Invité


 Playing in the forest [Pv Loreley H. Ambroise]

 :: Cimetière RPs
Pouvait-on vraiment dire que la forêt était silencieuse? Sans doute pour pour celui qui savait écouter. Ce n'était pas réellement comme si les petits habitants du lieu jouaient au roi du silence, ni comme si un certain jeune homme avait la capacité de ne faire aucun bruit. Chaque pas brisait cependant la quiétude du lieu, mais il aurait été mensonger de dire que ça l'embêtait. Insouciant, sifflotant, il s'engouffrait plus profondément à travers les arbres imposants. Il pouvait bien aller aussi loin qu'il le voulait après tout. Il avait prévu de quoi se restaurer dans sa besace et personne ne l'attendait plus depuis longtemps chez lui. Triste sans doute. Mais l'heure n'était pas aux lamentations, et monsieur avait décidé d'en voir le bon côté. Il pouvait donc partir en quête l'esprit léger.

Car après tout, s'il pouvait aisément faire des poupées, il en voulait surtout des plus particulières. Et dernièrement, le pauvret ne pouvait pas dire qu'il avait eu de quoi se satisfaire. Les gens venaient dans sa boutique pour acheter, et il n'avait pas l'impression que beaucoup de ses clients ne pouvaient lui donner satisfaction sur ce qu'il recherchait réellement. Et puis, c'était tout de même toujours délicat de demander des bouts d'eux-mêmes sans avoir l'air étrange. Avoir l'air trop bizarre alors qu'on tient un commerce n'était peut-être pas toujours une très bonne idée, après tout. En revanche, s'éloigner de leur petite civilisation et essayer de trouver quelque chose de peu commun par là lui semblait déjà préférable.

Loin de se sentir impressionné par l'immensitude de la forêt, il continua son bout de chemin jusqu'à ce qui semblait être une clairière. Là, et seulement là, il se décida pour se poser cinq minutes. Être mort une fois et pourtant, pouvoir ressentir la fatigue, ça avait quelque chose d'assez d'ironique et de peu plaisant, dans le fond. Et derrière lui, il entendit pourtant un craquement. Trouillard et pas téméraire pour un sou, il se redressa, se cachant derrière sa besace en tremblotant, ne jetant qu'un coup d’œil peu assuré pour vérifier tout de même.
Invité


 Playing in the forest [Pv Loreley H. Ambroise]

 :: Cimetière RPs
Il devait être aux alentours de treize heure de l'après midi quand les rayons du soleil vinrent enfin émoustiller la demoiselle qui avait passé encore une fois sa nuit entière dans la forêt pour se coucher que vers cinq ou six heures du matin lorsqu'elle était enfin rentrée chez elle. Il fallait avouer que c'était un des seul lieu qui lui procurait un réel sentiment d'apaisement et de tranquillité ; quoi de mieux lorsqu'on se voit être une dérivée pas trop appréciée par la foule.

Mais malheureusement pour Loreley, son réveil l'avait abandonné et son travail la rappelait à l'ordre subitement. Elle avait déjà une bonne heure de retard qu'elle s'empressa d'enfiler ses vêtements et c'est sans prendre le temps de prendre un petit déjeuner quelconque qu'elle déambula maladroitement dans les escaliers de l’immeuble et qu'elle se dirigea rapidement vers le restaurant dans lequel elle travaillait. Ses efforts ne lui empêchèrent pas d'avoir été réprimandée sévèrement par son patron, déjà qu'il ne la portait pas spécialement dans son cœur de par le fait que ce soit une dérivée il fallait en plus de cela qu'elle se permette de louper une heure de travail.. Cela lui coûta une nouvelle mauvaise journée en compagnie d'autrui.

Le problème n'était pas qu'elle serait sois disant « insociable » mais plutôt qu'on ne lui offrait pas le terrain pour l'être. Sa journée se déroula alors comme ça dans son -traintrain- quotidien, si ce n'est qu'elle fut une nouvelle sermonnée par son patron à la fin de son service histoire de lui rappeler encore un peu la place inférieur qu'elle tenait et le fait qu'il n'hésiterait pas à tout moment à la renvoyer pour seule cause que sa race. De plus au cours de son service Loreley rencontrait toujours le même type de personnages, ceux qui ne laissaient aucun pourboire alors que tu avais bien évidement tout donné pour eux, ceux qui tentaient désespérément de tapoter votre derrière ou de jeter un coup d’œil sur votre poitrine, voir les personnes totalement arrogantes prêtent à vous agresser violemment lorsque vous renversez accidentellement le plateau. Silencieuse et le visage inexpressif, Loreley quitta rapidement le restaurant par la suite et décida d'aller directement en direction de la forêt. Ce qu'elle souhaitait actuellement n'était que d'aller courir, courir comme elle n'avait jamais couru et comme sa race de tigre lui permettait. Bondir, courir, se rouler dans l'herbe fraîche de la densité naturelle qu'on lui offrait si délicieusement et faire tranquillement trempette dans le lac non loin.

Il n'y a pas à dire, il n'y avait que dans la forêt que Loreley se sentait totalement complète et sereine.  Ce lieu lui permettait d'échapper aux obscurités de la vie en pleine ville, de l'arrogance et l'égoïsme de certaines personnes. Au bout de quelques kilomètres parcouru la demoiselle décida de se diriger joyeusement vers la clairière qui se trouvait qu'à quelques pas d'elle. Là elle aperçu au loin une forme humaine, sûrement un individu qui souhaitait profiter de la tranquillité de la forêt ? Sans prendre son cas pour une généralité bien entendu. Mais tout simplement songer que cette personne se trouvait ici pour cette raison et Loreley l'appréciait déjà un minimum. Doucement, elle décida de se rapprocher sans s’apercevoir qu'elle s'approchait peut être trop doucement, un peu trop comme un prédateur. C'est en remarquant ce petit détail qu'elle laissa inconsciemment et maladroite une petite branche se briser sous ses patounnes ce qui ruina sa discrétion subitement et terrorisa la jeune personne. Cette jeune personne qui se trouvait être plus particulièrement un jeune homme se retrouva rapidement obligé de dissimuler sa frimousse derrière sa besace, jetant quelques coups d’œil vers la demoiselle histoire de se rassurer un minimum ou voir par curiosité.

Loreley cligna alors rapidement des yeux quelque peu surprise par son attitude cependant ce n'est pas comme si elle n'avait pas l'habitude qu'on éprouve de la crainte envers elle. Lâchant alors un léger soupire en passant nerveusement sa main dans ses cheveux, elle se décida alors à se rapprocher du jeune homme afin de lui présenter ses .. Excuses ? Oui c'est un peu près ça.

« Dit donc c'est bien la première fois que je rencontre quelqu'un d'aussi peureux que toi heu vous ! Enfin mmmh... Raah, je suis désolée je ne voulais t'effrayer pas ou quoi que ce soit d'ailleurs.. » déclara t – elle tout en baissant son regard sur le côté assez gênée par la situation. Un peu comme si à son tour elle fuyait son regard. Loreley n'avait pas spécialement pour habitude de lancer les premières paroles mais bon.. Il faut dire que la scène actuelle ne lui avait pas laissé le choix.
 
Playing in the forest [Pv Loreley H. Ambroise]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Run Forest Run
» Ambroise
» Gillian Forest-Whitaker
» Ambroise Perrier - L’alcoolisme expliqué par un flic.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: