rang Etsujiro

Description
Avatar: Shin Koganei
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 23
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Date d'inscription : 28/11/2015
Age : 21


 Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ [Ft.Diosa]

 :: Ville :: La Place

「 Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ 」

Diosa  & Etsujiro  


Aujourd'hui était un jour spécial noté sur mon calendrier ! Nous étions le dernier jour de l'hiver, je détestais l'arrivée de l'été... Je me sentais tellement faible, une glace qui fondait au soleil, j'allais devenir une menthe à l'eau ! En hiver j'étais l'incarnation d'une reine des neiges battant dans sa magnifique robe de flocon et ses talons en glaces, mais à partir de maintenant je me sentirais comme une flaque... Triste vie n'est ce pas...?

Pour me réconforter de ma triste vie de futur flaque d'eau, je décidais d'allé à la patinoire aujourd'hui étant donné que c'était le dernier jour avant qu'elle ferme... Tout comme l'hiver d'ailleurs, même si je l'ai déjà mentionné précédemment. Il fallait que je conclus cette note en faisant acte de présence dans un de mes lieux préférés.

J'étais rentré chez moi pour déposer mon habit de travail pour me libérer de tout ce poids pour être libre comme l'air ! Je m'étirais un peu avant de prendre mon manteau et mon écharpe pour m'adapter à la soirée même si je n'en avais pas besoin honnêtement mais j'évitais d'attirer les regards... On ne sait jamais sur qui on va tomber en sortant dans la rue ou même en passant une porte sur Ariesten, surtout depuis l'arrivée des Terriens. Heureusement les informations et les structures scolaires font de la campagne d'information pour avertir toutes les personnes... Il fallait éviter le pire avec ce genre de protagoniste... Cependant était-ce la bonne solution d'agir ainsi ? Pourquoi ne pas les aider ?

J'arrivais au lieu en question avec un sourire au lèvre, j'avais des étoiles dans les yeux, à vrai dire le lieu était tellement... Beau. Les lumières couronnaient toute la plaque de glace, les rires des enfants et des adultes servaient de musiques pour accompagner le tout, j'avais l'impression d’assister à un balle. J'en profitais pour enfiler mes patins en quatrièmes vitesse avant de me retrouver sur la piste avec le visage remplit de joie. Sentir l'élément que tu maîtrises glisser sur tes pieds en sentant le vent caresser ton visage, oui c'était ma vie. Être enseignant aussi cependant j'adorais la glace et cela, personne ne pourrait me l'enlever à moins de me tuer.

"Cela manque de neige je trouve..."

Terminais-je avant de claquer dans mes mains pour faire apparaître de la neige pour rendre ce moment magique, l'entourage me regardait avec des étoiles en me remerciant de rendre ce moment inoubliable.


sous-titre



Petit message HRP:
 
Humain

Description
Avatar: Fire keeper - Dark Souls
Pouvoir/Hybridité:
Âge:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 25/03/2017


 Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ [Ft.Diosa]

 :: Ville :: La Place
Dansons sur la patinoire pour le dernier jour
Diosa & Etsujiro

Praesidium's Mind:

Chaleur. C'est bien le mot pour désigner ce qui se ressent à l'extérieur en ce moment. Tout le monde commence à sortir des vestes légères et des vêtements de printemps. L'Hiver dit son au revoir, aujourd'hui. Tout le monde a le sourire face à ses adieux. Tu ne comprends pas pourquoi c'est le cas mais ça l'est. Toi, tu aimes bien le froid. Te dire qu'à l'extérieur il fait froid pendant que tu es au chaud sous ta couette de journal, ça te réconforte. Tu as besoin d'un rien pour aller bien. Malheureusement... Aujourd'hui, le sourire n'est pas de mise. Tu sembles morose. Qu'est-ce qui ne va pas ?  À quoi penses-tu ? L'ennui, c'est ça ? Tu t'ennuies ici, oui. Tu n'as rien à faire de la journée, tu ne vois que les deux chatons avec qui tu partages ta nourriture, c'est tout. Plus il fait chaud, plus ils sont présents. Normalement ils viennent avec rien et repartent le ventre plein mais  aujourd'hui, ils viennent avec une petite feuille. Une publicité pour la « Patinoire ». Tu ne sais pas ce que c'est mais la glace sur l'affiche te laisse à penser que c'est ici que l'Hiver se cache.

Naïvement, tu penses que l'hiver peut se cacher là durant toute une année, en attendant son heure de gloire. Le froid, la neige et la glace se réfugient là-bas pour hiberner. Tu souris rien qu'en y pensant. Je trouve ça irrationnel ; Comment toute une saison peut tenir dans une pièce ? Mhm.. Mais... C'est la première fois de la journée que tu as le sourire et le brisé me déchirerait le cœur. Tu appelles cet endroit l'Hiver emprisonné. Tu as le chic pour transformer un mot banal en une quelconque poésie. Ton expression maussade se transforme soudain en joie. Tu veux aller voir cela de tes yeux, c'est le dernier jour que la patinoire est ouverte et tu veux rendre hommage au froid !

Diosa - « Partons à l'aventure, Praesidium ! »

Aujourd'hui, le temps est clément. Pour la première fois, tu hésites pas à enlever ton masque... Bien que pour le remettre deux secondes après tu ne cesses de l'enlever. Comme si tu voulais te défier à un jeu. Qui tiendra le plus longtemps à la lumière ? Je ne vais pas mentir, je pense que tu n'y arriveras pas. C'est simple à remarquer rien qu'à ta grimace que tu fais lorsque tu marches. Tu ne sais même pas où tu te diriges mais comme d'habitude, c'est toujours en te perdant que tu trouves là où tu dois y aller. Sur ton chemin, tu croises de tout type de commerce. Tu voudrais faire un tour dans tout les magasins mais ta curiosité te faire rester sur le chemin de l'Hiver Emprisonné.

À force de marcher, tu tombes nez-à-nez avec la façade du temple... Enfin.. De la patinoire. Continuant tes « coucou » / « je ne suis plus là » avec ton masque, tu arrives à apercevoir une facade blanche accompagné d'une immense vitre où on peut apercevoir les gens rirent et danser sur la glace. Têtue, tu penses que tout ceci est un irrespect envers l'hivers. Marcher dessus le ridiculise, après tout, pas vrai ? Tu fonces tête baisser en cognant ton masque à travers le couloir. Jusqu'à en arriver sur la glace, sans protection. Sans rien. Bien que le propriétaire du lieu te demande gentiment de revenir sur la terre ferme, tu refuses. Tu veux crier au monde que c'est « pas gentil » de faire du mal à l'Hiver. Tu t'apprêtes à dire aux gens leur tort mais la neige te coupe. Ce n'était pas comme à la fête de la musique, avec Marshall. C'était différent. Cette pluie était légère et froide. C'était la même chose que sur les photos promotionnels de l'hiver, une pluie de glaçons. Ce n'était pas les larmes des gens, non. C'était plus beau. Tu enlèves ton masque, la lumière n'est pas forte ici, après tout. Tu en oublies d'ailleurs ce que tu voulais dire. Le monde avait la tête rivée sur celle d'un jeune homme brun. C'était celui qui faisait arriver la neige. Tu imagines alors que l'Hiver lui-même c'est lui. Cet homme est une saison. On aura tout vu avec toi, Diosa. Tu veux vraiment pas réfléchir à deux fois avant de penser quelque chose de la sorte ?

Tu veux t'approcher et lui dire que « durant qu'il était là, l'hiver, tu étais vraiment heureuse » et tu voulais lui remercier d'avoir été là pour ton nouveau départ. Tu te lèves et tu glisses de nouveau, sur tes piètres chaussures non-adaptées à ce lieu, tu tentes de l'approcher. Si ce n'était pas sur tes pieds alors ce serait comme les petits chatons le font. À 4 pattes. Le monde, tantôt regardant ce garçon commence à te regarder bizarrement. Comme si tu étais un clown. Pourtant, tu voulais bien faire. Ces moqueries, elles sont blessantes mais tu ne comprends pas.
Tu restes regarder cet homme, ton objectif à vrai dire. Ton masque de fer sous le bras, tu te ridiculises un peu plus en parlant dans le vide. « Monsieur l'hiver, Monsieur l'hiver » que tu dis.  Tu ne t'es vraiment pas renseigné sur ce monde. Tu ne sais pas qu'il y a des « races » différentes, ici. Tu continues ta petite route bien que le froid commence à t'en glacer les doigts. Tu t'en rends pas compte. La chaleur de la chute et de la honte passée te fait fausse route. Tu penses que la glace est comme le sol à l'extérieur.. « tiède, cela dépend des jours ». Le chemin semble long avant d'arriver à ses pieds mais tu y arrives.

Diosa - « Monsieur l'Hiver.. ! Pourquoi allez-vous vous éteindre aujourd'hui ? »
made by black arrow
rang Etsujiro

Description
Avatar: Shin Koganei
Pouvoir/Hybridité:
Âge: 23
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Date d'inscription : 28/11/2015
Age : 21


 Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ [Ft.Diosa]

 :: Ville :: La Place

「 Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ 」

Diosa  & Etsujiro  


Je n'en revenais pas que j'étais ici, en train de patiner sans aucun soucis de l'entourage, je m'en fichais si mes élèves pouvaient me voir. J'étais un être humain comme les autres avec des hobbys et des passions dans la vie. D'ailleurs j'en aperçus quelques un qui firent de gros yeux étonné de me voir ici. Je vous jure... J'adorais profiter de la vie et des animations d'Ariesten, parfois j'en oubliais mon age bâtard de 23 ans... Mon dieu qu'est ce que le temps passe vite... Cependant sur cette patinoire, je ne me souciais pas de ma vie, je vivais juste l'instant présent, j'étais juste moi.

L'hiver était certes la plus belle saison à mon égard mais aussi la plus dévastatrice, combien de personnes étaient tombés sur cette glace actuellement, j'ai arrêté de compter. Mais je ne m'attendais pas à ce que les gens se relèvent avec le sourire...? Était-ce vraiment drôle de tomber devant tout le monde ? Jugé par les regards ? Je ne comprenais pas...? Après était ce par ce qu'ils étaient soit avec des amis ou bien leurs moitiés...? Je ne pouvais répondre, même en tant qu'enseignant qui devait instruire les élèves et essayé d'être leur exemple, je ne connaissais pas la réponse...

Je commençais à entendre des gens se plaindre de quelqu'un mais je n'y prêtais pas vraiment attention à cause de la foule, elle était vraiment grande à vrai dire... Mais je détestais par dessus tout. J'avais vécu la même chose qu'en j'étais au lycée par rapport à mon style vestimentaire ou bien par rapport à mon orientation. Le peuple voulait juste que l'on ressemble à une personne banale et simple sans aucune prise de tête, que vouliez vous que l'on fasse ? Bah agir. Et c'était ce que j'avais fait... Et aujourd'hui je me retrouve ici, sur la glace. Punaise ! On pense à beaucoup de chose sur la glace en y repensant non...?

Je vis une jeune demoiselle venir vers moi avec tant de peine, tel un petit chaton essayant de se dresser tel un fauve dans la savane sauf... que cela ressemblait plus à une fille marchant 8 heures après en talon aiguille de 15 cm... La pauvre... Je m'approchais d'elle rapidement pour la réceptionner avant qu'elle ne fasse un massacre à la tronçonneuse avec des patins à glace.

"Je suis la, ne t'inquiètes pas. ~"

Disais-je d'une voix réconfortante avant de m'accroupir devant elle pour écouter ce qu'elle me dit qui me fit pencher la tête à 45° à droite. Hein ? "Monsieur Hiver ?" Heu pourquoi elle disait que je suis un Monsieur avec le prénom d'une saison ? Et en plus elle me dit que je vais m'éteindre ? Elle veut que je me suicide ?

"Heu, tu es sur que ça va petite ?... Tu ne t'es pas cogné quelque part...? Je suis pas Monsieur Hiver. Monsieur Hiver est dans le ciel."

Terminais-je avant de lui pointer le ciel à côté d'elle.

"Je suis juste qu'un humain au don de Monsieur Hiver."

Continuais-je avant de lui caresser la tête gentiment, elle était tellement adorable avec ... son masque en fer ?! Elle arrivait à le soulever comme ça ?!

"Je m'appel Etsujiro jeune demoiselle et pestelles t’appelles tu ?"


sous-titre



Petit message HRP:
 
Humain

Description
Avatar: Fire keeper - Dark Souls
Pouvoir/Hybridité:
Âge:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 72
Date d'inscription : 25/03/2017


 Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ [Ft.Diosa]

 :: Ville :: La Place
Dansons sur la patinoire pour le dernier jour
Diosa & Etsujiro

Praesidium's Mind:

Est-ce le choc ou le froid qui te fait perdre la tête, Diosa ? Ton regard semble soudain très vide. Au fond, tu réfléchis à quoi ? C’est plutôt hilare de te voir ainsi, à vrai dire. Ton masque tombe sur la glace mais en fixant le vide, tu le remets à ton coude sans même tourner le regard. En creusant un peu, tu te poses énormément de questions à propos des humains à dons. Il y aurait donc des serviteurs de l’Hiver ? Cet homme avait eu l’honneur d’être choisi pour servir une saison ? Cela semble fou mais… Dans ta tête, ça semble tout à fait honorable et compréhensif. Un humain un don, Fauve… Elle doit l’être également. Elle peut voler telle une plume et émettre le son de l’oiseau. Les humains à dons… Ça commence à te fasciner tout ça. Tu y arrives, tu découvres enfin le monde, en ouvrant ton cœur aux choses nouvelles, tu arrives à réaliser que tout le monde a eu des chemins bien différents. Toi, tu as vu le noir et cet homme a vu l’hiver lui-même.

Etsujiro, c’est son prénom. Tu pourrais répondre mais tu préfères te taire. Es-tu honteuse ? Maintenant, tout le monde est passé à autre chose mais c’est comme si les regards te collaient à la peau. Aujourd’hui est un jour spécial, tu venais ici pour faire un hommage à une saison et finalement tu découvres un nouveau sentiment et Etsujiro. La honte, est-ce qu’il avait déjà ressenti cela ? Lui qui semble si sûr de lui, debout et droit comme si il patinait depuis sa naissance. Tes lèvres restent celées comme si cela va changer la phase du monde, tu restes dans le silence… Un long silence couplé d’un rire. Un rire gêné, certes, mais un rire.

Pour l’instant, le prénom ça ira. Tu lui fais comprendre que pour l’instant, tu dois l’appeler « Masque de Fer ». Pas très joli mais facile à retenir avec ce que tu traînes dans tes pattes. Comme si tu veux garder une part de mystère, le prénom viendra en temps voulu. Pourtant, je ne t’ai pas refusé de lui parler et donner ton prénom serait plus une forme de politesse qu’autre chose. M’enfin…

Diosa - « Tu as l’air très à l’aise ici, comment tu fais ? »

Tu tentes de te relever mais… tu te retrouves encore une fois sur tes fesses. Comme Bambi dans ses premiers pas, tu n’y arrives pas vraiment. Tu rechutes encore et encore. Avec un peu de persévérance, tu finiras par y arriver. Du moins, c’est ce que tu te dis. La honte se transforme donc en courage et tu tentes de tenir debout sur la glace. Lorsque tu tombes, tu ne cesses de regarder les «étoiles » que forme la glace et la lumière. Tu trouves ça vraiment beau. Tu te demandes pourquoi personne ne regarde la glace plus que ça. Quoiqu’il en soit… Ton objectif aujourd’hui était à présent de tenir debout comme une Reine ! Si tu y arrives, peut-être que monsieur l’Hiver viendra à toi aussi ? Tu y crois dur comme fer à cette petite phrase. Tu t’accroches à Etsujiro comme si tu pouvais tomber d’un ravin. Tu commences à marmonner.

Diosa - « La chute n’est pas haute, mais qu’est-ce qu’elle fait mal ! »

Tu ne cesses de faire des petits bruits, comme si tu avais déjà mal aux jambes à force de tomber. Mais tu commences à t’y habituer à cet endroit. Ton interlocuteur, tu l’oublierais presque. Tu te poses quand même énormément de questions sur les humains à dons et donc sur ce jeune homme. Tu es trop timide pour lui parler.. Malheureusement je ne peux pas t’aider sur ce coup-là. Uniquement te réconforter lors de tes nombreuses danses avec le sol. Tu entends les gens rirent, danser sur la glace doit être vraiment rigolo, non ? Tu as vraiment hâte de pouvoir te déplacer sur celle-ci avec tant d’aisances que les autres. Comme si pour le dernier jour de la patinoire, il n’y avait que les meilleurs qui étaient venus. Pourtant, je peux te dire que tu n’es pas la seule à faire des erreurs ici. Je ne regrette pas d’être venu, est-ce le cas pour toi aussi ?

Tu remets ton masque de fer en espérant que cela va te donner un super-pouvoir à toi aussi, que grâce à cela tu vas pouvoir glisser sur le sol comme personne ! Restant agrippé à ce pauvre Etsujiro, tu fais pitié à voir !

Diosa - « REGARDEZ PRAE ET ETSUJIRO, J’Y ARRIVE ENFIN ! »

Tu sautes de joie, façon de parler, bien sûr. En réalité, tu n’as fais que deux pas sans trembler. Tu te considères déjà comme la Reine de la Glace. Une vraie danseuse étoile.. de Patinoire. Tu t’approches doucement du bord en demandant à Etsujiro de t’accompagner pour pouvoir discuter avec lui plus calmement. Histoire qu’il ne regarde pas qu’un bébé faire ses premiers pas. Tu en profites pour y poser quelques petites questions très simple… Les questions de bases, comme le monde les appelles ici. Rien d’important en soit. Tu aimerais vraiment en savoir plus sur lui, ça se voit. Tu n’as jamais été autant motivée de parler à quelqu’un qu’avec lui. Je suis heureux pour toi, Diosa.
made by black arrow
 
Dansons sur la patinoire pour le dernier jour ~ [Ft.Diosa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un étalon pour moi ? Il n'existe pas !!
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !
» le dernier jour du reste de ta vie •• CAMILLE&NINA
» Journal du Dernier jour d'un Condamné ?
» Louis Delatour (M) feat Gaspard Ulliel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ariesten :: Ville :: La Place-
Sauter vers: