Invité


 Liv Rose - Poor Thing ☆

 :: Autres
Liv Rose


✩ Nom : Rose
✩ Prénom(s) : Liv


✩ Âge : 19 ans depuis 19 ans
✩ Orientation sexuelle : Bisexuelle


✩ Métier : Chanteuse par défaut
✩ Groupe : Ombre


✩ Hybridité : Sans
✩ Avatar : Ariel – La petite sirène
Caractère


Liv a un caractère changeant. Certains la diront folle, c'est prendre le chemin le plus simple. Elle a perdu en grande partie sa mémoire et n'a plus aucun repère. Encore après 19 ans, il semble que sa mémoire ait été endommagé car il arrivera souvent qu'elle oublie certaines personnes ou certains lieux purement et simplement. Dans les faits, Liv est d'une étrange gentillesse. Elle semble tout voir en beau et chatoyant. Elle a toujours l'air perchée à dix-mille mètres, comme pour contrebalancer la Liv qu'elle était avant de mourir, celle dont elle n'a plus de souvenirs.
C'est bien ça : on pourrait facilement croire qu'elle a pris un trop grand coup sur la tête. Elle n'est pas cohérente, elle dit n'importe quoi. Pour discourir avec elle : accrochez-vous ! Elle n'a jamais l'air très maline et pourtant, ça la rend extrêmement triste qu'on lui dise qu'elle est bête. Elle n'arrive pas à comprendre ou à assimiler des choses très simples de la vie de tous les jours, par contre, c'est un prodige des casse-têtes et autres énigmes.
Par défaut, elle aime tout le monde. VRAIMENT. Et elle peut s'attacher à une personne dans la rue qu'elle a trouvé belle sans jamais lui avoir parlé. Elle s'entend très bien avec les enfants. De son point de vue. Eux, ne s'entendent pas forcément bien avec elle. Dès qu'elle trouve quelqu'un de mignon, elle s'imagine que c'est son bébé qu'elle a perdu et les choses tournent très vite au malsain. Elle n'hésite pas à suivre les gens, à s'inviter chez eux. La politesse élémentaire n'est pas son truc et pourtant, elle se permet de donner des leçons d'éducations. Elle est très maternelle mais pas du tout responsable. Son chez-elle est un capharnaüm, ses animaux domestiques sont tous décédés uns par uns car après les avoir adoptés, elle oubliait de les nourrir et pourtant, elle les garde et continue de leur faire la conversation.
Elle a souvent dormi dans la rue car elle n'a pas la notion de travaille : il s'agit juste pour elle de hobbis qui s'avèrent, par la suite, être payants. Elle a été abusée, violentée mais ne s'en formalise jamais. C'est comme si elle ne ressentait rien et pourtant... Elle est hyper émotive du fait de se donner à cent pour cent avec les gens qu'elle rencontre (et qu'elle décrète comme étant des amis ou autre.)
Changeante, c'est le mot. Variable, en fonction des individus et des situations. Mais éternellement sincère avec elle-même, emplit d'une nostalgie qu'elle ne comprend pas, qu'elle ne fait que ressentir, du fait d'avoir oublié son ancienne vie. Un enfant perdu qui joue es grands.
Spécial


Autre : Elle a bien sûr sa marque en forme de croix mais elle la gratte par réflexe ou en se disant que c'est une sorte de « mauvais œil » (son discours est aussi cohérent qu'elle.) Ce qui fait qu'elle a toujours des plaques rouges au poignet.
Histoire


Liv n'a jamais été une méchante fille. C'est la vie qui était méchante ! Son histoire pourrait se rapporter à celle d'un mauvais téléfilm sur M6. Sans la fin heureuse.
Ses parents ne s'aimaient pas vraiment mais bon, on reste ensemble pour les enfants. Liv était la plus jeune avec deux grands frères. Celle un peu ratée. L'un excellé en athlétisme alors que le second avait depuis tout petit le rêve de devenir chirurgien et s'en donnait tous les moyens. Elle, c'était l'élève moyenne/basse. Celle « qui a des capacités mais qui ne les exploite pas assez. » Sur la fin de sa vie, elle ricanait quand on lui parlait de son « potentiel caché », de sa « trop grande introversion » qui ne lui faisait rien de bon. Elle ricanait parce que ce n'était pas vrai : certaines personnes sont nées comme ça : lambda.
Sauf qu'à force de savoir qu'elle n'était pas grand chose, elle fini par se dire qu'elle n'était rien. C'en était presque devenu un état dépressif dans lequel elle se complaisait et l'auto-destruction qui s'en suivit n'était que l'avancée logique des choses. Elle ne travaillait pas, ou peu. Ses seules perspectives de métier c'était le groupe de garage avec ses copains ou son don insoupçonné pour les déhanchements sensuels sur le bar après qu'on lui ait offert deux ou trois mojitos. Elle buvait, se battait, se droguait et allait avec n'importe quel garçon qui voudrait bien d'elle. Avec l'un d'entre eux, ça marcha quelques temps.
Une relation totalement malsaine à coup de coups, justement, et d'insultes. Mais tant que ça durait, c'était sa définition de « ça marchait ».
Fataliste à l'extrême, elle était de celles qui n'allaient jamais chercher mieux ou faire mieux « parce que de toutes façons, je suis bonne à rien, alors continuons dans le pire. »
Sa crise d'adolescence prolongée pris fin le jour où, dans l'appartement miteux qu'elle partageait avec son compagnon, sans nouvelle de sa famille depuis qu'elle avait violemment coupé les ponts, une clope au bec et entourée de cadavres de bières, le test s'avéra positif. Liv était enceinte.

Soudaine réalisation de ce qu'elle est : « Ça s'peut pas. Je peux pas. » Et pourtant, le test médical qui s'en suivit venait appuyer les faits. Elle devait se reprendre en main. Ok, sa vie est pourri. Mais foncièrement, Liv aime la vie et ce qu'elle voit dans cette grossesse, mis à part un très mauvais timing, c'est une opportunité de changer et de donner sa chance à un autre être humain. Une extension d'elle-même.
Elle s'enfuit, laisse son compagnon en plan et trouve refuge chez l'un de ses frères en le suppliant de ne pas prévenir leur famille. Le temps que les choses se mettent à plat, qu'elle dit.
Les mois qui ont suivis furent compliqués. Ses mauvaises fréquentations la rattrapait, son ancien compagnon voulait la retrouver et n'hésitait pas à redoubler de violence envers elle ou sa famille pour l'obliger à revenir. Un enfant ? Il s'en moque ! C'est à peine s'il a remarqué qu'elle était à son cinquième mois lorsqu'il a défoncé la porte de son entrée pour lui ouvrir l'arcade à coup de « Mais je t'aime, moi ! »
Le stress, la violence, la dépression en général ont eu raison de la pauvre Liv qui, avec quelques semaines d'avance, fut conduite à l'hôpital, prête à mettre son bébé au monde. Un bébé qu'elle ne rencontrerait jamais puisqu'elle rendit son dernier souffle avant de pouvoir entendre son premier cri.

Elle se rappelle brièvement la venue d'un homme. Puis plus rien. A l'hôpital, toujours. Elle le quitta -nue- sans savoir ce qu'elle était ou ce qu'elle faisait ici.
Le fait du traumatisme de sa mort (ou de sa vie ?) lui a, elle aussi, ôté de la mémoire la plupart des instants de sa vie. Elle se rappelle par flash ou dans des songes de sa famille, de parties de sa vie. Il lui a fallu des mois pour se rappeler de sa grossesse et de son accouchement passé sans jamais savoir si son bébé avait, ou non, survécut. Elle est étrange, maintenant. Elle fait partie de ces gens que l'on évite dans la rue, elle est traitée comme la vieille sorcière du quartier par ceux qui la connaissent et ce, malgré la permanence de son sourire. Elle n'est plus ce qu'elle était, et c'est tant mieux. Mais elle ne se sent plus tout à fait humaine.
Derrière l'écran

✘ Prénom :
✘ Age : 22 ans
✘ Comment as tu connu le forum ? Top site
✘ Double compte ? Nop
✘ Ta présence sur le fo' : Variable
✘ Le mot de passe ? :
✘ Un petit commentaire :

©Riva pour Ariesten




Dernière édition par Liv Rose le Dim 7 Fév - 20:12, édité 1 fois
rang drassyr

Description
Avatar: Uta - Tokyo Ghoul
Pouvoir/Hybridité: Aeterna Damnatione
Âge: Immortel
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 23


 Liv Rose - Poor Thing ☆

 :: Autres
Bienvenue Liv ! Et bon courage pour la suite :D

j'ai lu ton histoire, et j'adore Ariel en plus, ton avatar est super ! J'ai une idée de lien à te proposer, je t'envoie un petit mp si ça te dit (y)

Au plaisir ! ♥
rang Etsujiro

Description
Avatar: Shin Koganei
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 23
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Date d'inscription : 28/11/2015
Age : 21


 Liv Rose - Poor Thing ☆

 :: Autres
Welcome ~~

J'adore le contraste entre la petite sirène et son histoire/caractère !

Courage pour le code Yeaaah

Invité


 Liv Rose - Poor Thing ☆

 :: Autres
Nooooooon, j'ai oublié la fin du code. Je savais que j'aurais dû le noter au moment où je lisais le règlement et pas une fois que je finissais ma fiche...
Il est bon, là ?

Merci à vous deux *^*
Drassyr, n'hésite pas pour le lien 8D
Etsujiro, concernant le contraste, je me suis dit la même chose en écrivant la fiche !
Dérivé

Description
Avatar: The Legend of Zelda - Link
Pouvoir/Hybridité: Loup
Âge: 19 ans.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 364
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22


 Liv Rose - Poor Thing ☆

 :: Autres
Bonjour toi ! (et pardon pour le léger retard)

Bon, je vois que pour le code, c'est tout bon ! ♥

Je n'attendais plus que ça pour pouvoir te valider, ayant déjà lu ta fiche auparavant. J'ai beaucoup aimé cette dernière, au passage. Tu écris vraiment bien aussi ! (et aw, la petite sirène, c'est trop mignon//PAN//)

Je te valide tout de suite ma grande keukou

_________________



Merci pour les avatars, titigre et Alechou. ♥ ;^;
Spoiler:
 

Citation :
Droits de modération donnés à Ragnar le batard par Fuji la tapette

 
Liv Rose - Poor Thing ☆
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» why we are so poor!!!
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Autres-
Sauter vers: