Invité


 It's me Chara

 :: Autres
Greetings !




Chara R̡̕͢͡a̴͠͝͏ ̨͏̛ ͏̶̷ ́̕͡͏y͞͡ ̶́͝͞ ͘͏̷̶͢n̴̢͡͏́ ̶̧̕͟͡


✩ Nom :  ̨͜...
✩ Prénom(s) : Chara


✩  ge : Androgyne. to be determined
✩ Orientation sexuelle : Pan'


✩ Métier : Aucun actuellement
✩ Groupe : Ombres


✩ Hybridité : -
✩ Avatar : Chara (Undertale)
Caractère


He never gained love but he gained LOVE.

Chara a été avant tout un enfant extrêmement perturbé. Il est capable de ressentir les émotions mais cherche à les masquer à tout prix, quelque soit la personne et quelque soit la situation sans jamais faire une seule exception. Contrairement à ce qu'on pourrait croire il ne cherche pas à être accepté par une famille ou par des amis, il est certain d'avoir vu la réalité de se monde depuis que sa mort lui a permit de commencer à utiliser son pouvoir et s'est fixé de lui même un but .. Mystérieux. Mais quel qu'il soit, il semble bel et bien avoir la détermination d'y parvenir.

Ce n'est pas un tendre. Il ne facilite ni sa vie, ni celle des autres et est prêt à recourir à tous les moyens pour parvenir à ses fins. De peur de retomber dans le passé il se sent toujours obligé d'avoir une "longueur d'avance" sur les autres car il a bien trop peur de se retrouver en infériorité comme il l'a été toute sa vie. Face aux autres humains/humains à don Chara se comporte souvent de manière bien plus méfiante et il éviter de les côtoyer au possible car sa haine ne l'a jamais vraiment quitté depuis l'enfance bien qu'il sache à peu près qu'il doit se contrôler ... Un jour sa haine risque bien de prendre le dessus sur son caractère pourtant impassible d'habitude. Vaut mieux ne pas faire confiance au sourire qu'il a collé aux lèvres parfois.

D'un point de vue extérieur il semble presque avoir perdu la raison. Il répond parfois à des voix que lui seul entend, semble se mettre souvent à parler tout seul du coup et semble croire dur comme fer que le monde autour de lui n'est qu'un genre d'illusion dans lequel tout le monde est manipulé pour la volonté de quelqu'un d'autre.

Un véritable délire, n'est ce pas ?

Spécial


Don : The voice beyond the wall - Ce don est bien particulier. Il ne manipule pas les éléments, il n'a aucune influence sur le monde, mais il entends une voix que lui seul peut entendre. Une voix qui lui donne des conseils sur quoi faire, sur ce qui l'entoure et Chara est même parfois capable de communiquer une fois qu'il est suffisamment concentré. C'est comme un guide qui influence énormément ses décisions et actions sans que lui même ne comprenne exactement pourquoi et comment. Un pouvoir à double tranchant, en fait.
Hybridité : -

Autre : Sans aller jusqu'à dire que c'est un pouvoir, Chara est particulièrement doué pour faire des "grimaces" et des têtes effrayantes parfois au bord de l'irréel. C'est adorablement malsain.
Histoire


HUM. L'histoire qui va suivre est horrible. C'est pas le genre de truc qu'on prend plaisir à lire ( je crois?? ) et petit à petit en imaginant les scènes tout en restant aussi vague que possible je me suis rendu compte que ce n'était même pas si agréable à écrire MAIS au moins ca va ou je voulais en venir. J'aurais peut être pu résumer la situation mais je trouve que le personnage n'aurait plus du tout eu l'impact que je veux lui donner .. .. Ou donner à sa mort.
J'aime les préface oui ! Have fun reading ! o/


Dark ... Darker ... Yet darker. Une fois encore deux portes se referment lourdement sur le petit être tremblotant et rangé comme un jouet au fond d'un placard. Pas un brin de lumière ne passe, même les bruits sont étouffés par les énormes portes; ne reste alors que la douceur presque reposante de cette obscurité qui était pourtant si effrayante pour lui avant, alors que maintenant ces séjours aurait presque le gout de vacances si ca n'arrivait pas dans un cercueil de bois. Au milieu des fringues suspendus la comme autant de morts sur une rangée, il n'y'a plus qu'une chose à faire, essuyer un peu de ce sang encore chaud qui coule de son nez, renifler, se mordre les lèvres puis essayer de dormir un peu en attendant que le temps passe. Auparavant on pouvait retrouver quelques larmes mêlées à ce liquide ferreux mais ca faisait longtemps qu'il avait cessé de pleurer. Ca faisait longtemps d'ailleurs qu'il s'efforçait de se détacher au maximum de ce qu'il pouvait bien lui arriver. C'est ce qu'il y a de mieux à faire : aucun bruit, histoire d'être oublié comme un jouet cassé et ainsi on pouvait profiter de de cette tranquillité un peu plus longtemps; du moins jusqu'à ce que la faim ou la soif le pousse à frapper mollement contre les portes pour qu'on le dégage finalement de ce placard plein de poussière. Le sang avait durcit, quelques croutes poussiéreuses et vaguement infectées se sont formées mais ce corps est encore trop résistant pour succomber avec si peu de choses. Il était déjà sortit d'ici dans un bien plus piteux état.
Tomorrow is another day.

Ce qu'il avait fait de mal ? Il était accusé d'être né et coupable d'exister. Sa seule erreur avait été d'être au mauvais endroit au mauvais moment et le monde autour de lui semblait prendre un plaisir malsain à l'enfermer et lui rappeler tous les jours sa sentence. Désormais ses bras tremblent lorsqu'il doit faire face aux deux géants qui semblaient d'un autre monde, gardiens de la loi implacable, puis son corps tout entier parfois lorsqu'on lui adresse la parole. Avant il n'osait même plus répondre mais maintenant il lève la tête vers un sourire presque irréel car montrer que les jugements ne l'atteignent pas demeure le meilleur moyen pour qu'on le range au plus vite dans un placard car un jouet cassé et défectueux n'amuse personne. Cependant, une assiette cassée n'amuse personne non plus et celle qui s'échappe des mains tremblantes de l'humain lui arrache un léger cri aigu de surprise et de panique. Par réflexe il place un bras devant son visage sans même oser lever la tête vers le géant en face de lui et marmonne quelque chose comme "ne me frappe pas", "ca fait trop mal", "s'il te plait.. " Mais quelque soit la phrase ou ses variations, il sait que ca ne fera rien. Son corps se met déjà à transpirer légèrement de manière incontrôlable et les quelques secondes qui s'écoulent lui paraissent des heures .. On commence à lui hurler dessus avec des mots qu'il ne cherche même plus à comprendre, l'humain s'arrache alors plusieurs "désolé", "pardon", "je n'ai pas voulu", "je ferai attention, je le promet .. " jusqu'à ce qu'une douleur vive l'interrompt comme à l'accoutumée, suffisamment pour le repousser contre un meuble ou contre le sol auquel il tente de se rattraper ou de ramper misérablement. A genoux on lui fait ensuite ramasser les débris tranchants de son crime, puis le noir reposant revient à nouveau. Un peu de repos.
Tomorrow is another day.

Dans la maison il passe tout son temps à se faire aussi petit que possible; si il le pouvait il ne sortirait pas de son lit et s'arrangerait simplement pour venir prendre quelque chose à manger de temps en temps aussi discrètement que possible mais il reste seul trop longtemps parfois, alors on vient le chercher. Ca ne servait à rien de chercher pourquoi ou comment, il recule contre un coin de sa chambre en entendant les pas claquer vers sa porte, puis elle s'ouvre soudainement pour qu'un bras distordu sorte du couloir, l'attrapant par le col, le bras, ou même la nuque afin de l'entrainer à pas tellement rapides qu'il peine à suivre mais il refuse de se laisser tomber au sol. L'humain sait ce que ca veut dire désormais, dans ces cas la il arrive à crier quelque chose comme "non", "pas encore!!", "au secours..", "pourquoi .. ?" puis on le balance à même le carrelage froid du sol ou parfois sur un lit qui n'est pas le sien -jamais le sien-. Se débattre ne fait qu'empirer les choses. Pleurer ne fait que les encourager à se déchainer. Appeler à l'aide permet juste à l'humain de se rendre compte que personne ne viendra. Alors on peut serrer les dents, crisper ses doigts autour d'un meuble ou d'une couverture et attendre que ca passe; c'est bien le seul genre de douleur encore capable de lui extirper trois pauvres larmes. Au moins cette fois la aussi il finira la journée dans son placard trop absent pour se rendre compte du temps qui passe.
Tomorrow is another day.

Un coup. Deux. Trois. Les cheveux de l'humain deviennent un peu plus écarlate et collants à chaque fois. Au quatrième coup un cendrier qui était jusque la devenu une arme se brise sur son œil et une partie du front. Ce cendrier brisé met un des géants justicier dans une rage folle; l'impertinent humain était entièrement fautif de ce qui venait d'arriver et il le savait très bien. Il se contentait alors de se protéger mollement avec un de ses bras en subissant une colère sans précédent; cette fois sa vision se trouble, il a l'impression que les formes autour de lui se déforment en tourbillons et en fractales. Le vertige est si violent qu'il lui donne à la fois envie de dormir et de vomir; chaque coup résonne un peu plus sourd dans sa tête si bien qu'a force la douleur ne l'atteint même plus. Un œil fermé, il griffonne le sol par réflexe en remuant par simple instinct de survie. Deux éclats de cendrier se plantent dans sa main mais il en attrape un troisième bien plus large et pointu; puis se défend pour la première fois de son existence avec la détermination de vivre. Mais aussi la détermination de tuer. Il ressert son arme de fortune pendant deux secondes qui paraissent des minutes puis d'un coup sec, l'enfonce dans le torse du géant. Une fois. Deux fois. Trois. Il change pour la gorge, le visage, et se venge avec ses bras si frêles et bientôt complètement poisseux. Durant tout l'acte, Chara n'avait pas éprouvé la moindre peur ou la moindre hésitation. Ce n'est qu'après qu'il se mit à marmonner, dans une voix larmoyante : "... M'man .. .. ? Arrête ca .. ?"
Restant assit au sol, il se recule un peu tandis que ses bras tremblent comme jamais et que ses mains serrent l'arme improvisée tellement fort qu'il se les entaille à nouveau. Mais dans leur cuisine plus rien ne bouge. Il n'y'a même plus aucun bruit à part le jeune Chara qui s'efforce de ravaler ses larmes une dernière fois.
Puis après de longues minutes, sans s'essuyer, sans douche, sans rien, il recule contre une machine à laver et s'adosse la, tremblant comme un animal apeuré. En réalité il n'a lui non plus, plus la force de bouger ni de se relever. Déjà subit trop de douleur. Malgré sa détermination de vivre il n'arrive plus à garder les yeux ouverts et fini doucement par les fermer, endormit au milieu de ce liquide poisseux.
Bientôt endormit définitivement.
Fin.


Tomorrow is a new day.


...? Qui a dit ca ?

J'ai dis ca.

Tu es mort. L'histoire est terminée.

Je comprends mieux ce qu'il se passe maintenant. Mon histoire. Moi. Ma vie. C'est une invention n'est ce pas ? tout cela est .. Tellement irréel.

...

J'ai la détermination de vivre et "il" va me faire renaitre. Ca fait longtemps que tu n'as plus le contrôle. Pas sur moi. Plus maintenant.

C'est curieux, que tu puisse entendre cette fois. J'ai essayé de t'atteindre tellement de fois. Tu es un character très intéressant..

Je ne suis plus ton "jouet cassé", ce monde horrible dans lequel tu m'as envoyé .. Je va..

Sans avoir le temps de finir ma phrase, me voila de retour dans mon corps, ressuscité par on ne sait quelle force mystérieuse. Mon corps est neuf mais la situation n'a pas changé et mes jambes baignent toujours dans le sang répugnant de ce qui était supposé être un de mes parents. Un de ces humains horribles. Je n'ai pas l'intention de rester ici maintenant, ces chaines ne me retiennent plus et j'arrive à me relever sans le moindre tremblement ni la moindre entrave car je sais exactement ce que j'ai à faire et ou je vais maintenant que je suis libr..


-Qu'est ce que tu fais avec ca, Chara ?
-.. Je vais vivre ma vie sans toi. Tu ne peux ni me prévoir, ni savoir ce que je pense désormais ! Pas plus que les deux autres. Je n'ai plus besoin de ce nom ..

Je prononce ces mots à voix haute, n'importe qui me prendrait pour un fou mais peu importe. Ils ne savent pas ce que je sais. Si j'ai été rappelé à la vie c'est pour un but bien précis alors j'ouvre un à un les tiroirs de la cuisine. "Ou sont les couteaux !?" jusqu'à finalement attraper celui qu'il me faut. Je le cache bien proprement dans un sac dans lequel se trouve deux portefeuilles, des clés, de l'argent. De quoi tenir un peu. Il ne reste alors qu'à prendre un peu de chocolat que je récupère dans le frigo puis  je m'en vais de cette foutue maison. 14 ans que je suis né et je ne suis même pas sorti de cette maison une dizaine de fois.
Alors, qui parlait d'une chance ?





Derrière l'écran

✘ Prénom : Kael
✘ Age : 20
✘ Comment as tu connu le forum ? Partenariat o/
✘ Double compte ? Nope !
✘ Ta présence sur le fo' : variable flap
✘ Le mot de passe ? :  Je mange le code #Fuji
✘ Un petit commentaire : Want some LOVE ?

©Riva pour Ariesten




Dernière édition par Chara le Mar 26 Jan - 21:53, édité 14 fois
rang Etsujiro

Description
Avatar: Shin Koganei
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 23
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Date d'inscription : 28/11/2015
Age : 21


 It's me Chara

 :: Autres
1) C'est fait ~~

2) On avisera par la suite, si bien sur il y en a une ! ^-^

3) De plus, comme il est marqué dans la description des groupes : "De même, ils gardent l'ancienne race qu'ils avaient auparavant", donc oui il gardera son pouvoir. ^-^
Invité


 It's me Chara

 :: Autres
Fini d'écrire o/
Dérivé

Description
Avatar: The Legend of Zelda - Link
Pouvoir/Hybridité: Loup
Âge: 19 ans.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 364
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22


 It's me Chara

 :: Autres
heya, kiddo.  
let's just get to the point.
:bad time incoming:

sanns

Yeeeeeey, toujours happy de te recroiser sur les forums, tu le sais ça. Ça fait vraiment plaisir. ♥ ( en plus de me donner envie de jouer Frisk comme j'ai pu te le dire, gnéhéhéhé.)

Pour ton pouvoir, on en avait déjà parlé. Je le trouve très intéressant et tu as réussis à en faire quelque chose... D'original. Chara est un 'enfant perturbé', ce qui est TOUT A FAIT compréhensible en voyant son histoire bien lourde, morbide. J'ai particulièrement apprécié l'introduction du 'pouvoir' vers la fin de l'histoire. Ton écriture est impeccable, te connaissant bien je n'aurais jamais rien à redire là dessus de toute façon.

Je me répète encore mais... Un personnage très très intéressant. J'ai vraiment hâte de le voir se développer inrp.

Je valide sans plus tarder, buddy, chum, pal.
 
It's me Chara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DIE CHARA DIE
» Zdeno Chara
» L'Équipe Staal s'impose
» 8 mars
» price et thomas ce son battus loll

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Autres-
Sauter vers: