AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Sam 27 Fév - 4:32


Hurt me more, i like it




T'étais restée un peu plus tard que prévu, nettoyant la cuisine, aiguisant les couteaux pour le lendemain, ce genre de truc que tu aimes faire dans le plus grand des silences. Sans avoir les cuisiniers et ton couillon de sous-chef dans les pattes. Pas qu'ils soient bien méchants, au contraire, mais avoir ces gens autour de toi à tous les jours... Ces gens qui parlent de leur vie, de leurs déboires sans arrêt... La migraine quoi.  

« Lagertha ! On est ici ! » Ton regard se pose sur tes deux collègues accoudés au bar. À les voir se balancer sur leur tabouret, ils ne t'ont pas attendu pour commencer à picoler. La salle était pleine, l'ambiance y était légère, chaleureuse. Un peu comme dans les pubs irlandais sans la musique qui va avec. Et puis, les endroits où il y a trop de bruits, trop de corps entrelacés... c'est pas ton truc.

Tu te diriges donc vers eux, repérant une place de libre à leur côté. Évidemment, tu te dépêches un peu pour y arriver avant que quelqu'un d'autre ne la convoite. « Merci de m'avoir... attendu. » Tu t'assois sans trop faire attention aux autres personnes qui t'entoure, commandant un petit Long Island pour commencer la soirée.


[HRP : C'est MOCHE sorry.]

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Sam 27 Fév - 5:17


amour, serait-ce un jeu d'enfants, à crier tout le temps.
zed k.
ft.
lagertha
Look. I still hate you.
Tu ignores le regard appuyé de la serveuse, et attrape ton verre. Whisky, pour ne pas changer. Encore jour d'écoulé. Encore un spectacle à admirer. Quelle déception. Une impression de déjà-vu constante. Des couleurs fades qui peinent à masquer le vide du monde dans lequel tu évolues.

Depuis combien de temps es-tu autant désabusé par l'ennui ?

Tu ne saurais le dire. Les jours passés s'effacent comme une empreinte fantomatique, et tu ne penses pas aux lendemains. Tu ne sais pas non plus depuis combien de soirs consécutifs tu es installé à ce bar, à enchainer tranquillement tes verres. Enchainant quelques femmes, parfois. Dans tout les sens du terme. Mais même là, tout te parait amer. Rien de sensationnel qui te donnerait envie de recommencer. Et pourtant tu recommences. Tu observes, tu admires d'un regard vide le spectacle de la vie qui s'écoule devant toi. Tu goûtes à la saveur de quelques peaux, de quelques lèvres, sans même faire preuve de ta cruauté habituelle. A quoi bon, après tout.

C'est d'un ennui.

Tu en es à ton quatrième, ou bien cinquième, verre. Le bar est ambiancé, comme chaque soir. Le murmure assourdissant des conversations. L'écho des rires. Le tintement des verres. Comme à chaque fois, il n'y a rien d'intéressant, et même les demoiselles aguicheuses de la soirée ne t'évoquent un semblant d'envie. Tu reportes ton attention sur ton verre que tu vides sans penser à la gueule de bois qui te tiendra certainement le crâne dans un étau. Les yeux fermé, tu écoutes lascivement les voix, le tintement des verres, les rires, les pleurs. L'un des hommes à ta droite hausse la voix, et couvre entièrement le bruit ambiant du bar.

▬ Lagertha ! On est ici !

Tu ne réagis pas lorsque le tabouret à côté du tien est tiré pour accueillir les fesses de la dite Lagertha. Tu commandes un autre verre, et tu es attiré par la couleur peu commune des cheveux de ta voisine. Vert. Le même vert que cette gamine de l'orphelinat. Le même vert que ce semblant de fille qui avait tenté de te foutre une raclée.

Bordel, ça pouvait devenir enfin intéressant.

Tu l'observes discrètement. Iris dorés. Aucun doute, c'était elle. Tu siffles la fin de ton verre avant d'en commander un nouveau, pour noyer l'intérêt qui s’immisce dans ton cerveau, qui se fraie un chemin dans les brumes de ton esprit. Qu'est-ce qu'elle était devenue ? Apparemment bien accompagnée, la gamine garçon manqué et violente semblait être enfin une femme digne de ce nom.

Tu regardes l'un de ses compagnons s'éloigner en direction des toilettes, lorsqu'une folie te prend. Tu te penches légèrement sur ta droite, t'approchant innocemment de la jeune femme pour lui souffler quelques mots. Des mots qu'elle seule devrait entendre.

▬ Tu es bien féminine ce soir. Aurais-tu peur de finir vieille fille, Lagertha ?

Tu te redresses et bois une gorgée de ton whisky. Les coins de tes lèvres sont imperceptiblement relevés.

On pourrait croire que tu souris.
© 0912 93162 5


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Sam 27 Fév - 5:46


Hurt me more, i like it




«Tu es bien féminine ce soir. Aurais-tu peur de finir vieille fille, Lagertha ? » Un frisson te parcoure soudainement l'échine. Cette voix inconnue qui te semble si familière, cette ironie encré dans chacune de ses syllabes... Tu aurais pu simplement ignorer et changer de place, mais ton regard glacial se tourne vers cet homme à ta gauche. Et merde... Ses yeux émeraudes pétillants de malice sont rivés au tiens. Tu reconnais ce visage bien qu'il soit moins rond que dans tes souvenirs. Ce petit merdeux qui gueulait à tout bout de champ. Cet enfoiré qui n'avait pas la langue dans sa poche... et qui ne l'a toujours pas visiblement. « Certains sont plus gâté par la vie que d'autres, Zed... On voit qu'elle t'a rayé de sa liste. »  

Que de joie dans cette charmante retrouvaille. Et c'est à ce moment que la serveuse apporte ton verre que tu empresses de porter à tes lèvres. L'alcool aidera peut-être à supporter son agréable et très attendue compagnie... Ou pas qui sait ?  Tu restes silencieuse un moment. Tu n'as pas vraiment envie de lui parler, mais d'un côté t'as envie de savoir. Qu'est-ce qu'il est devenu ? Est-ce qu'il a changé ? Est-ce encore le même enculé que dans tes souvenirs ? Est-ce que t'as encore envie de lui coller ton poing sur la gueule ? Bref, tout ça, tout ça.

«Alors, qu'est-ce que t'es devenu "Onii-chan" ? » T'as quand même envie de le faire un peu chier. Peut-être en auras-tu l'occasion au cour de cette soirée imprévue ?

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Dim 28 Fév - 2:52


amour, serait-ce un jeu d'enfants, à crier tout le temps.
zed k.
ft.
lagertha
Look. I still hate you.
Une vague de satisfaction se mue dans ton corps, et tu bouges lentement tes épaules comme pour éviter l'engourdissement. Tes iris émeraudes fixés dans son regard froid comme la glace, tu bois une gorgée de ton verre.

▬ Certains sont plus gâté par la vie que d'autres, Zed... On voit qu'elle t'a rayé de sa liste. Alors, qu'est-ce que t'es devenu "Onii-chan" ?

Toujours cette voix dure et froide. La base même n'a pas changé, et ce n'est probablement pas pour te déplaire. Tu tiques légèrement en l'entendant t'appeler onii-chan.

▬ Je n'ai jamais été sur cette liste.

Sérieusement, elle veut jouer sur ce terrain là ? Tu as l'impression que ces retrouvailles risquent d'être bien plus prometteuses que tu ne l'aurais pensé. En même temps, jamais tu n'as imaginé qu'elle pourrait avoir envie de savoir ce que tu deviens. Et tu n'as donc pas pensé à ce que tu pourrais lui répondre. T'es qu'un putain de spectateur. Tu ne deviens rien d'autre qu'un observateur de marionnettes. Tu la fixes toujours sans n'avoir rien rajouté. Une gorgée de whisky. Coller ton dos contre le minuscule dossier du haut tabouret.

▬ Tu l'as devant toi, ce que je suis devenu.

Tu repousses ton verre maintenant vide, avant d'en commander un autre. Tu ne t'étaleras pas sur toi, ta vie, et l'essence de ton être. Ce soir, ton intêret, celle elle. Et elle seule. Tu as comme la conviction qu'elle peut rendre cette soirée bien plus passionnante que prévue.

▬ C'est toi qui m'intéresse. Que deviens-tu, « imōto-chan » ?
© 0912 93162 5


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Dim 28 Fév - 4:09


Hurt me more, i like it




Tu l'as devant toi ce que je suis devenu ? Disons que ce n'était pas vraiment le genre de réponse à laquelle tu t'attendais. T'en es même presque... déçue. Tu prends ton verre alors qu'il termine le sien, prenant une bonne lampée de ce mélange qui goûte un peu comme l'Ice tea. T'aimes pas quand le goût est TROP fort, mais celui-ci est juste parfait.

« C'est toi qui m'intéresse. Que deviens-tu, "imōto-chan" ? » Tu manques d'avaler de travers. Ça, tu ne t'en attendais vraiment pas. Zed ? Qui veut en savoir plus sur toi ? Tu rigoles un peu malgré toi jusqu'à ce que ton cuisinier revienne de sa randonnée dans les toilettes des hommes. « Heyyyy Lag. C'qui ce mec ? » Tu pousses un léger soupire, étirant un grand sourire. « C'est personne. Je crois que vous devriez rentrer chez vous d'ailleurs. Et si j'vous entends vous plaindre demain au boulot, j'vous arrache la langue. Ça en fera deux plats spéciaux pour le service du soir. » Et ils se marrent. Mais tellement. Mais au moins, ils t'écoutent et titubent vers la porte en débattant, gueulant, riant... migraine.

Ton attention se reporte toutefois vers ta gauche. Il est toujours là, à te fixer de son regard espiègle, un petit sourire au bord des lèvres. La situation doit le faire marrer intérieurement. Tu reportes le verre à tes lèvres. Tu vas vraiment lui raconter ta vie ? « Je bosse dans un resto. C'est si intéressent que ça ? » T'attends la prochaine moquerie, comme d'habitude. Tu ne sais pas trop si t'as réellement envie de discuter avec lui et rien ne te retiens de quitter ce bar sans demander ton reste... Pourtant, tu restes là à terminer ton Long Island en attendant qu'il te réponde.
Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Dim 28 Fév - 7:49


amour, serait-ce
un jeu d'enfants, à
crier tout le temps

Elle rit. Ce n'est pas de l'hilarité, tu le sais. Tu es même surpris de sentir un frisson de parcourir l'échine. Tu ne l'avais jamais entendu rire, même à l'orphelinat. Il faut dire, tu passais plus de temps à criser qu'à t'intéresser aux autres. Son compagnon revient de son voyage des commodités, et tu lui adresses un regard assassin.

Ainsi, tu n'es personne. Tu le suis toujours du regard lorsqu'il se dirige vers la sortie du bar avec son collègue, et c'est seulement lorsqu'ils disparaissent de ton champ de vision que tu reportes ton attention sur Lagertha.

▬ Je bosse dans un resto. C'est si intéressant que ça ?

Évidemment que c'est intéressant. Tu bois une nouvelle gorgée de ta boisson alcoolisée. Vu comment elle venait de parler aux deux autres, elle est certainement leur responsable. Tu ne les envies pas.

▬ Si je te dis que tout ce qui te concerne est intéressant, me croirais-tu ?

Tu es quasiment certain que sa réponse sera par la négative. Ta voix est toujours aussi plate, monotone, rien qui pourrait la convaincre. Mais tu n'es pas là pour ça. Si elle peut concevoir que c'est le cas, tant mieux. Sinon, ce n'est pas ton problème. Tu attrapes sa main gauche, la tirant légèrement vers toi, et l'approche de tes lèvres sans aller jusqu'au contact.

▬ As-tu aussi bon goût que la cuisine de ce restaurant ?

Ton regard est rivé au sien, essayant d'y déceler ce que tu cherches à provoquer chez elle. Ton but actuellement ? La déstabiliser. Certainement une menue vengeance de l'orphelinat.
zed k. x lagertha
credit to kenz.


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Dim 28 Fév - 18:28


Hurt me more, i like it




« Si je te dis que tout ce qui te concerne est intéressant, me croirais-tu ? » Tu ne sais pas trop comment réagir à cette affirmation. Tu te trouves un peu entre l'incompréhension, le dégoût et cette envie de lui rire à la gueule. Sauf que tu ne ris pas. Un air blasé flotte sur ton visage alors que tu commande un autre verre. Depuis quand Zed s'intéressait à ta vie de toutes manière ? Tu te doutes bien qu'il dit ça seulement pour t'amadouer. Te manipuler. Sauf que, malheureusement pour lui, t'es pas aussi conne qu'il le croit.

Mais juste au moment où tu allais prendre ton nouveau verre, cet homme que tu croyais avoir cerné t'attrape par la main et t'attire vers lui. Ton visage seulement à quelques centimètres du sien. «As-tu aussi bon goût que la cuisine de ce restaurant ? » Sur le coup, tu restes incrédule. T'es si près que tu peux sentir l'odeur du whisky mélangé à de... la cendre. Tes iris dorés rivés à ses deux émeraudes... Tu vois bien qu'il essaie quelque chose. Qu'il cherche à te faire sentir quelque chose. Tu cherches à comprendre sans vraiment chercher.

Tu reviens à toi après quelques secondes qui te semble être des minutes, reprenant vivement ta main. Il n'était pas censé te détester ? Se foutre de ta gueule ? Pourquoi tout d'un coup, après toutes ces années, ce connard de première essaie d'être plus intime ? «N'essaie pas de jouer à ce petit jeu avec moi. Si c'est une fille que tu veux dans ton lit, je suis certaine que la serveuse en sera ravie. »

Tu te redresses sans le lâcher des yeux, reprenant ton verre d'une main... hésitante. Et avec l'alcool qui frappe un peu plus fort qu'au début, t'as comme cette impression que t'es pas sortie de l'auberge.

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 2:35


amour, serait-ce
un jeu d'enfants, à
crier tout le temps

▬ N'essaie pas de jouer à ce petit jeu avec moi. Si c'est une fille que tu veux dans ton lit, je suis certaine que la serveuse en sera ravie.

Intéressant. Réellement intéressant. Tu te redresses à ton tour, roulant des épaules, provocant un craquement de ta colonne. Tu ne la lâches pas du regard alors qu'elle porte son verre à ses lèvres. Tu l'as mise sur la défensive, probablement. Du moins, c'est ce que toi tu vois.

Mais elle est toujours là, devant toi, sirotant sa boisson en te fixant. Elle n'a toujours pas pris ses jambes à son cou, et tu avoues sans problème que cela te surprend quelque peu. C'était bien elle qui ne voulait plus t'entendre, pourtant.

▬ Désolé de t'apprendre que la serveuse est déjà passé par là.

Tu ne sais même pas si ce que tu dis est vrai ou non. Tu détournes de le regard Lagertha un instant pour fixer la serveuse. Oui ? Non ? Tu ne sais même plus. Tu ne saurais restituer les noms de tes conquêtes de ces derniers jours.

▬ Cependant, rassure toi. Bien que tu te sois améliorée niveau féminité, tu as encore beaucoup d'efforts à faire pour que j'envisage de partager mes draps avec toi.

Tu n'as toujours pas reporté ton regard sur la verte, et te contente de boire une gorgée de ton whisky. C'est un mensonge. Tu ne sais pas si c'est à cause du nombre de verre que tu ne peux pas compter, mais tu pourrais fortement envisager essayer de mettre Lagertha dans ton lit. Parce que, honnêtement, la serveuse ne lui arrive pas à la cheville, au niveau physique.
zed k. x lagertha
credit to kenz.


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 3:17


Hurt me more, i like it




« Bah tant mieux pour elle écoute. Si elle aime coucher avec un homme qui a la mentalité d'un gosse de 16 ans et découvre pleinement la fonction de son membre, c'est son choix. » Dis-tu en haussant les épaules d'un air innocent. T'allais quand même pas lui donner ce qu'il voulait, non ? Ton regard dérive toutefois vers la serveuse, pensive. Elle était bien roulée, blonde, de grands yeux bleus pétillants. Le genre de meuf qui attire bien des regards envieux. Tu pousses un léger soupire en calant ton verre d'un trait.

« Cependant, rassure toi. Bien que tu te sois améliorée niveau féminité, tu as encore beaucoup d'efforts à faire pour que j'envisage de partager mes draps avec toi. » Et l'alcool passe de travers. Tu t'étouffe carrément, évitant que tes poumons se prennent une cuite. Vu la manière dont il te regardait, t'as un peu de mal à le croire. La gorge un peu enrouée, tu te recommandes un verre. Comme si t'avais besoin de te saouler la gueule pour passer la soirée avec lui.

« Et si tu crois qu'un macchabée m'intéresse, aussi... » Oulah, attention, ça clash. Ça clash et ça flirt. Mais qu'est-ce qui te prend Lagertha, t'as réellement envie de jouer à ce petit jeu avec Zed ? Ton regard coule vers ta gauche pour regarder son visage. Il faut dire qu'en vieillissant, il avait prit un peu de charisme.  « Mais où est passé le gamin qui se faisait écraser contre le crépis, hm ? » T'as pensé tout haut, mais tu t'en fous un peu. Avec l'alcool tu te sens bien, les joues un peu rosies, ce petit sourire aux coins des lèvres. En fait, on croirait presque que ces retrouvailles te font plaisir.  

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 3:42


amour, serait-ce
un jeu d'enfants, à
crier tout le temps

Tu te tournes vers elle lorsque tu l'entends tousser. Le voilà, l'effet tant attendu. Une pique bien placée et la voilà en train de s'étouffer avec sa boisson. Pas que tu veuilles la voir mourir d'un manque d'oxygène, mais tu dois avouer être heureux de l'avoir fait réagir.

▬ Et si tu crois qu'un macchabée m'intéresse, aussi... Mais où est passé le gamin qui se faisait écraser contre le crépis, hm ?

Tu bois la fin de ton verre d'un traite, presque amusé par la situation. Jamais tu n'aurais pensé avoir l'impression de jouer à je t'aime, moi non plus une fois dans ta vie, et surtout pas avec elle. Mais c'est probablement ce qu'il y a de plus intéressant ce soir. Tu n'as aucune idée de comment va se terminer ta soirée, et pour une fois tu n'es pas mécontent de ce changement. Sans t'engager, et devenir acteur, tu te contentes d'observer Lagertha, ses réactions, ses expressions. Tu te contentes de l'écouter, ses mots acérés, ou bien sa voix qui devient légèrement rauque.

▬ Un macchabée, rien que ça ? Je pourrais te prouver de bien des manières que je suis loin d'avoir un pied dans la tombe.

Tu vides le verre d'eau que vient de t'apporter la serveuse avant d'attraper ton nouveau verre de whisky. Tu es conscient du sous-entendu latent dans ta phrase. Sous-entendu qui ne peut lui échapper au vu de l'ambiance entre vous deux.

▬ Le gamin a appris à se contrôler, et aujourd'hui c'est lui qui écrase les femmes contre le crépis. Si tu vois ce que je veux dire.

Tes iris sont rivés aux siens, et c'est à ce moment que tu sais que tu as réellement trop bu. Le coin droit de ta lèvre se soulève, anéantissant tout doute sur le sens de tes paroles. Tu as besoin de nicotine. Et encore d'alcool. Tu portes ton verre à tes lèvres sans la lâcher du regard.
zed k. x lagertha
credit to kenz.


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 4:10


Hurt me more, i like it




« Un macchabée, rien que ça ? Je pourrais te prouver de bien des manières que je suis loin d'avoir un pied dans la tombe. » D'un côté ça va un peu trop loin, mais de l'autre... t'as quand même envie de continuer ce petit jeu. Et puis de toutes manières, c'est pas comme si t'avais un truc de prévu cette nuit, non ? «Bah vas y, qu'est-ce que t'attend ? » T'ouvres une porte dangereusement et tu sais très bien qu'il va la prendre. Mais tu restes là, petit sourire en coin, à te marrer de cette situation.

«Le gamin a appris à se contrôler, et aujourd'hui c'est lui qui écrase les femmes contre le crépis. Si tu vois ce que je veux dire. » Là par contre, t'en peux plus. Ton rire rompt la tranquillité du bar l'espace d'un instant. Un rire franc, rafraîchissant, tout ce qu'il y a de sincère. «Pardon, pardon. Faut pas rire. C'est pas drôle. Mais... Voilà quoi. » Il venait de te remettre en pleine tronche ce que tu lui avais dis cette journée fatidique et toi, tout ce que tu trouves, c'est de lui rire à la gueule. Tu reprends ton troisième ou quatrième verre et le cale d'un trait. L'alcool et ses bienfaits. Heureusement pour lui, t'as l'alcool joyeux, sinon la soirée ne se serait pas déroulée de cette façon.

« J'ai besoin de prendre l'air. » Tu descends lentement de ton tabouret sans attendre une réplique de sa part et te dirige vers l'entré d'un pas quelque peu chancelant. «Tu viens ou tu restes là ? »

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 4:30


amour, serait-ce
un jeu d'enfants, à
crier tout le temps

▬ Pardon, pardon. Faut pas rire. C'est pas drôle. Mais... Voilà quoi.

Tu ne t'attendais vraiment à la voir rire ainsi. Tu ne t'attendais pas non plus à apprécier ce son. Tu n'ajoutes rien, la laissant se reprendre. Ton verre se vide. Ton esprit aussi s'emplit d'un brume épaisse et alcoolisée.

▬ J'ai besoin de prendre l'air. Tu viens, ou tu restes là ?

Tu poses de quoi payer vos consommations sur le comptoir, et te lèves de ton tabouret. Tu sens un léger vertige te prendre lorsque tu es debout, mais tu n'en laisses rien paraitre. La gueule de bois future sera probablement à la hauteur du nombre de verres que tu as bu. Malgré l'eau que tu as ingurgité pour tenté de l'éviter.

Tu la rejoins rapidement, et lui ouvres la porte du bar qui donne sur l'extérieur. Elle chancelle, partant à droite, puis à gauche. Elle n'est apparemment pas dans un état meilleur que le tien. L'air extérieur est frais, et dissipe un peu la brume opaque qui s'est incrustée dans ton esprit. Un peu de bien, au milieu de tout cet alcool. La première chose que tu fais en sortant après Lagertha, c'est de sortir ton paquet de cigarette pour en embraser une.

▬ Devrais-je prendre cette invitation à te suivre dehors comme une envie de sentir le crépis d'un des mur contre ton dos ?

C'est elle qui a fini d'ouvrir la porte à ce jeu dangereux. Dangereux pour elle, comme pour toi. Et tu t'y engouffres sans aucune hésitation. L'alcool n'aide pas ta réflexion. Tu la fixes, recrachant l'air blanchâtre de tes poumons.

▬ Ou bien es-tu du genre à préférer le confort et la chaleur d'une couverture..?
zed k. x lagertha
credit to kenz.


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 5:24


Hurt me more, i like it




«Devrais-je prendre cette invitation à te suivre dehors comme une envie de sentir le crépis d'un des mur contre ton dos ? Ou bien es-tu du genre à préférer le confort et la chaleur d'une couverture..? »

Tu te surprends à rougir malgré toi. L'effet de l'alcool ou simplement la gêne qui s'installe au creux de ton ventre ? Des coups d'un soir, t'en as enchaîné des tonnes, mais avec quelqu'un que tu connais ? Qui, d'après ce grand et glorieux orphelinat dans lequel vous avez grandi, devrait être ton "frère" ? Jamais. Et au fond, ça te rend un peu mal-à-l'aise de coucher avec lui. Il faut dire que tu ne le connais pas vraiment non plus dans un sens puisque la dernière fois que vous vous êtes adressé la parole, c'était pour le calmer contre un mur. Mais après tout, à quoi bon se torturer l'esprit ?

«Ou bien... on fait un petit compromis des deux. » Tu te retournes vers lui, glissant ton bras sous le sien. « L'agréable sensation du plâtre dans mon dos à proximité de la chaleur d'un matelas super confortable. ~ » Tu susurres ces mots à son oreille, resserrant du même coup son bras contre ta poitrine. T'as envie de te lancer dans cette petite aventure, de jouer son jeu et d'y prendre plaisir. Mais ce que tu ne sais pas, c'est que ce jeu causera probablement votre perte à tous les deux.

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 8:38


amour, serait-ce
un jeu d'enfants, à
crier tout le temps

▬ Ou bien... on fait un petit compromis des deux. L'agréable sensation du plâtre dans mon dos à proximité de la chaleur d'un matelas super confortable. ~

Tu échappes un soupir amusé par la situation. Tu es celui qui a commencé ce jeu. Elle est celle qui vous a poussé complètement dans ce jeu. Et maintenant, tu comprends que tu ne pourras pas revenir en arrière. Ton bras collé à sa poitrine, tu sais pertinemment que tu ne pourras pas rester en retrait, et observer. Pas avec elle. Tu écrases ta clope avant de caresser doucement sa joue de ta main de libre.

▬ Je ne te demanderais qu'une seule chose, Lagertha.

Tu te penches lentement vers elle pour finalement poser tes lèvres dans son cou. Tu goûtes sa peau, heureux d'en découvrir la saveur plus que prometteuse. Tu respires son odeur féminine, et tu sens rapidement tes canines se montrer.

▬ Une seule petite chose. L'exclusivité.

Ta voix n'est qu'un souffle qui se fracasse contre la peau de son cou, juste au dessous de son oreille. Et malgré qu'elle ne soit qu'un souffle, tes mots sont sans appel. Si elle refuse d'accéder à ta demande, il n'y aura rien. Tu viens de la placer devant la seule et unique porte de sortie de votre petit jeu. A elle de choisir si elle reste, ou si elle claque la porte pour ne plus le revoir.

▬ Si tu acceptes et que tu ne t'y tiens pas, je ferais de la charpie de celui qui aura osé poser ses mains sur toi. Est-ce clair ?
zed k. x lagertha
credit to kenz.


Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Lun 29 Fév - 22:07


Hurt me more, i like it




« Je ne te demanderais qu'une seule chose, Lagertha. Une seule petite chose. L'exclusivité. » L'exclusivité ? Oulah, ça commence à sentir les 50 nuances de Grey tout ça. il est où le contrat avec toutes ces closes de sadomasochiste ?

Un délicieux frisson te parcoure l'échine alors que ses lèvres, son souffle te caresse la peau. T'as un peu beaucoup de mal à réfléchir sérieusement à sa proposition. Et puis avec l'alcool et les hormones, t'as qu'une envie et c'est de lui dire oui, là, tout de suite et maintenant. Mais tu gardes le silence un moment en te demandant s'il est réellement sérieux. As-tu réellement envie d'être le trou privé de ce gamin qui te pète autant les burnes ?

« Si tu acceptes et que tu ne t'y tiens pas, je ferais de la charpie de celui qui aura osé poser ses mains sur toi. Est-ce clair ? » Hohoho les menaces. T'aimes ça, ça donne un peu de challenge. Mais en même temps t'y gagne quoi ? Et s'il était pas s'il n'était pas aussi extra au niveau de la gymnastique sous les draps ? Et si lui continuait d'aller voir ailleurs et pas toi ? C'est un peu triste quand on y pense.

Tu t'éloignes doucement de lui, rejoignant tes mains dans ton dos. Un léger sourire flotte sur tes lèvres alors que tu te retournes vers sa personnes ton regard fixant le siens. « Serais-tu du genre jaloux par tout hasard ? » Ta voix mielleuse, ton air innocent, le corps légèrement penché vers l'avant donnant une vue plongeante vers ta chemise blanche quelque peu déboutonnée... De quoi donner l'envie d'y plonger. « Chez moi ou chez toi ? J'suis pas le genre de fille qu'on amène à l'hôtel pour la sauter alors oublie l'idée. » La voila ta réponse à sa question.

Maybe i like you... or not. [PV : Zed][end]
Invité
Mar 1 Mar - 0:22


amour, serait-ce
un jeu d'enfants, à
crier tout le temps

▬ Serais-tu du genre jaloux par tout hasard ?

Tu t'efforces de garder tes yeux au niveau des siens, malgré sa tentative non dissimulée de te montrer autre chose. Entrant dans son petit jeu, tu poses ta main sur sa joue, puis tu descends lentement tes doigts sur sa mâchoire, son cou, sa clavicule.

▬ Je prend soin de ce qui m'appartient.

Ton regard toujours planté dans ses iris d'or, tes doigts descendent jusque dans son décolleté, s'accrochant à sa chemise, au niveau du premier bouton encore en place.

▬ Chez moi ou chez toi ? J'suis pas le genre de fille qu'on amène à l'hôtel pour la sauter alors oublie l'idée.

Tu récupères ta main, et tu lui adresses un léger sourire. Évidemment que ce ne serait pas dans un hôtel. Une chambre d'hôtel a cet arrière goût de coup rapide, vite fait et mal fait. Alors que ce que tu veux, c'est prendre ton temps, la faire languir, lui faire perdre la raison.

▬ Tu me permettrais d'entrer dans ton univers ? Intéressant.

Et surtout bien arrangeant. Tu as beau avoir tellement envie d'elle que tu peines à calmer la vague qui remue ton corps, l'amener chez toi n'est probablement pas une bonne idée. Pour toi. Cependant, puisqu'elle le propose, tu ne refuses pas l'occasion de pouvoir aller chez elle, et d'observer son petit cocon. Observer cette part d'elle qu'elle aura affiché sur sols et plafonds, jusqu'à son lit. Tu lui tends ton bras, l'invitant à le prendre.

▬ Je te laisse me guider jusque chez toi.
zed k. x lagertha
credit to kenz.


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: