Humain à don

Description
Avatar: Pocahontas
Pouvoir/Hybridité: Communication animale par télépathie
Âge: 22 ans
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 22


 Laisse moi t'aider [PV William]

 :: Alentours :: La Plaine

ft. William Caan

C'était une belle journée ensoleillée et surtout, c'est mon jour de repos. J'ais eu une semaine bien chargée, le cabinet commence à se faire une petite réputation. Une réputation que je dois surtout à mon don, je ne crois pas avoir rencontré une autre personne capable de comprendre les émotions animales et ça me fait me sentir un peu exceptionnelle. Le soleil darde ses rayons sur le sol du salon et même si il est à peine 10 heures du matin, on sent déjà que la journée sera chaude. Assise sur mon canapé je réfléchie aux activités qui s'offrent à moi par une si belle journée. Les choix sont limités, je passe tout mon temps au cabinet et à part mes clients, mes parents et ma petite chatte, je ne vois personne, ça pourrait paraître triste mais j'aime ma vie comme ça. Je m'étire un instant avec un sourire rêveur, j'ai envie de prendre l'air, ça fait des semaines que je ne suis pas allée ailleurs que dans mon cabinet et l'air frais me fera le plus grand bien. Je me lève avec empressement, enfile un short, un t-shirt et une pair de basket. En moins de 15 minutes je suis dehors et je cours à un rythme régulier en direction de la plaine. J'ai toujours cru en la philosophie de "un esprit sain, dans un corps sain", c'est la raison pour laquelle je m'applique à courir aussi souvent que possible. Mes pas m’entraînent assez rapidement sur un chemin de campagne qui traverse la plaine. J'aime cet endroit, on y trouve jamais de voitures, il n'y a que des champs à pertes de vue et on y croise rarement des promeneurs. Mais surtout, c'est un des endroits ou je peux trouver le plus d'animaux, entrent les vaches dans les champs et les petits rongeurs qui peuplent les hautes herbes, je suis plutôt gâtée. Il est vrai que j'ai une fâcheuse tendance à m'isoler de la société, mais j'ai toujours préféré la compagnie des animaux.

Je ralentie l'allure et me met à marcher tranquillement le long du chemin pour profiter des bruits qui m'entourent. Je remonte mes longs cheveux noir en queue de cheval pour laisser le vent rafraîchir ma nuque, avoir courut m'a donné encore plus chaud, mais c'est une sensation agréable. Je ferme les yeux un instant pour écouter toutes les émotions des animaux qui m'entourent, un don pareil est parfois bien gênant, dans le cabinet je ne ressens, la plus part du temps que la tristesse et la douleur des animaux que l'on m'amène. Mais dans la plaine je suis libérée de ces sentiments, les animaux y sont heureux. Bien qu'il m'arrive parfois d'en trouver des biens mal en point, dans ce cas je me fais un plaisir de m'en occuper. Je rouvre les yeux et longe un champ, il a l'air vide à vue d’œil et pourtant quelques mètres plus loin je distingue une silhouette animale s'agiter. Je suis trop loin pour ressentir la moindre chose venant de cette direction, mais mon instinct me dicte de me dépêcher d'y aller. Je cours aussi vite que je peux et m'arrête à deux mètres de l'animal, une panthère de perse. Je reconnais tout de suite l'animal, quand je faisais mon stage de dernière année j'ai eu l'occasion d'en soigner en zoo, bien que celle là ne soit pas immense, il y a des détails qui ne trompent pas. A son regard je devine tout de suite que c'est un hybride, il y a quelque chose de différent entre les vrais panthères et celui là. Je l'observe de loin, je ne veux pas le faire paniquer et en plus je n'ai pas vraiment l'habitude de m'occuper des hybrides, je ne sais même pas si je vais pouvoir lire ses émotions. Je m'approche doucement et observe le problème en penchant la tête sur le côté, il a une patte arrière emmêlée dans un fil barbelé, il a du vouloir sortir du champ en passant entre les fils et celui là n'étant pas tendu, il s'est accroché. J'ai eu beaucoup de cas similaire, des oreilles coupés, des museaux éraflés, c'est un accident récurent. J'observe sa patte,si il se débat de trop, le fil va se resserrer et pourrait causer des dommages à ses muscles. Je me laisse tomber à genoux et prudemment j'attrape sa petite tête entre mes mains, je suis prête à me faire mordre ça ne me pose aucun souci. Je le regarde dans les yeux avec attention, je ne suis pas encore tout à fait persuadé qu'il ne soit pas dangereux ou qu'il me comprenne alors je lui dis à la fois à voix haute et à la fois à l'aide d'images que je tente de lui transmette.

- Je suis Vétérinaire, je vais t'aider d'accord ? Arrête de te débattre tu vas empirer la chose...

Je me déplace vers sa patte, avec précaution je passe de l'autre côté de la barrière, déchirant légèrement mon t-shirt. Je m'accroupi près de sa patte et au bout de quelques secondes je tend la main vers les fils pour essayer de dégager sa patte rapidement. Je m'entaille la peau à plusieurs reprises, c'est douloureux mais j'ignore la chose, je veux le démêler avant tout,sans lui faire mal davantage.


Dernière édition par Asha Hope le Mer 7 Juin - 16:24, édité 2 fois
Hybride

Description
Avatar: Badou Nails
Pouvoir/Hybridité: Léopard Persan
Âge: 27 ans
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 15/02/2017
Age : 28


 Laisse moi t'aider [PV William]

 :: Alentours :: La Plaine
Will avait envie de dire que sa journée avait bien commencé. Levé avec le soleil à chasser quand la fin le prenait, c'était une vie tranquille que la sienne quand il sortait de la ville pour rester en format animal. Si d'ordinaire il préférait traverser les branchages et repérer des paysages depuis les hauteurs, il lui arrivait aussi de temps à autre de vouloir cavaler dans la plaine pour apprécier sa liberté.

C'était ce qu'il avait choisit de faire pour une fois. Il était sorti de la forêt assez tôt, après avoir terminé la chaire restant sur la carcasse du lièvre qu'il avait tué. Tranquillement, il était descendu de son perchoir en douceur et il s'était engouffré plus loin en direction de la plaine. L'atmosphère qui y régnait était toujours complètement différente de celle de son territoire. La faune y était plus "calme", les prédateurs s'y faisant plus rares. Les grands prédateurs y étaient d'ailleurs normalement absents parce qu'elle ne faisait pas partie de leur habitant naturel.

Très vite, William s'était élancé. Il avait fait tambouriner ses pattes sur le sol jusqu'à sa vitesse maximum. C'était un peu comme être en chasse d'une proie qui cherchait sans cesse à le distancer pour survivre à ses crocs, c'était exaltant. C'était dans ces conditions qu'il avait continué à galoper sous le coup de l'adrénaline. Malheureusement un instant d'inattention avait été suffisant pour transformer cette si belle journée en désastre.

Brutalement, une violente douleur s'était fait ressentir dans sa patte arrière gauche ainsi que dans son dos et sa hanche. Stoppé sur le coup tant par la surprise que par la souffrance, le fauve se retrouva rapidement empêtré dans le fil barbelé qui entourait apparemment un champ. Aussitôt par réflexe, il tenta de s'en extirper en tirant sur son membre postérieur. Malheureusement, comme il le se resserrer, la panique prit le dessus et sa claustrophobie pointa méchamment le bout de son museau. Il commençait doucement à hyperventiler quand une présence était soudainement apparue à ses côtés.

Si paniqué qu'il était, Will ne l'avait ni vue, ni sentie venir. Son œil unique s'était tourné vers la femme qui tentait d'entrer en communication avec lui. Il ne savait pas vraiment ce qu'elle lui disait, mais son aura calme l'avait au moins rassuré sur le fait qu'elle ne lui voulait pas de mal. Bien incapable de se calmer, il ne put que la fixer pour savoir ce qu'elle allait faire ensuite. Corps tendu, respiration saccadée, le léopard sa laissa faire, bien incapable de faire reprendre le dessus à son cerveau sur la terreur qui s'était emparée de lui. Ses oreilles et sa queue étaient constant mouvement, preuve de son état assez instable.
The day couldn't get any better.
Humain à don

Description
Avatar: Pocahontas
Pouvoir/Hybridité: Communication animale par télépathie
Âge: 22 ans
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 15/05/2017
Age : 22


 Laisse moi t'aider [PV William]

 :: Alentours :: La Plaine

ft. William Caan

Je tente de défaire ce sac de nœud qui entoure sa patte, le barbelé a bien entamé sa peau mais heureusement la plaie à l'air superficiel. Mes doigts s'accroche dans le fil coupant, c'est très douloureux et le sang commence à couler là ou le fil m'a entaillé la peau. La panthère est agitée, sa queue bat l'air frénétiquement et il me regarde avec un air qui ne laisse pas place à l'imagination. Si il me mord ou me met un coup de patte je ne serais pas étonnée une seconde. J'essais de continuer à diriger un flot de pensées apaisante tout en murmurant des paroles calmes, bien que je ne sache pas si il m'écoute, mais moi je me sens plus à l'aise. J'ai enlevé une bonne partie du fil, mais j'arrive à un moment un peu plus délicat, il semblerait que des petits bouts coupant soient crochetés dans la peau de l'animal. Je plisse les yeux en soupirant, sans instrument ça ne va pas être facile. Je caresse doucement la base de son dos pour tenter de le calmer encore, son poil est très doux et ce contacte me donne un peu de courage pour la suite.

Je le regarde en souriant et m'assoit en tailleur, le corps penché sur sa patte. Doucement j'essais de décrocher les fils de la peau, ce n'est pas facile et à mon avis, pour lui c'est douloureux. Lorsque sa patte me paraît assez dégagée je l'attrape délicatement et la lève pour faire passer le tas de fil. Je l'écarte et reporte mon attention sur la patte de la panthère, à première vu il n'y aura besoin que d'un peu de désinfectant, mais comme il y a pas mal de sang je ne vois pas encore très bien les dégâts. Je me lève et passe avec prudence sa patte de l'autre côté du champ avant d'escalader de nouveau les barrières. Je m'époussette et regarde avec un peu plus d'attention l'hybride. Je l'avais remarqué au premier coup d’œil, il est petit mais robuste. J'en tire donc naturellement la conclusion que c'est un jeune et peut être même un adolescent ?

Je m'accroupis pour me mettre à sa hauteur et attrape doucement sa tête pour regarder ses yeux, il a l'air d'avoir des réflexes et sa respiration me parait normal. Dans l'ensemble il est en très bonne santé. Je plisse les yeux en souriant et avec prudence je lui caresse le derrière d'une oreille. Je connais peu de choses sur les hybrides, à vrai dire je n'ai pas vraiment pris le temps de les étudier plus que ça et je n'en ai jamais eu en ami. Mais rien qu'en l'observant je devine que sa forme animal est exactement la même que celle des panthères que j'ai déjà vu. Mais pour la psychologie je n'en sais vraiment rien. Je me lève et m'éloigne un peu pour lui laisser de l'espace.

- Je ne sais vraiment pas si tu me comprends en fait... Mais ça va ? Tu vas pouvoir te retransformer ?

Vue de l'extérieur je dois avoir l'air d'une folle, mais bon je parle sans arrêt aux animaux alors je m'en fiche un peu. La question principal qui me taraude c'est si oui ou non il peut me comprendre.  
 
Laisse moi t'aider [PV William]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laisse moi t'aider - Feat Ariel
» • Elle est pour MOI ! • [PV]
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Laisse la force te guider [libre]
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Alentours :: La Plaine-
Sauter vers: