Invité


 definitely not straight ; finie ☆

 :: Autres
Stacy Hopwel


✩ Nom : hopwel
✩ Prénom(s) : stacy


✩  âge : 19 ans (12/10)
✩ Orientation sexuelle : homo


✩ Métier : fleuriste
✩ Groupe : ombre


✩ CV : risa taneda
✩ Avatar : nozomi tojo - love live
Caractère

Il y a deux types de personnes: ceux qui adorent Stacy et ceux qui la détestent. Stacy c'est quitte ou double parce que Stacy est horriblement chiante. Elle est gentille, hein! Mais elle est quand même chiante. C'est une véritable pot de colle et jamais elle ne vous lâchera parce qu'elle vous aime beaucoup. Elle est comme ça Stacy, elle ne veut pas vous laisser seul parce qu'elle se prend pour votre maman et a peur que vous vous fassiez du mal lors de son absence. Stacy n'aime pas qu'on s'en prenne à son entourage parce que c'est comme si vous la blessiez aussi: elle fait preuve d'une grande empathie qui la fait pleurer très rapidement et pour aucune raison valable. Pourtant, elle respire la joie de vivre, Stacy. Elle adore vivre et apprécie toutes les petites choses de la vie, ce qui la rend un peu niaise quand même, même si on l'aime comme ça aussi. Elle est très attachante de par sa gentillesse et son empathie.

Stacy, c'est aussi une grande gamine, elle arrive à s'amuser avec un rien et s'excite en voyant même juste un chat, à qui elle n'hésitera pas à lancer une petite conversation complètement incompréhensible, avec seulement quelques ”Miaw~ miaw~” presque chantés. Elle adore les animaux et même si elle adore les chats, elle a une légère préférence pour les chiens parce qu'ils sont tout aussi excité qu'elle et ça, elle aime bien. Elle peut passer des journées entières avec eux tant elle s'amuse. Du coup, elle est un peu triste de ne pas pouvoir en prendre un parce qu'elle vit en appartement; elle a quand même un lapin tout blanc qu'elle a appelé Boule de Neige parce qu'elle est très originale.

Et on ne dirait pas comme ça mais Stacy est assez romantique! Les couchers de soleils, les musiques niaises chiantes et parlant d'amour niais, elle aime bien, les soirées en tête à tête. Mais ça ne l'empêche pas de s'amuser avec ce qu'elle aime le plus: les filles. Petites, grandes, poitrine plate ou généreuse, cheveux longs ou courts, yeux clairs ou foncé, Stacy les aime toutes! Chaque jour, Stacy remercie les Dieux d'avoir créé les filles tellement elles sont mignonnes et—! Elle aime tout ce qui existe dans les filles et sérieusement. C'est très important, les filles! ... qu'elle vous répétera toute la journée, c'est presque flippant et la rend encore plus chiante et détestable—et pourtant.

Ce n'est pas la seule chose que Stacy adore; il y a aussi les friandises et les pâtisseries. Elle est assez difficile quand il en vient à la nourriture mais elle aime beaucoup trop les choses sucrées et c'est presque à s'en demander  comment est-ce qu'elle fait pour garder la ligne. Beaucoup disent que ”toute la graisse part dans les seins!”. Elle adore les tartes au chocolat et à la pomme et la nourriture est une des nombreuses raisons quant à pourquoi elle n'arrive pas à gérer correctement son argent. Elle finit toujours en galère en fin de mois et c'est seulement à ce moment-là qu'elle décide de se calmer un peu.

En revanche, elle a beau être gentille, niaise et tout ce qui va avec, s'il y a bien quelque chose qu'elle ne supporte pas, c'est le sang et le gore. Elle n'arrive même pas à en parler et la simple mention du mot ”sang” arrive, au mieux, à la faire pleurer, au pire, à lui faire faire une crise de panique (parfois même elle en vomit et ce n'est pas très classe pour quelqu'un comme elle) et ce n'est pas vraiment sa faute, elle fait de son mieux pour essayer de faire comme si ça ne la gênait pas mais c'est plus fort qu'elle, elle est vraiment traumatisée et se débarrasser de cet événement est impossible, malgré tous les efforts qu'elle fait depuis deux ans. Elle en a vraiment honte et essaie de le cacher, c'est bien la seule chose dont elle a honte, à vrai dire. C'est sa seule vraie ”faiblesse”, c'est la seule chose qui arrive à changer Stacy.
Spécial

1m70 pour 62 kilos, elle ne sait pas gérer son argent et galère un peu en fin de mois donc. son appartemment est ce qu'on appelle un bordel organisé: on ne s'y retrouve pas mais elle sait exactement où se trouve telle ou telle chose. lorsqu'elle ment, elle rit nerveusement. on dirait pas comme ça mais elle a une sacré bonne mémoire! par contre elle a du mal avec les dates. son péché mignon est la tarte à la pomme (et les filles). elle a une peur phobique du sang & du gore. elle est gauchère.
Histoire

▬ Dis Stacy, pourquoi est-ce que maman et papa se disputent encore?
▬ Pour rien, pour rien...


Tes parents se crient dessus parce que encore une fois, leur porte-monnaie est vide: comment vont-ils faire pour payer le loyer de ce mois-ci? Mais tu n'oses pas le dire à tes deux petits frères parce qu'ils sont petits et que tu ne veux pas qu'ils aient peur de ça. Tu les gâtes du mieux que tu peux, pour qu'ils pensent que tout va bien—sauf que toi, tu te retrouves avec seulement deux t-shirts, un jean et une paire de chaussure qui commence à t'aller trop petit. Mais tu préfères ça plutôt que de voir tes deux frères pleurer sans que tu puisses y faire quoi que ce soit.

Ta famille est assez pauvre et malgré tous les efforts que tes parents font, ils n'arrivent visiblement pas à remonter la pente et tu ne peux pas y faire grand chose parce que tu n'as que huit ans. Et comme tu n'as que deux t-shirts et qu'on ne voyait pratiquement que ça, les élèves de ton école se sont rapidement mis à se moquer de toi. Tu ne faisais que rire nerveusement parce que tu ne pouvais pas leur expliquer—puis ils avaient déjà compris, en quelque sorte. Et parce que tout le monde se moquait de toi, finalement, tu n'arrivais pas à te faire des amis et restais dans ton coin, en attendant. En attendant quelque chose qui changerait ta vie.

Et cette chose qui arriva et changea ta vie, c'est les filles. Tu ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé mais avec le temps tu as appris à préférer les filles aux garçons. Au début tu t'es juste dit que c'était parce que c'était toujours les garçons qui se moquaient de toi et que les filles t'ignoraient pour ne pas être un ”intrus” dans la classe, puis après réflexion tu t'es dit que c'était autre chose, sans que tu arrives à expliquer ce que c'était. Et tu te dis que ça serait bien de le dire à ta famille juste pour ne pas avoir à le cacher–surtout parce que tu ne sais pas mentir.

▬ Tu me dégoûtes!
▬ H-Hein?


Tu te prends une gifle de la part de ton père, visiblement répugné par ta personne. « A-Ah bon... » Alors tu ne l'as pas dit à tes petits frères qui avaient tout de même dix ans désormais.

Malgré la réaction de ton père, ça ne t'empêcha pas d'avoir une petite amie au lycée—Emily. Vous vous aimiez énormément et c'est sa rencontre qui a véritablement changé ta vie. Ton cœur battait à cent à l'heure quand tu la voyais, c'était bizarre mais agréable à la fois. Tu l'aimais à la folie et tu ne faisais que lui répéter chaque jour. Chaque jour jusqu'à ta dernière année de lycée, à dix-sept ans.

C'était bizarre, comme jour. Un mardi. Tu rentrais tranquillement de cours, toute souriante sans réelle raison: depuis ce matin, tu sentais que tu allais passer une très bonne journée. C'était un jour comme ça, où tu te réveilles de bonne humeur sans savoir pourquoi. Tu t'étires un peu, tu n'as jamais été fan des mardis pourtant, peut-être parce qu'il y a toutes les matières que tu détestes qui se succèdent. Tu as quand même réussi à être de bonne humeur toute la journée. Là, tu vas rentrer chez toi, discuter avec tes deux petits frères et finir tranquillement ta petite journée, comme d'habitude. Tu soupires pourtant en pensant à tes parents, espérant qu'ils aient réussi à trouver un emploi stable: tu aimes bien travailler en tant que serveuse mais ça t'empêche de passer du temps avec Emily.

Tu approches une petite ruelle où tu entends des bruits un peu suspect, sans vraiment savoir ce que c'est. Curieuse que tu es, tu jettes un coup d'œil et voit un de tes camarades de classe, Alex, un couteau en main et ses mains pleines de sang. À côté de lui, tu arrives à percevoir une fille, probablement de votre âge, vidée de son sang et ses tripes à l'air. Tu sursautes et regardes silencieusement Alex. Lorsqu'il se retourne et qu'il te voit, il sursaute à son tour, surpris de te voir toi ici.

▬ Euh—C'est pas ce que tu crois, je te promets, elle l'a cherché—

Tu es incapable de répondre quoi que ce soit, horrifiée par le cadavre de la jeune fille et son visage figé et grimaçant de peur. Tu recules un peu pour ne pas qu'il te tue à ton tour. Maintenant que tu y penses, il a toujours été bizarre, Alex, mais à ce point-là—? Qu'est-ce qu'il va te faire? Il s'avance lentement vers toi alors que toi tu ne peux pas dépasser le trottoir pour éviter de te faire écraser mais quel est le meilleur finalement?—Le moins pire, plutôt? Mourir tuée par un camarade de classe ou mourir percutée?

▬ J-Je dirai rien, je te le promets, j'oublierai tout—
▬ Qui me dit que tu ne mens pas?
▬ P-Pitié, je veux pas mourir—


Il s'avance lentement, lentement, et tu hésites à te lancer sur la route. Ce temps d'hésitation permettra à Alex de t'attraper et de couvrir tes lèvres avec sa main gauche pour ne pas que tu hurles à l'aide. Tu tentes de te débattre mais face à un garçon, ton pauvre corps d'adolescente mal nourrie ne fait pas le poids. Il t'emporte à ton tour vers la ruelle où se trouve le cadavre de l'autre fille et te jette presque sur elle. Son corps se refroidissant lentement, ses vêtements empli de sang tachant les tiens. Tu essaies de t'enfuir ou juste de mordre les doigts de ton camarade pour pouvoir crier à l'aide mais tu n'as pas le temps de tenter quoi que ce soit que tu sens la lame d'Alex transpercer ton ventre.

bonjour stacy se fait violemment tuer:
 


Tu te réveilles peu de temps après dans un sursaut et te mets à pleurer parce que c'était vraiment trop effrayant ce qu'il vient de se passer. Tu te précipites chez toi en essuyant tes larmes et lorsque tu rentres chez toi, tu vois tes parents te jeter un regard noir. Tu penches la tête en confusion, les yeux rougis par les larmes. Ton père sort le couteau de cuisine avec lequel tu t'es coupé en cuisinant et le pointe vers toi.

▬ Cassez-vous de chez moi, je suis armé!
▬ P-Papa...?
▬ Cassez-vous!


Par peur, tu ”te casses” de chez toi et cherche ensuite une croix sur ton poignet belle et bien présente. « Non... Pas possible... » Tu sors ton portable et cours chez Emily, parce qu'elle n'a pas pu t'oublier toi, vous vous aimez tellement! Lorsque tu arrives devant son immeuble, tu l'appelles pour qu'elle puisse t'ouvrir.

▬ Emily!
▬ Um—oui...?
▬ C'est Stacy, tu te souviens? Tu peux m'ouvrir s'il te plait? Il faut que je te montre quelque chose!
▬ Euh... Stacy? Désolée, je connais personne qui s'appelle Stacy.
▬ Quoi? Non! Je suis ta petite amie! Ça fait bientôt trois ans qu'on sort ensemble!
▬ Euh... Non?


Tu fonds en larmes parce que si même elle t'oublie, c'est la fin du monde—elle n'a pas pu t'oublier, vous vous aimez tellement...!

▬ S'il te plait, Emily...

Elle raccroche et tu continues de pleurer parce que maintenant, tu es seule et tu ne sais pas quoi faire.

Tu te dis que maintenant que tu ne peux plus aller à l'école et que plus personne ne se souvient de toi, il va falloir que tu te débrouilles toute seule, à seulement dix-sept ans. Ton travail de serveuse passant à la trappe aussi, tu n'avais ni toit ni travail alors tu ne pouvais pas faire grand chose si ce n'est errer les rues quelques mois.

Peu après tes dix-huit ans, tu arrives à trouver un garçon assez gentil pour pouvoir te donner un petit travail en tant que fleuriste. Il t'a dit qu'il pensait que ce travail t'irait bien sans que tu comprennes pourquoi. Et tu as mis un très long moment avant d'enregistrer tous les types de plantes, leurs caractéristiques, comment il faut s'en occuper... Et malgré ça, tu aimes bien ce petit métier de fleuriste, l'odeur du magasin, les clients, le langage des fleurs! À chaque fois que tu tends un bouquet à quelqu'un, la personne peut remarquer la croix sur ton poignet et se force à sourire en la voyant, ta tâche de renaissance. Mais toi, tu t'en fiches, tu aimes bien la petite vie que tu mènes.
Derrière l'écran

✘ Prénom : eliss
✘ Age : 15 ans (je suis désolé)(promis je suis pas méchant)
✘ Comment as tu connu le forum ? cc je suis le Fonda de kagepro - aussi incroyable que cela puisse paraître ohohoh -
✘ Double compte ? nyahaha
✘ Ta présence sur le fo' : le weekend, les vacances et les heures de trou lol
✘ Le mot de passe ? : Je mange le code #Fuji
✘ Un petit commentaire : je ramène mon caca aussi et 10/10 seiyuus aussi j'ai probablement fait une connerie à un moment ou un autre et je m'en excuse platement [tuez-moi]

©Riva pour Ariesten


Invité


 definitely not straight ; finie ☆

 :: Autres
OH UNE FLEURISTE
J'aime beaucoup Stacy et je te wink wonk très fort pour un lien parce que Stacy et Arya = collègues, voilà bye. :srs:
Humain à don

Description
Avatar: Tsurumaru Kuninaga
Pouvoir/Hybridité: Reine du vent
Âge: 17 ans
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 296
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 17


 definitely not straight ; finie ☆

 :: Autres
Bonsoir et bienvenue !
Tout d'abord je ne m'attendais pas à une fiche aussi trash. Oh god, c'était violent et triste en même temps ! Mais franchement, je ne vais pas te mentir je n'aime pas par habitude la manière d'écrire à la deuxième personne mais là avec toi, j'ai adoré ! C'était tellement bien, beau, bla bla. J'ADORE. mexica

Sur ce je te valide ma belle !

_________________



Citation :
Droits de modération donnés à Ragnar le batard par Fuji la tapette


Spoiler:
 
 
definitely not straight ; finie ☆
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Straight Edge's Locker Room
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Autres-
Sauter vers: