Terrien

Description
Avatar: Ai Enma.
Pouvoir/Hybridité: Je vois tes pires cauchemars, et je les crée, tu veux essayer ? ~
Âge: 18 ans, mais encore un peu petite dans ma tête.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2017


 Pourquoi étudier, franchement ? [ Endid Layihe]

 :: Ville :: L'École
Bon, Loki et l'éducation, ça a jamais été complémentaires. Quand bien même il y aurait eu des écoles sur terre, ses parents n'auraient jamais eu assez d'argent pour la payer à tous les enfants de la famille. Ils leur apprirent quand même le principal : compter jusque cent, en cas d'achat à faire, d'inventaire, ou pour informer du butin volé aujourd'hui. Elle connait aussi son alphabet - merci Tristan, l'intellectuel de la famille qui avait chopé des livres on ne sait trop où - mais l'arrivée du gang dans son village n'avait pas permis à la petite Loki se mettre en application cet alphabet. Vael a bien essayé, depuis le temps et curieux comme il l'était, mais ne sachant pas lire donc, la terrienne n'avait jamais trouvé l'intérêt d'ouvrir un livre pour en découvrir ce qu'il cachait. Elle trouvait ça trop ennuyant, de devoir se poser, et devoir écouter ce que chaque lettre formait comme son, en présence d'une seconde voire d'une troisième. À quoi bon ? Elle s'était toujours débrouillée avec ses faibles connaissances, sans s'en plaindre, même dans ce nouveau monde. Néanmoins, à force de persévérance, elle accepta. Oui oui, Loki capitula et accepta d'aller à l'école, histoire d'en apprendre plus, au moins les bases. M'enfin, elle se demandait seulement pourquoi elle faisait ça et comment ils allaient payer l'établissement. La jeune femme se rassurait en de disant qu'elle n'aurait qu'à voler ce qu'elle trouvait dans cette petite école, ou elle pouvait détrousser les élèves aussi. Oh, ce n'était pas ça qui allait l'empêchait de dormir la nuit. Puis les gosses de riches merci bien, ils avaient qu'à partager un peu avec elle, au moins elle les volerait pas contre leur gré. Le seul hic, dans cette histoire, était son don, toujours imprévisible. Il pouvait la faire décrocher complètement de la leçon, voire l'obliger à fuir pour ne blesser personne ou juste se cacher de ses hallucinations. Pas facile tous les jours, d'ignorer des cadavres derrière le professeur en faisant comme si de rien n'était.

Les débuts furent difficiles, très difficiles - comment une fille de dix-huit ans pouvaient connaître aussi peu de choses ? - elle n'écoutait pas vraiment, dessinait sur le carnet qu'elle avait. Déjà qu'on avait dû lui rappeler comment tenir un crayon... Son savoir était juste caché autre part, comme différentes façons de se jouer de quelqu'un pour le voler, les zones mortelles d'un être afin de le mettre hors d'état de nuire le plus rapidement possible. Mais aussi comment tricher aux jeux, de nouveau merci Tristan, où Loki s'était révélée plutôt douée les cartes en mains. Arnaquer, voler, survivre, c'était ça son savoir, lire, écrire... c'était pas la même chose.  
Déjà peu du genre à parler et à s'ouvrir au monde habituellement, elle n'allait pas se mettre soudainement à causer à tous les élèves qu'elle pouvait croiser en arrivant ou en partant d'ici. A son âge, elle aurait dû être une des plus grandes de cette école, elle l'était d'ailleurs, mais pas vraiment au niveau des classes. Loki atteignait le CE1 avec difficulté et sans se l'avouer, elle avait plutôt honte en voyant les regards surpris de ceux qu'elle croisait. Dans ces moments, elle se rendait compte de cette éducation qui lui manquait, et elle sentait le poids de son passé lui peser sur les épaules. Y-avait-il beaucoup de terriens qui essayaient de rattraper de telles lacunes ? Loki aurait aimé se sentir moins seule, donc croiser d'autres de son espèce, mais ce n'était pas le cas. Il n'y avait que des adolescents d'Ariesten, qui la fixaient avec ce regard où étaient jumelées la surprise et la méfiance de la voir entrer dans les locaux des plus petits. Oui, c'est sûr qu'elle pouvait se mettre à tout moment à bouffer les gamins sans aucune pitié. Oh, Loki avait un minimum d'humanité quand même, peut-être même plus que certains terriens qu'on pouvait croiser dans les rues. Sa venue ici n'était pas une preuve de sa rédemption ? Elle essayait - surtout pour faire plaisir à Vael en fait - mais ce qu'elle achevait était rarement concluant parce que, au fond, Loki n'était pas douée pour ça, qu'importe qu'elle le fasse avec tout son coeur ou du mieux qu'elle le pouvait. Elle n'était pas de ce monde, et elle ne le serait jamais. Les études n'étaient pas pour elle, Dieu que non, elle aurait dû rester à moisir dans sa goêle, mais un caprice du destin l'en avait sortie, et la voilà... Ici.
Tête baissée, le pas rapide mais pourtant d'une discrétion apeurante, Loki traversa les vides couloirs de cette école. Il n'était plus très tôt, ses "cours" se déroulaient après ceux des autres (elle n'aurait jamais accepté dans le cas contraire) et elle évitait sagement de croiser les regards des femmes de ménage, ou des autres enseignants. Elle était crispée, comme toujours dans les situations où elle pouvait rencontrer des... humains. La petite terrienne ne se sentait en sécurité que chez elle, dans la forêt, même si l'école ne devait pas les mettre ainsi sur les nerfs... C'était sûrement un effet secondaire de la seconde Loki : toujours sur les nerfs, prête à être piquée par quelque chose, qu'une bête sauvage lui tombe dessus.
La jeune femme traversa le premier secteur, descendit les escaliers, arrivant maintenant au rez-de-chaussée. Elle fut tétanisée en constatant qu'ils restaient encore du monde dans les couloirs. Il était quelle heure ? C'était possible qu'elle soit sortie en avance ? Cette journée avait été donc été si catastrophique ? Elle déglutit, baissa de nouveau les yeux et pinça les lèvres, les sourcils froncés par la contrariété. En fait, il y avait carrément du monde, parce qu'ils y avaient beaucoup beaucoup de personnes dans ces couloirs. Lorsqu'elle tapait trop forts sur les nerfs du professeur, qu'elle le poussait à bout ou qu'il s'apercevait qu'il n'obtiendrait rien d'elle aujourd'hui, il avait tendance à écourter les séances. Or, celle là s'était avérée très très courte au point que même les élèves les plus tardifs étaient toujours là. Mauvaise chose, très mauvaise chose. Tout en continuant de longer les murs pour éviter la foule, Loki dut piler net pour éviter une porte qui s'était ouverte juste devant son nez. Les deux mains sur le bois de la porte, elle montra sa surprise en passant sa tête sur côté.

- Wooow ! Me tue pas avec ta porte je t'ai rien fait !

Du même coup elle dévisagea la personne en question. Pas du genre à laisser un silence s'installer, ni même à laisser l'élève répondre, Loki remonta ses lèvres en une moue dérangée.

- Normalement on s'excuse quand on assomme quelqu'un avec une porte, commenta-t-elle en plus. Même si je suppose que ça doit être assez courant dans une... école.

Ceci dit, si elle avait été dans cette situation, Loki se serait enfuie sans demander son reste au lieu de s'excuser. Ce qu'elle se retenait de faire en ce moment même, même dans sa situation.
Hybride

Description
Avatar: Judahl Key
Pouvoir/Hybridité: Chat
Âge: 17
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 17


 Pourquoi étudier, franchement ? [ Endid Layihe]

 :: Ville :: L'École

Pourquoi étudier, franchement ?


C’était la fin de l’après-midi, et comme tous les jours j’avais ce satané cours de math. Durant ce cours j’avais pour habitude soit de dessiner, soit de rêver. Mais cette journée différait un peu de normalement, je m’étais penché sur mon passé. J’ai repensé à la chance que j’avais, être accueillie par un orphelinat, dans mon plus jeune âge ce n’était pas donné à tout le monde. Bien sûr tout ceci avait un prix rien n’étaient gratuits dans ce magnifique monde. J’étais couvert de dettes pour mon futur proche car, je me rapprochais peu à peu de ma dix-huitième année dans cette vie.
J’étais emprisonné dans mes douces pensées jusqu’au moment où, le prof tapa brutalement la table où je m’étais assoupis. Il s’écria avec une voix froide et emplit de colère ‘’Alors comme ça après avoir dessiné, parler aux autres élèves voici maintenant que tu dors ! Tu resteras dix minutes de plus à la fin du cours pour tout nettoyer.’’. Moi qui étais à moitié éveillé hocha la tête suivie d’un.

‘’Oui monsieur, bien reçus !’’

Bien sûr tous mes camarades ricanaient et s’affolaient. J’aime beaucoup les humains car dans la majorité des cas ils sont stupides et simples.
Mais bon j’en avais réellement marre du lycée, et je n’étais pas mécontent que ce soit ma dernière année. Ma meilleure période reste la primaire. Tout le monde était si content et avait la même philosophie que moi, la vie est rose et belle. Et oui la primaire était la période où on était finalement les plus libre de toute sa vie car après on rentre dans le cycle de la répétition, même si j’adorais ce cercle.

La cloche sonnait la fin des cours. Tous les élèves de ma classe étaient heureux et le brouhaha habituel s’installa. Les élèves sortaient de la classe, je fis de même.
Mais au moment où j’approchais dangereusement de la porte, on me serra fortement le poignet et mon hélant se brisa. C’était bien évidemment le professeur de mathématiques qui éleva le ton pour dire ‘’Alors tu comptais aller ou Endid ? Tu n’as pas encore fait ce que je t’ai demandé… ALORS RETOURNE AU BOULOT !!!!!!!’’ Mes sensibles tympans de chats étaient actuellement en état de choc. J’étais un peu sonné mais répondis.

‘’Oui excusez-moi monsieur, je vais faire ça tout de suite.’’

Je pris le ballais pour nettoyer chaque petit recoin de la pièce. J’étais habitué à ce genre de tâche, c’était courant à l’orphelinat.

Quelques minutes étaient passées, et j’avais enfin fini cette tâche. Le professeur me fit signe de partir. J’ouvris la porte et c’est bon j’étais enfin délivré de ce cours de math.
Je n’avais pas envie qu’on me dérange aujourd’hui. Ainsi je déposais mes affaires toujours au même endroit, lassant mon sac et mes cours en sécurité et hors d’atteinte des élèves.
Je regardais à droite et à gauche pour voir si personne n’était là pour me voir me transformer puis en quelques secondes le tour était joué. J’étais un maudis chat noir, aux yeux vert émeraude. Et oui c’était ma fameuse technique pour me fondre dans la foule. Même si je détestais ma forme totale de félin, elle m’était bien utile tout de même.

Je me déplaçais de couloir en couloir, traversant de nombreuses personnes trop bruyante et ennuyante pour y prêter attention, quand tout à coup une fille. Oui une fille attira mon regard de chaton. Elle avait l’air différente des autres avec ses yeux rouges peu communs, il faut se l’avouer. Mais sa différente était surtout notable par ses déplacements. Elle longeait les murs en esquivant tout regard avec autrui. Je décidais donc de la suivre en restant le plus silencieux possible.
Je voulais vraiment en savoir plus sur elle.

Au bout de quelques minutes, elle a eu un léger problème avec une personne ayant ouvert une porte. Elle avait l’air furieuse. Elle m’intriguait de plus en plus !    


Qui est donc cette personne
RP - Loki/Endid
 
Pourquoi étudier, franchement ? [ Endid Layihe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti et sn rôle dans l’histoire de la Libye
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Ville :: L'École-
Sauter vers: