PNG

Description
Avatar:
Pouvoir/Hybridité:
Âge:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Date d'inscription : 19/09/2015


 【 Contexte 】

 :: Débuter :: Administration




Il y a très longtemps, la Terre était encore prospère. La vie, la nature, tout y proliféraient en abondance sous la protection de ce qu'on appelle le 'Tout-puissant', un gardien céleste omnipotent veillant au bon déroulement des choses. Il protégeait tous ses enfants avec la plus grande bienveillance possible, écoutant leurs prières, guérissant les plus grands maux... La terre ne souffrait jamais de la guerre ni même d'une division quelconque.

Tous étaient unis sous la garde de ce grand Dieu.

Jusqu'au jour où la succession arriva. Le tout-puissant eut deux fils aux idéaux très différents, nommés respectivement Ying et Yang. Alors que l'un était habité par la sagesse et la compassion, le suivant ne rêvait que d'une terre où régnait un peuple fort et combatif. Cependant, ça n'empêcha pas le Tout-puissant d'avoir de grands projets ; De laisser un endroit où ces deux frères se compléteraient pour perpétuer l’ère de paix qu'il avait lui-même construit de ses propres mains.

Mais les choses ne se passèrent pas comme prévues.

Une dispute, un quiproquo encore inconnu jusqu'à ce jour s'éleva dans les terres divines, effacé des reliques anciennes par la terrible guerre qui s'en suivait. Pour la première fois, le peuple se scinda en deux parties bien distinctes... Certains suivant le discernement de Ying et d'autres l'autorité de Yang.   Observant la scène des yeux, le père des deux frères fut profondément attristé par le train où allaient les choses ; Il s'est décidé alors à agir pour le bien de tous. Yang, le plus violent dans ce conflit divin fut scellé par son propre père sur Terre tandis que pour fuir tout ce tourment, Ying, épuisé, usa de son côté du peu de pouvoir qui lui resta pour faire monter au cieux ce qu'on appellera ensuite Ariesten.

Une île volante où régnerait enfin la paix, coupée du ravage qu'avait causée cette puissante altercation.

Depuis, la tranquillité règne. On raconte que les terres d'en bas sont maudites, que ceux qui n'ont pas eu la chance d'être sur Ariesten sont devenus des monstres, que les bêtes dangereuses y sont reines. Ying, dirigeant de l'importante île volante, n'autorise personne à y descendre sous condition et ne parle jamais de cette immonde guerre qui a touché ce monde il y a des millénaires. Il tente maintenant d'élever ce bout de terre à un endroit meilleur, comme l'avait fait son père autrefois.




Détails


▬  La technologie est la même que notre monde contemporain. Internet n'existe pas, par contre.

▬ Le pays est dirigé par Ying mais les décisions sont majoritairement prises et exécutées par un conseil.



Dernière édition par Ying le Jeu 18 Mai - 22:10, édité 6 fois
PNG

Description
Avatar:
Pouvoir/Hybridité:
Âge:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Date d'inscription : 19/09/2015


 【 Contexte 】

 :: Débuter :: Administration


Personne ne sait encore très bien ce qui se passa exactement ce jour là. Sans fondement, la terre s'était mise à trembler d'une ampleur terrifiante, faisant s'effondrer bâtisses et architectures qui avaient l'air pourtant si solides jusqu'à ce jour. Une secousse que personne n'aurait jamais pu imaginer ici, sur la terre volante qu'était Ariesten.

Et cette catastrophe naturelle inimaginable ne fut que le prémisse d'un événement encore plus effroyable.

Très rapidement, on trouva ce qui n'allait pas ; Un trou, une faille béante dans les abords de l'île. Quelques choses que les chercheurs n'avaient encore jamais vu ... Il était impossible qu'Ariesten s'effondre dû à la force protectrice de Ying qui la tenait en l'air depuis des centaines d'années. Mais alors qu'ils allaient étudier un peu plus en profondeur ce cas obscur,  de multiples attaques incompréhensibles, ressemblant à des attentats, se mit à percuter avec violence la citée qui était déjà bien mal en point.

On pensa tout d'abord à des organisations malfaisantes qui profitaient de la tumulte générale pour propager la terreur et la confusion. Cependant, quand la vérité éclata au grand jour, les choses ne firent qu'empirer.

Il s'agissait d'hommes... Non, de 'créatures' qu'on avait jamais vu auparavant. Des êtres qui ne ressemblaient à aucune races présentes sur Ariesten avant cette grande catastrophe. Certains s'apparentaient à des gens lambda tandis que d'autres, se montraient sous une apparence plus étrange... Monstrueuse... Quasi démoniaque.

Pire que de savoir ce qu'ils étaient, c'était de ne pas comprendre d'où ils venaient qui tourmenta les citadins. D'autant plus que ces humanoïdes étaient plus ou moins difficiles à discerner à l'oeil nu. Néanmoins, on traita tout ces individus de 'menace' très rapidement sans faire de distinction, l'autorité, mais surtout l'armée d'Ariesten, se mettant en tête d'en arrêter le plus possible. Défi difficile à entreprendre puisque de plus en plus, ces êtres venus de nul part semblaient proliférer sans qu'on puisse les contrôler.

Leurs provenances furent éclaircis après qu'une petite poignée d'entre eux furent entre les mains des soldats. Après un interrogatoire long et pénible, certains lâchèrent qu'ils venaient d'en bas, de la terre maudite que Ying avait abandonné il y a fort longtemps.

Ils étaient les descendants des laisser pour compte, de ceux qui avaient été oubliés. Et ils étaient venus étancher cette soif insatiable de vengeance qui avait été nourrie depuis des centaines d'années.

Mais alors, comment avaient-ils fait pour arriver en si grand nombre sur Ariesten ? Une île protégée par une si grande puissance ? A chaque fois que cette question fut posée aux captifs, il n'eurent qu'un sourire aux lèvres tout en murmurant des mots énigmatiques ; Celui qu'on a enfermé injustement a enfin brisé ses chaînes. Celui qui aurait dû être le vrai dieu est désormais libre.

Il n'y avait aucun doute, ils parlaient bien là du dieu frère destructeur de Ying qui avait été scellé il y a bien longtemps ; Yang, le Dieu sombre.

Il eut rapidement une alerte générale dans tout Ariesten ; Les citoyens doivent maintenant redoubler de vigilance et dénoncer ceux qu'on appelle désormais 'terriens' à l'armée s'ils en côtoient. La ville est étroitement surveillée en attendant que l'incident se règle, mais les attentats persistent et la milice a du mal à trouver le 'nid' de ces étrangers indésirables.

Alors faites attention à où vous mettez les pieds. On ne sait jamais qui on peut rencontrer dans un coin de rue.


Dernière édition par Ying le Jeu 18 Mai - 22:08, édité 2 fois
PNG

Description
Avatar:
Pouvoir/Hybridité:
Âge:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 360
Date d'inscription : 19/09/2015


 【 Contexte 】

 :: Débuter :: Administration


Père, Ariesten souffre,
Je vous prie d'écouter ma requête,
Sauvez une seconde fois ce peuple de la discorde qui le menace.

C'est alors que le tonnerre gronda dans le domaine des esprits. Le Tout-Puissant, Dieu parmi les dieux, créateur du monde et de ce qui l'entoure, s'avance et trône dans ce vaste espace infiniment blanc.  Le temps s'arrête de s'écouler, les murmures se cristallisent pour laisser place à un silence oppressant ; Il y a bien longtemps que le maître des Cieux n'est plus apparu aux yeux des désincarnés. Mais si sa présence est un fait exceptionnel, si ce n'est extraordinaire, il signifie aussi tout autre chose.

Son peuple est une fois de plus en souffrance.

De ses bras, il s'ouvre au monde. Ses paumes se tendent, son visage fait face à un ciel sans couleurs.  Debout parmi ces stèles aux nombreuses gravures, il n'y a qu'un mot, qu'un ordre qui s'élève de ses lèvres. « Venez. » Si ces stèles s'évaporent alors dans un brouillard compact, ce sont des formes qui prennent leurs places. Humaines, elles s'affirment cependant dans des esquisses difformes,  trop surnaturelles pour qu'on puisse les attribuer au commun des mortels. Ils sont là, entités trop longtemps oubliées, trop souvent misent de côté alors qu'elles forment à elles seules la sauvegarde de l'humanité. Les Douzes, le conseil qui a autrefois aidé le Tout-Puissant à enfermer son propre fils au sein de la terre, Yang. Ils étaient de nouveau réunis, invoqués par le Créateur lui-même.

Bélier, Taureau, Vierge, Lion, Scorpion, Poisson, Balance, Cancer, Gémeaux, Sagittaire, Capricorne, Verseau. Ils étaient tous là, le genoux posé au sol, l'échine courbé.

« Il y a longtemps que je ne vous ai pas vu, mes chers amis. » Commença alors le Tout-Puissant tandis que ses alliés se relèvent, chacun toisant l'autre avec curiosité. Les années s'étaient écoulées, mais tous étaient identiques à ce qu'ils avaient été autrefois. « Il y a si longtemps, oui... Vous étiez là, quand la terre était encore complète. Vous étiez présent, quand l'un de mes fils perpétrait cette guerre absurde. Et vous m'êtes venus en aide, quand j'ai été obligé de l'emprisonner pour toujours à ce sol pour lequel il s'est battu. » C'est la voix du Dieu qui s'écroule au fur et à mesure de ses mots. Un autre silence règne, mais les Douze ont d'or et déjà compris. Pourtant, l'un d'eux prends la parole « Excellence, » commença donc Poisson, le plus sage d'entre tous « Peu importe le temps qui passe, nous resterons là pour vous épauler. Si la terre est désormais maudite jusqu'à ses racines les plus profondes, qu'en est-il de l'île qu'a construit le prophète, Ying ? N'est-elle pas un endroit sur ? » Il y a un ricanement de la part d'un des Gémeaux, bien vite étouffé par la réponse hâtive du Tout-Puissant, « Ying s'est mit à pleurer ma présence, Poisson. Sa terre promise est devenue un territoire où la violence règne, piétiné par ceux qu'il a osé oublier en bas. Je ne sais pas si cette opération est le fait du Dieu sombre, mais plus que jamais, les Hommes ont besoin de notre protection. » C'est très vite qu'une voix gronde, presque terrifiante. Il s'agissait de Lion. « Nous aurions mieux fait de l'exécuter lorsqu'on en avait encore l'occasion ! Ce traître ose une fois de plus souiller nos terre avec sa perfidie ! » Mais Balance avait rajouté aussitôt, d'une voix tranchante « Surveilles tes paroles en présence de l'Excellence, Lion ! Rappelles toi que le Dieu sombre est aussi le fils du maître Créateur ! De plus, trop de sang avait déjà coulé, nous devions inspirer le peuple, non pas prolonger cette ère de violence en condamnant aussi cruellement le chef de la révolte ! » Lion se tait, malgré la rancœur qui taraude son esprit. Cancer en profite pour parler à son tour, la voix faiblarde, presque tremblante « Depuis le royaume des esprits, j'arrive à sentir le mal-être des mortels. Ils ont peur... Si peur, Excellence... Si seulement je pouvais tous leur venir en aide... » C'est Taureau qui vient alors lui accorder un signe de la tête, se voulant rassurant. Pourtant, il n'ose prendre la parole, secoué par la nouvelle. Il n'y a que Capricorne qui s'exprime par la suite, doté de son calme habituel « … Nous ne pouvons pas agir comme nous l'avions fait autrefois. Il s'agit là de ses sbires, d'êtres profondément en colère par l'abandon de leurs ancêtres. Cependant, rien n'est perdu. Écoutez moi donc, j'ai quelques idées à vous offrir. »

C'est alors que le conseil se mit à parler. Tous y avait mit du sien, développant diverses solutions pour pallier à la situation catastrophique de l'île volante, sous l'oeil attentif du Tout-Puissant. Longuement, mais sûrement, une idée immergea un peu plus que les autres ; Les descendants. Des êtres créés par chaque gardien, qui auraient hérités des particularités d'un des Douze spécifiquement. Tout comme les Terriens étaient des envoyés de Yang, ils avaient dans l'idée de reproduire le même schéma mais dans le sens inverse. Ils seront alors des semi-esprits ayant pour but de protéger les habitants d'Ariesten de l'infamie qui tente de la détruire de l'intérieur, sans pour autant user de la même violence.

C'est ainsi que le Tout-Puissant fit apparaître divers sanctuaires sur l'île, exauçant partiellement la demande de Ying. De ces sanctuaires, naîtront alors ces âmes montées de toute pièce, momentanément protégées de la société et des regards indiscrets. Encore assez rares, ce qu'on appelle les gardiens préfèrent se faire passer pour des habitants lambda, veillant à défendre les mortels contre l'adversité des terriens.

Mais pendant combien de temps ?
 
【 Contexte 】
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Débuter :: Administration-
Sauter vers: