AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Invité
Mer 10 Fév - 13:54
Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Saitô & Lysandre
Un soir, comme tous les autres dans les ruelles d'Ariesten. Pratiquement personnes aux alentours, seulement quelques passants quelque peu droguer. M'enfin bon. Les mains dans les poches, cheveux au vent, je marche dans cette ruelle. Quelques maisons et appartements peuplent celle-ci, quelques lumières allumées font qu'elles lui donnent de la vie. Un homme, beau en l'occurrence, attira mon attention. Un œil bleu et un autre rouge flamme. Ils sont magnifiques. Ses cheveux ébène étaient assortis son visage. En fait en y réfléchissant bien, il n'attire pas seulement mon attention mais, moi tout entier. Je ne sais pour qu'elle raison, mais c'était comme cela. Je n'avais auparavant vraiment eu une relation dans laquelle je m'étais bien sentis à cause de mon homosexualité jusqu'à maintenant. Il y avait un banc non loin de moi, sur lequel, lui, était assit. L'hésitation me titilla. J'aimerais faire sa connaissance tout d'abord. Tant que je contrôle mon hybridité de tigre blanc, tout pourrait bien se dérouler. Le problème est que je ne sais pas comment cela va se passer étant donné que mon cœur bat la chamade. Je m'approche de l'autre côté du banc et mis assois. C'est humain, son odeur me le fait savoir, mais quelque chose me dit qu'il est assez spécial, comme ses yeux qui reflétaient les flammes d'un feu ardent. J'essayais de rester impassible à son physique, alors que d'autres personnes nous observaient dans la rue bizarrement. La buée que créait mon souffle chaud dans la froideur de la nuit rompait la couleur bleue du soir. Le ciel peuplait d'étoiles et de la lune pleine faisait de cette nuit une chose magnifique à observer. Je me mis à le regarder quelques minutes, lorsque ce silence trop pesant m'agaça, je le rompis en lui adressant la parole.

"-Salut, tu fais quoi ici, à attendre tout seul ?"


Je le regardais attendant une réponse du garçon. Plutôt dans la journée, il m'a semblé l'avoir croisé dans le bar où je travaille. Oui, je veux cacher mon hybridité pour l'instant avec lui. Les gens me parlent pour mes formes d'hybridité sois il m'aime pour ça, sois il me déteste pour la même raison. Personne ne me connaît vraiment, n'a jamais voulu me connaître. Peut-être que ce sera différent avec lui, mais, je préfère mettre toutes les chances de mon côté. Je dois me faire à ma nouvelle vie, sans parents, sans amis, juste un bar dans lequel, je travail et enfoui ma peine. Le livre que je lisais en ce moment tomba de ma poche sur le banc sans que je le sache.
Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Invité
Jeu 11 Fév - 15:47
Un soir, un banc. J'étais la tranquillement à attendre que le temps passe. Sans vraiment de raison en fait. Je regardais simplement les gens passer. Des types louches, des couples, des gens qui sortaient leur chien. J'étais là à ne rien faire, juste à profiter de la fraîcheur du temps qui restait assez doux.

Enfin, ne rien faire était un grand mot. En réalité j'attendais que le temps passe pour aller à l'hôpital et commencer mon service. J'étais sorti un peu tôt de chez moi, étant aller prendre un de quoi me nourrir pendant la nuit. Je n'avais pas envie de la nourriture de la cafétéria et il fallait alors que je prenne ce qu'il fallait en magasin avant que ceux-ci ne ferment. Parfois les jobs de nuit étaient fatiguant pour cela. Heureusement que je n'en faisais pas tout le temps mais quand même...

Puis un jeune homme s'assit sur le banc à côté de moi. Il s'écoula un moment avant qu'il ne tourne la tête vers moi pour ensuite engager la conversation. Je le regardais alors, légèrement surpris qu'un inconnu engage la conversation avec un autre inconnu. J'esquissais un sourire.

-J'attends, tout simplement. Je vais commencer à travailler dans un moment et je n'avais plus envie de rester chez moi. Je pourrais te retourner la question ? Et toi alors ?

Comme il m'avait tutoyé, j'avais fait pareil. Puis je vis quelque chose tomber sans bruit sur le banc, entre nous. Cela venait du garçon qui n'avait pas l'air de s'en rendre compte. Je pris le livre dans mes mains, me rapprochant ainsi un peu de lui. Je lu le titre à voix haute puis le lui tendis.

-C'est ce que tu lis pour le moment ? Ce serait bête de perdre, fais gaffe.

Je lui souris, attendant qu'il le reprenne.
Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Invité
Jeu 11 Fév - 21:14

Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Saitô & Lysandre
J'étais vraiment lasse. Je venais ici pour passer le temps, la froideur de la nuit agréable et le peu de personne qu'il y avait lorsque la nuit tombait faisait que la nuit est beaucoup plus agréable que la journée, où tout le monde se bouscules pour de multiple choses. Comme le marché, les bouchons pour ceux qui partent au boulot de l'autre côté de l'île d'Ariesten. J'enchaîne les sorties nocturnes pour ces raisons. Faut dire que la vie est pas trop souriante en ce moment, ce retrouver seul ou avec un beau garçon arrange un peu les choses.

«- Oh, moi je viens passer le temps, c'est beaucoup plus agréable de se promener la nuit où personne ne viens vous embêtez. »


Je le regarde prendre mon livre. Il était sortie de ma poche et lue « Les Hauts de Hurlevents » le livre que oui, je lis en ce moment. Voici la 5eme fois que je le lis. Je l'apprécie particulièrement. Sûrement parce que j'aimerai me mettre à la place d'un des deux personnages principaux, trouver l'amour, vivre une folle aventure. Je ne pense pas que cela seras possible un jour a vrai dire, il faut se faire une raison. Déjà qu'être homo n'est pas la chose la plus merveilleuse mais viens se rajouté sur la liste que je suis une ombre.

Je lui reprend le livre, en souriant. J'ai la malchance (ou pas) d'effleurer sa main ce qui me coûta mn sang froid. Mes poils hérissèrent et deux petites oreilles de tigre blanc apparurent avec la queue, bien évidemment. Je l'avais fais inconsciemment et tout le monde me regardais bizarrement. Je soupirais et regarde le garçon.

« - C'est apparue, n'est ce pas ? »


Bon, eh bien, pour ma première approche c'est littéralement un désastre…. Je commence à le regarder dans les yeux, j'aimerai savoir comment il se nomme. Je me met devant lui rapprochant ma tête de la sienne. Il a vraiment de beaux yeux.

« - Je peu te demander comment tu te nomme ? Moi, c'est Saitô Hajime. »
Dis je en souriant tout en bougeant la queue en tous sens.

J'écarquillais les yeux, il avait vraiment un œil de couleur rouge de feu ardent. J'étais en admirassions sur ses yeux…
Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Invité
Sam 12 Mar - 10:08
Je fus surpris en voyant les attributs animaux de cette personne. Mais rapidement j'avais retrouver mon sourire. Je trouvais ça mignon. Et le fait de vouloir les cacher me faisait sourire aussi. Par contre ce n'était pas l'avis de tout le monde apparemment, vu comment le peuple noctambule réagissant en le regardant.

À sa question je hochais doucement la tête pour dire oui. Et ensuite, le jeune homme se rapprocha de moi. Peut-être un peu trop près parce que je me reculais un petit peu.

-Enchanté, moi c'est Lysandre Améleya.

Je lui souris puis reportais mon attention sur ses oreilles. La curiosité me fit alors demander quelque chose.

-Dit – moi, je peux les toucher ? Elles ont l'air douces...

Je parlais de ses oreilles. Je n'avais jamais eu l'occasion d'en toucher. Petit, parce que j'étais timide et que j'avais peur de mon pouvoir autant que les autres et adulte parce que cela ne se faisait pas. Mais là, j'avais comme un bon feeling avec ce jeune homme. D'autant plus qu'il s'était rapproché lui-même de moi et me fixait dans les yeux de façon presque intensive. J'avais bien remarqué que la particularité de mes yeux les fascinait. Ou en tout cas, c'était l'impression qu'il donnait.

-Saito ? Pourquoi tu caches tes oreilles et ta queue ? C'est pourtant adorable. A moins que tu n'aime pas ce côté mignon ? En tout cas, cela te va bien.


Je lui souris, simplement et en toute sincérité. J'avais l'espoir de pouvoir toucher mais si il me disait non, je n'en ferais rien. Mais par contre, oui, j'étais curieux de savoir pourquoi il les cachait alors que ça le rendait si spécial par rapport au monde. En revanche, je n'arrivais pas déterminé son hybridation avec exactitude. Un félin, j'en était sûr. Mais lequel... ?
Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Invité
Dim 13 Mar - 12:29
Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
Saitô & Lysandre
J'avais fais un bon service toute la journée, mes employés aussi mais qu'est ce que j'étais fatigué. Lysandre? C'est un prénom assez bizarre, mais j'aime beaucoup. Je n'en sais pas la raison mais j'aime bien. En plus ça lui va bien? Bref. Je m'étais rapproché d'un inconnu alors qu'habituellement je ne parle à personne. Je sais pas ce qui me prend. Quand je suis fatigué normalement je suis de mauvaise humeur et me voilà en train de parler avec un réel inconnu. Mes oreilles étaient littéralement dressés, ma queue super actif et ma tête près de la sienne. Je baisse la tête pour qu'il puisse toucher. Sans dire un mot. Je déteste mon hybridité, c'est à cause de ça que je suis une ombre, c'est à cause de ça que j'ai tout ses problèmes. Personne ne m'avait dit ça auparavant et je n'aime pas faire voir mes faiblesse. J'aurais était un garçon tout gentil et mignon j'aurais sûrement rougi. Mais pour moi sa ne me fais ni chaud ni froid. J'ai du mal au m'ouvrir aux autres, j'aurai peut être moins de mal avec lui, mais il ne faut pas s'attendre à ce que je sois le gentil garçon qui obéi. Mignon? Oui, si il le dit. D'autres trouve ça horrible, moche, ils sont jaloux, mais il ne me veulent que du mal chacun pense ce qu'il veux. Mais la plupart des gens ne m'aiment pas, pourquoi je sais pas je suis pas medium.

-"Tch. En faites c'est à cause de mon hybridité que je suis une ombre. Les gens ont jamais voulu me connaître et, tant mieux je n'en ai pas envie non plus. Quelqu'un pense que c'est mignon, l'autre dit que c'est horrible, je ne cherche même plus à comprendre. Je n'ai plus de vie à cause de ça. Ying. Le mec qui ma ressuscité pour un rien. Ça donne une nouvelle chance mais, j'aurai préféré mourir en paix plutôt que de vivre un enfers encore plus gros que celui d'avant."

Non mais c'est vrai quoi, Ying donne une nouvelle chance c'est bien gentil, mais tu vas devoir te débrouiller tout seul, t'as famille ne te connais plus, tes amis ne te reconnaissent plus. Tu dois te refaire littéralement une vie et qui plus ai tu ne vieilli plus. Non mais vous vous rendez compte? Si vous avez un partenaire, qui n'est pas une ombre, qui vieilli comme un vieux crouton? C'est vraiment injuste. Injuste pour nous, les dit "vivants morts" comme j'aime les appeler. Ouais c'est un mélange de "morts vivants" mais ont vit comme des personnes vivante, et mort. Mais c'est injuste aussi pour les autres. Même si la mort avait était injuste, même si il y avait des choses que l'on a manqué de vivre, nous n'avons plus qu'un but. Nous vengeais de nos agresseurs.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la nuit s'en mêle... (feat Lysandre C. Améleya)
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» Quand vient la nuit...
» Quand la nuit guide mes pas vers toi
» Quand la nuit vous apporte un invité inatendu. (PV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Cimetière RPs-
Sauter vers: