reposer aujourd'hui, je n'ai pas arrêté de me coucher tard entre mes recherches et les soirées mondaines obligées par mon père, alors que je peut à peine inviter plus de trois amies à la maison en même temps pour une nuit. Je ne sais pas vraiment quoi faire aujourd'hui, me connaissant je vais me détendre 2 heures avant d'être attirer inexorablement par mon petit laboratoire avec tout ses petits trésors. J'appelle alors une domestique pour m'aider à m'habiller, car pour une fois, j'ai envie de m'habiller en froufrou et corset, histoire de m’empêcher d'aller trifouiller de la graisse (et d'être jolie). Je descend prendre mon café. Une tasse, deux tasses, trois tasses, puis ma mère vient m’arrêter, disant que en boire trop serait mauvais pour ma santé. Puis une domestique juste à coté m'annonce que je suis invitée aux sources chaudes, avec possibilité d'inviter un ou une partenaire, afin de visiter les nouvelles sources récemment rénovées. Le rendez-vous est décidé ce soir à 19h, avec repas et alcool fournit, puis les sources chaudes juste après et cela jusqu'à minuit.

"Ouai... Cela me semble acceptable, puis j'en ai besoin. Chung Hee, tu viendras avec moi, et pas de discussion. Ton pelage ne seras pas dur à sécher vu que tu seras sous forme humaine." lui dis-je.

Le reste de la journée se passe tranquillement, même si j'imagine bien le visage dépité de Chung Hee une fois posée toute les deux dans le bain, mais y aller tout seule serait barbant. Au final, je ne fais rien de ma journée, mes vêtements m’empêchant bel et bien d'aller travailler au laboratoire, du coup je traîne au alentour, lit quelques livres, m'exerce au violon,etc...

Finalement, nous arrivons toute les deux devant le bâtiment, qui respecte bien son style japonais, très leger, que Chung Hee devrait sans doute apprécier. Quelques autres personnes sont ici et semblent être là pour la même raison que nous, je reconnais même quelques têtes bien habituées au soirées de mon père. Pourvu qu'ils ne me reconnaissent pas, je n'ai jamais aimé servir d'intermédiaire avec les relations de mes parents. Après une bonne dizaine de minute d'attente, les portes s'ouvrent enfin, une vieille dame nous accueillant chaleureusement, et c'est finalement à notre tour de franchir le seuil de ces sources chaudes, alors que le soleil se couche enfin.
Invité


 Des sources un peu trop chaudes ? [pv : Chung Hee Park]

 :: Cimetière RPs
Une nouvelle journée commençait sur l'île d'Ariesten. Rien de bien extraordinaire jusqu'alors, je m'étais levée au aurore comme toujours appelé par l'astre solaire qui emplissait  ma chambre de sa chaleureuse mais pourtant agressif lumière. A peine quelques minutes me suffisait à me mettre alors debout en quête de vêtement propre pour la journée. Etant une gouvernante mais aussi et surtout la chef des domestiques de la famille Winchester, je ne pouvais en aucune circonstance négliger mon apparence. Je me dirigeais alors vers mon armoire, saisissant les vêtements qui me plaisait en ce jour et me dirigea alors vers la salle de bain. La dépendance, annexe de la maison principale était réservée aux domestiques, mais j'avais quelques privilèges du fait de mon statut, une chambre seul ainsi qu'une salle de bain, certes petite mais fonctionnelle. Pas de bain, mais une douche qui fut rapide du fait de ma mauvaise maitrise de ma forme complétement humaine. N'aimant pas mouiller ma fourrure, il faut avouer que je ne suis pas un grand fan de tout ce qui se trouve être aquatique. Une petite demi-heure plus tard, j'étais fin prête à affronter cette journée qui allait s'annoncer étonnement plus rude que prévus.

Après avoir donné les différentes directives de la journée aux domestiques, aider à la réalisation de certaines tâches ménagère, m'être entretenue avec Maitre Wilson sur divers sujet, j'ai rejoint le salon ou Dame Eva et Maitresse Angélyne se trouvait. L'une rouspétant l'autre sur sa consommation de café. Intérieurement, je ne pouvais qu'acquiescer, mais en présence de Dame Eva, je ne pouvais pas m'exprimer. Cela aurait certainement été grossier de ma part de jouer la maman, en présence de celle qui à biologiquement donné vie à la fille que j'avais par la suite moi-même élevé... Uhh? Je n’eus pas vraiment le temps de continuer de réfléchir à quoi que ce soit quand j'entendis la voix d'Angélyne prononcer mon nom suivit d'autre mot qui me semblait tout sauf plaisant lorsqu'il était réunis dans une même phrase, sans aucune négation. Une invitation aux sources d'eau chaude ? Avec moi ? Je ne pouvais pas refuser, étant donné qu'il s'agissait d'un ordre direct de ma maitresse actuel mais... Passons. Intérieurement je montrais les crocs. Extérieurement j'affichais un visage complétement inexpressif tellement je me trouvais dans une situation déplaisante. Dépit, c'était certainement le mot que je cherchais à me faire tatouer sur le front à ce moment précis.

- Bien. Si vous n'avez pas d'autres ordres... Oh... sinon... vous portiez déjà cette culotte-là hier. Vous devriez en changer. Sur ce, veuillez m'excuser.  

Je quittais alors la salle ayant en tête de préparer les affaires à prendre pour deux personnes. En générale, tout était fourni par les sources, cependant je n'allais pas laisser Angélyne utiliser les serviettes que nombre de badaud avaient déjà utilisé avant elle. De même pour les savons et shampoing basique que l'on y trouvait. Je pris dans ma valise de quoi nous couvrir, Un yukata pour Angélyne au cas où elle n'aurait pas le courage de remettre sa robe, nos Getas, nos propres savon, ainsi que quelques autres serviettes en plus en prévision pour ma queue qui, je le savais finirait certainement trempé. Le sac prêt, je m'en allais vaquer à mes occupations. Enfin... principalement du rangement et de la lecture évidement. La journée passa rapidement, bien trop rapidement à mon gout, et je voyais déjà le soleil commencer à décliné vers l'est.

Finalement, nous étions arrivés à l'endroit redouté. Je sentais déjà l'humidité de l'air et ma queue se figea malgré moi. Mes oreilles légèrement plus basse qu'a l'accoutumé sur ma tête indiquer presque comme une enseigne que je n'étais pas des plus à l'aise avec l'idée futur de cette soirée. Toujours présente aux réunions et soirée où il était coutumes d'envoyer avec soit une sorte de major d'homme, je me retrouvais rarement aussi sujet à l'anxiété. En voyant l'air préoccupé d'Angélyne, je me suis alors reprise. Elle n'était peut-être pas des plus à l'aise elle non plus, et je devrais donc la protéger du mieux que je pourrais. Je regardais autour de moi, voyant quelques personnes dont je ne connaissais que bien trop les visages et compris alors ce que ma chère maitresse appréhendait. Posant notre unique bagage au sol, un homme vint la chercher immédiatement pour la déposer dans le casier de vestiaire qui nous était certainement attribué. J'entrepris de saluer comme il se devait les gérants de l'endroit avant de me diriger avec Angélyne vers la salle ou un repas traditionnel japonais nous attendait. Mes oreilles se redressèrent immédiatement, ma queue se remettant à remuer doucement, témoins incontrôlable de ma joie à l'instant présent. Je retirais alors les chaussons qui nous avaient été fournis à l'entrée pour pouvoir me mouvoir sur les tatamis. Il était bien rustre d'oser se déplacer sur un tel sol autrement que pied nue ou en chaussette, j'en avais bien conscience. Je suivis l'hôtesse qui nous dirigea vers une table basse dressé pour deux et m'assis poliment en seiza comme je l'ai toujours fait dans des lieux où l'histoire repose sur une tradition asiatique. Elle nous souhaite alors un agréable repas et s'éclipse de la plus polit des façons. Avant même de commencer notre repas, je regarde les différents plat d'accompagnement, ainsi que les divers plats principaux présenté... un dépaysement assuré pour Angélyne dont ce n'était pas dans les habitudes alimentaires.

- Je suppose qu'il est d'use de dire " Itadakimasu " dans ces moment-là. Ahah... cela me rappelle mes 20 ans en quelques sortes... Lorsque j'avais encore une mère pour me préparer mon repas...

Chung Hee Park. Evidement mon nom trahissait une certaine culture qui n'était pas si différente de celle d'Angélyne, mais tout de même. Tout comme les Hybrides et les Humains semblaient avoir de différences aussi bien physique que dans leurs mœurs, les différentes cultures étaient certainement devenue des us et coutumes voir des habitudes propres à chaque famille, pouvant légèrement différer. Je soupirais intérieurement, repensant à ce dont ressemblaient les repas durant mon enfance. Machinalement, j’attrapai le récipient et servit Angélyne en eau avant de faire de même avec la bouteille de saké. Elle était largement en âge de boire de l'alcool, mais malgré cela, je devrais veiller à ce qu’elle n’en boit pas trop. Une fois servit, j'attrapais mes baguettes et commença le repas, dans le plus grand des calmes, honorant chaque plats et accompagnement.




Invité


 Des sources un peu trop chaudes ? [pv : Chung Hee Park]

 :: Cimetière RPs
Une fois rentré dedans, c'était un autre monde qui s'offrait à moi. Toute la décoration et le style présents étaient largement opposés à notre manoir, comme une culture totalement différente. J'en avais déjà put voir quelques exemples dans les livres ou les contes de Chung Hee, m'y retrouver me procurait un petit frisson de plaisir au fait d'une chose nouvelle qui s'offrait à moi. Nous sommes donc aller saluer les gérants qui attendait les invités, et j'essaya de les saluer tel le veut leur culture, joignant mes deux mains contre moi et me penchant légèrement en avant, du moins c'est ce que je croyais me souvenir. Avec le reste du groupe, nous nous sommes donc dirigé vers la salle de repas, dont une douce odeur émanait, ce qui me fit frémir d'impatience, ainsi que Chung Hee apparemment, ça mou étant parti pour laisser place à des oreilles dressées et une queue qui trahissait ses sentiments. Huhu... c'était une bonne idée de l'amener au finale, peut importe la race, l'estomac est universel on dirait.

Juste avant d'entrer dans la sainte pièce, je retira mes chaussons, imitant ma domestique qui semblait s'y connaitre mieux que moi, et Ying merci, car tout ceux déjà en place étaient pieds nue ou en chaussettes... Moi qui comptait rentrer en chaussons à la base. Ce fût la première fois que je marchais sur du tatami, et c'était fort agréable. La texture était douce mais accrochante, solide mais légèrement moelleuse. L’hôtesse nous désignas une table, qui s'avérait être une table basse. J'était stupéfaite au début... Je savais qu'il fallait que je me mette en seiza, mais je déteste ça, je ne tient que quelques minutes avant d'avoir des fourmis dans les jambes et des engourdissements. Heureusement, des petits tabourets à mettre sous les fesses étaient fournis, permettant d'avoir l'illusion d'être en seiza, tout en soulageant les jambes. L’hôtesse nous quitta tout en nous souhaitant un agréable repas, le tout dans une manière très gracieuse. Toute l'ambiance présente autour de nous était décalée par rapport à mon quotidien ou même les fêtes mondaines, un dépaysement total. Les plats présentés me mirent l'eau à la bouche, tout était d'apparence et d'odeur étranger à mes points de repaire culinaires. Sushi, riz, gyoza, sashimi, maki, yakitori, tempura... Tous ne donnait qu'un seul et unique message, "croque-moi !" !

- Je suppose qu'il est d'use de dire " Itadakimasu " dans ces moment-là. Ahah... cela me rappelle mes 20 ans en quelques sortes... Lorsque j'avais encore une mère pour me préparer mon repas...

- Itadakimasu, répondais-je.

Il est vrai que je me sentis gênée après cette phrase. Chung Hee était une ombre qui a perdu beaucoup de chose, dont son fils, et est une dérivée en plus de ça, on peut dire qu'elle collectionne les mauvais points. Chung Hee me servit eau et sake, même si je trouvais que la coupelle où étais servit le sake était trop petit comparé à un verre à whisky. Je prie mes baguettes en main, remerciant intérieurement les leçons de mon ex-gouvernante sur "comment se servir de baguette pour manger". J'eus un petit sourire en coin quand je vis certaines personnes autour de nous avoir des difficultés à se servir des baguettes. Je décida de commencer par un peu de riz et un sushi. OH MON YING ! J'eut une face de béatitude dès ce doux met une fois en bouche, une saveur venant de terre lointaine. J'attaquais le reste qui était tout aussi délicieux, jusqu’à arriver sur une brochette. Cette brochette avait sur elle du bœuf et en son centre du fromage... gouda je crois. Je pris donc un simple morceau en bouche pour goûter à cette chose simple... Illumination. C'est le seul mot qui peut décrire ce met des dieux. Je m’arrangea donc pour en redemander encore. Avec la sauce sucrée, le goût en était encore meilleur.

- Goute moi ça, Chung Hee ! lui disais-je avec des étoiles dans les yeux.

Finalement, après un copieux repas, les gérants nous invitèrent par petit groupe à venir inaugurer les nouvelles sources. Les sources étaient très organisées, allant de sources mixtes ou séparer, jusqu'au sources privés afin de ne pas être mélangé. Nous eûmes la chance de pouvoir obtenir une source privée, situés dans le fond du bâtiment, je ne voulais pas être dérangée par ces femmes de bobo qui me quémanderaient une telle ou telle réunion avec mon père, et surtout que Chung Hee ne se face pas dévisagée par sa nature controversée par la société.

- Chung Hee, s'il te plait, aide moi à me déshabiller. Et ne t'imagine pas des choses, gloussais-je.

Je me libérais après quelques minutes de mon corset qui me brûlait le ventre après le repas, enlevant la robe avant de la confier soigneusement à Chung Hee. Mon soutient-gorge et ma nouvelle culotte ne me posèrent pas de résistance au moins, et je les jetèrent dans le bac disposé. Être nue devant Chung Hee ne me pose pas vraiment de soucis, elle me connait depuis toute petite et m'a vu grandir, nous dormons même ensemble à l'occasion.

- Héhé, mon corps est toujours aussi merveilleux, merci la génétique !

Je prie ma serviette et me dirigeait vers la source, dont la vapeur d'eau s'échappait de façon constante. Le sol était en dalle de pierre disposé ci et là, tandis que pour l'intimité, des murs de bambou de bien 3 mètres entouraient le tout, nous laissant un bon espace. Il y avait tout le nécessaire pour se laver juste à coté, et je commençait donc à m'y atteler, étant pressée d'aller me détendre. Cependant, j'utilisait les shampoings mis à disposition, ne pas les utiliser aurait été un manque de respect à nos hôtes, et commença à me frotter.

- Lave moi le dos Chung Hee, puis me m'occuperais du tient et de ta queue.

Enfin, je put me mettre dans l'onsen, l'effet fut immédiat, une détente express jaillissant de mon corps, comme si la tension des derniers jours s'évacuaient instantanément. Être nue dans un bain chauds sans fin, quel plaisir ! Même si je me demandais d'où venais la source, sachant que nous sommes sur une île volante. Je profitait de l'occasion pour me resservir un verre de sake, laissant le plateau dériver au bon vouloir des vagues créer par mes jambes.

Quel pied.
 
Des sources un peu trop chaudes ? [pv : Chung Hee Park]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée aux sources chaudes !
» Sources d'energie disponibles en Haiti
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» mes sources et liens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: